Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 13:08

" A Chartres, au printemps 1945,

la lumière défilait devant moi.

Et j'ai capté un souffle.

Celui de Simone"

 

  Robert Capa - chartres 1945

 

"Durant ces journées,

la ville était emplie de haine.

C'étaient des journées pleines d'effroi,

comme si les diables sculptés

dans les pierres de la cathédrale

s'étaient libérés

pour descendre dans la rue"

 

Cette photo de Robert Capa, prise en Août 1944, a sans doute fait le tour du monde.

 

Les mots qui l'accompagnent sont de Henning Mankell, extraits des jours et des nuits à Chartres, une pièce de théâtre, intense et brève qui révèle ce qu'a pu susciter cette photo.

Au centre, une jeune femme portant un enfant. Elle a été tondue et est promenée dans la rue. Condamnée à la prison, brûlée à jamais par la haine déversée ce jour, elle se consumera dans l'alcool.

 

Dans la pièce de Mankell, cette jeune femme a simplement voulu profiter de l'insouciance de sa jeunesse, danser, aimer. Son amour est devenu malédiction...

 

L'histoire de Simone, la jeune femme de la photographie, est sans doute plus complexe dans la réalité, mais à travers elle, Henning Mankell nous parle de ces femmes tondues, de ces victimes expiatoires... C'est un bel hommage, troublant.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eva 21/10/2012 10:31

je ne savais pas qu' il avait écrit des pièces
bon dimanche

EVELYNE 20/10/2012 16:39

Quelle tristesse!!! quand on voit maintenant ce qui se passe.

jill bill 19/10/2012 22:55

Il ne faisait pas bon être découverte en amour avec l'ennemi... Elles ont payé cher leur relation et leur descendance "bâtardée" pas mieux.... Pauvre Simonne ! Bonne nuit Writings... JB