Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 17:08

Félix Candela (1910-1997) est un architecte et ingénieur espagnol, qui s'installe au Mexique en 1939, après son engagement aux côtés des Républicains.

Ce pays en pleine mutation lui donne l'occasion de mettre en oeuvre son génie architectural, tant pour des bâtiments civils (restaurants, stade de Mexico...) que religieux. Il y développe notamment de nouvelles formes, et l'usage du béton armé, utilisant ses compétences d'ingénieur pour mieux mesurer les forces et réduire l'épaisseur de la structure.

Je vous propose de découvrir quelques unes des églises réalisées, principalement à Mexico ou dans sa proche périphérie.

F. Candela - Eglise de la vierge miraculeuseF. Candela - Eglise de la vierge miraculeuse
F. Candela - Eglise de la vierge miraculeuse
F. Candela - Eglise de la vierge miraculeuseF. Candela - Eglise de la vierge miraculeuse

F. Candela - Eglise de la vierge miraculeuse

Dans cette église, les voiles de béton se juxtaposent dans des formes géométriques très particulières, les hypars (ou paraboloïdes hyperboliques).

La protubérance des formes et les reflets de lumière (l'éclairage ayant été réalisé par l'architecte José Luis Belluire) donnent au lieu un caractère très original.

Chapelle Notre Dame de la Solitude - El Altillo
Chapelle Notre Dame de la Solitude - El AltilloChapelle Notre Dame de la Solitude - El Altillo

Chapelle Notre Dame de la Solitude - El Altillo

A Coyocan, c'est un projet plus modeste qui voit le jour, capable toutefois de s'imposer dans le paysage, en raison de la toiture en double courbure inverse comme de l'impressionnante pointe vitrée de la nef.

San Antonio de la Huertas
San Antonio de la HuertasSan Antonio de la Huertas

San Antonio de la Huertas

Avec Enrique de la Mora et Fernando Lopez Carmona, Félix Candela réalise une nouvelle église remarquable, dont l'aspect extérieur ne laisse pourtant rien soupçonner . Au dessus d'un sous sol, conçu pour servir de crypte, l'espace de l'église se dessine. Les vitraux descendent jusqu'à la naissance de la voûte.

12 piliers d'angle supportent le poids de l'édifice, avec une coque allégée, les voûtes et tympans latéraux ayant pour seul objet de délimiter l'espace.

Chapelle de Lomas de Cuernavaca
Chapelle de Lomas de CuernavacaChapelle de Lomas de Cuernavaca
Chapelle de Lomas de Cuernavaca

Chapelle de Lomas de Cuernavaca

Bien que la présentation soit loin d'être exhaustive, je terminerai avec la chapelle de Lomas de Cuernavaca, réalisée par Félix Candela en collaboration avec Guillermo Rosell et Manuel Larrosa.

J'aime particulièrement cette forme très dynamique et la clarté intérieure, l'inversion des ombres liée à l'ondulation de la toiture et l'ouverture de l'église sur la nature.

Partager cet article

Repost 0
Published by writings2 - dans Archi
commenter cet article

commentaires

nicole81occitanie 09/04/2017 10:13

je n'irai pas là bas mais merci pour cet article fort instructif.
j'ai pensé à Ste Jeanne d'Arc à ROUEN et une autre en dessus de Hyères en voyant Notre Dame de la Solitude
Personnellement cette architecture me plait bien , mine de rien elle demande beaucoup de travail
bonne journée