Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 22:19
L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?

Dans l'abbatiale Saint Ouen à Rouen, ce lieu où Jeanne d'Arc a été réhabilitée, se tient jusqu'au 3 septembre une exposition qui ne peut que bousculer le visiteur.

Il s'agit d'un ensemble de sculptures en terre cuite, réalisées par Jean-Marc de Pas, et qui explorent l'exode ou plus exactement tous les exodes, puisque le titre de l'exposition est au pluriel. 

Exodes

Tout commence aux origines de l'humanité, avec l'arche de Noé et la tour de Babel : colère de Dieu, discorde, mais aussi différence et survie de l'humanité

 

 

L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?

Le geste du sculpteur est précis, vigoureux. L'énergie qui se dégage happe le visiteur et lui donne envie de poursuivre la découverte, de passer des textes bibliques à l'histoire ou la préhistoire, la première s'inscrivant dans la continuité de la seconde. Car si la tribu originelle semble assez primitive, l'évolution de l'homme qui marche à travers les âges, outre le clin d'oeil à l'histoire de l'évolution, témoigne que les changements de posture ou d'habillement ne sont finalement pas très importants. Le nomade poursuit son chemin.

Avec toujours cette étreinte déchirante qui marque le départ.

L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?

Cette dernière sculpture renvoie une force et une émotion incroyable, celle de deux êtres qui peinent à se séparer.

Et puis il y a l'exode, un exode sublimé par Moïse traversant les flots, exode à la recherche de la terre promise. Mais la foi peine à dépasser la fatigue de la marche et le déracinement...

L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?

Au bout du chemin, il y a un foyer, la paix aussi.

Pour oublier la guerre, les ruines, et tous ces souvenirs qui hantent chacun des rescapés...

L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?

Le chemin est long, semé d'embûches, et la mort prend parfois les traits du passeur.

L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?

Et au bout du chemin, pour ceux qui y parviennent, après avant tant prié et tant attendu, tant souffert aussi...

Un mur infranchissable qui sépare à jamais deux mondes? Ou l'accueil tant espéré?

L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?
L'exode, malédiction éternelle?L'exode, malédiction éternelle?

Un message puissant, en résonance avec le lieu qui accueille l'exposition, qui bouscule d'autant plus que de multiples parts de notre histoire sont sollicitées : exode biblique, exode de 1940, "boat people"  et comment ne pas penser à l'actualité, aux peluches ou poupées abandonnées dans les pays en guerre...

Et un artiste à découvrir tant il sait donner de la vie à ses créations : www.jeanmarcdepas.com

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires