Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 14:16

Remontons le temps pour arriver à la fin du XVIIème siècle, au large des côtes françaises, dans la mer du Nord.

De nombreux navires sillonnent cette mer, qui enrichissent les marchands de Hambourg ou d'Amsterdam.

Et d'ores et déjà, pour contrer la nouvelle puissance des Pays Bas et celle de l'Angleterre, une guerre économique s'engage, qui prend bien souvent l'aspect de corsaires, dont certains sont restés dans l'histoire, à l'image de Jean Bart.

La guerre de course complète la guerre d'escadre, plus traditionnelle, où les flottes ennemies s'affrontent. La France manque de navires, et la création des arsenaux de Brest, Toulon ou Dunkerque (pour ne citer que ces trois lieux) par Colbert peine à compenser le retard pris.

Quelques combats mémorables ont toutefois lieu dans ces eaux, à l'exemple de la Hougue en 1692 où la flotte de l'Amiral de Tourville affronte, avec ses 44 vaisseaux, les 86 navires de la flotte anglo-hollandaise.

Combat au cours duquel de nombreux vaisseaux sombrent, dont certaines épaves seront retrouvées presque trois siècles plus tard.

Cette découverte a donné naissance à un beau projet, qui devrait durer presque 20 ans, et qui consiste à construire à l'identique un vaisseau de premier rang, de près de 57 mètres de long, 15 de large et 17 de haut. Le Jean Bart sera la reproduction d'un navire de guerre armé de 84 canons.

Un projet sans doute un peu fou, à l'exemple de l'Hermione à Rochefort, un autre grand arsenal royal. Au XVIIème siècle, la construction d'un navire permettait à 4 000 personnes de vivre pendant un an. Les ouvriers sont aujourd'hui moins nombreux et beaucoup sont bénévoles, mais l'enjeu économique n'est pas négligeable à Gravelines.

C'est aussi la réécriture d'une page d'histoire à laquelle vous pouvez contribuer en soutenant l'association Tourville, en direct ou sur le site de financement participatif Ulule :

http://fr.ulule.com/association-tourville/

Le projet est passionnant. Je vous laisse découvrir son état d'avancement, d'autant que je ne maîtrise pas suffisamment l'architecture navale pour aller plus loin... ;-)

N'hésitez pas aussi à transmettre vos encouragements à l'équipe.

Corsaires et marine royale en mer du Nord
Corsaires et marine royale en mer du Nord
Corsaires et marine royale en mer du Nord

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nicole81 28/08/2014 22:58

belle reconstitution, j'aime beaucoup
merci
bises

Gabray 31 28/08/2014 21:51

Superbe ton article : j'aime beaucoup !
Je vois que la publicité s'est invitée sur ton blog
Cordiales amitiés & à +

nicole81 28/08/2014 13:34

c'est un métier d'art : charpentier de marine
avec le musée Lapérouse à Albi nous sommes un peu branchés
ce navire est magnifique
merci pour ton com
bonne journée

philae 21/08/2014 19:44

superbe