Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 08:53

chauve-souris---photo-Kim-Taylor.png Une expression surprenante, qui n'est que la traduction anglaise de notre araignée au plafond... (photo prise sur le net, signée Kim Taylor)

Autre pays, autres moeurs et les transformations de nos expressions animalières favorites ne manquent pas de piquant. Imaginez les vers de Baudelaire, décrivant l'infâme araignée en train de "tendre ses filets au fond de nos cerveaux" s'il avait été portugais et avait dû évoquer les petits singes dans le grenier! ... L'effet n'est pas tout à fait le même... Que dire des grillons italiens ou des oiseaux allemands qui peuvent également se promener dans les têtes mais qui donnent un air autrement plus joyeux à la folie.  Les néerlandais, plus prosaïques, se contentent de recevoir un coup de moulin. Ce n'est pas banal mais cela doit faire mal.

 

Bien d'autres expressions subissent des transformations surprenantes en traversant les frontières. Les chats à fouetter deviennent ainsi des poissons à frire en Angleterre, et ils s'y transforment en grenouille quand ils nous irritent la gorge...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mansfield 05/11/2012 14:25

Une bonne idée que de nous faire connaître les expressions d'autres pays!

joelle.colomar.over-blog.com 04/11/2012 09:17

Intéressant ce voyage inter-frontières des expressions. Ce qui pourrait nous induire en erreur parfois aussi. Bon dimanche. Joëlle

bruno 02/11/2012 21:25

Originales ces traductions étrangères!!!

catiechris 01/11/2012 22:14

Glups pour la grenouille au fond de la gorge, je préfère mon chat ..
Bonne soirée, moi je n'ai pas encore trouvé

albireo 31/10/2012 18:42

Un casse-tête relevé de façon érudite, bravo !
Belle soirée
Albiréo

writings2 02/11/2012 14:54



Je me suis surtout bien amusée...