Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 19:03

Lorsqu'on donne à une ville des contours internes, lorsque l'on décrit la lune en quartier, que l'on découpe un fruit pour mieux le savourer, l'espace ou l'objet est fragmenté.

La multitude des fragments du réel peut donner lieu à une représentation, entre la réalité et l'abstrait.

C'est d'ailleurs cette idée qui est à l'origine du cubisme.

Braque - port en Normandie La perspective disparaît, les formes s'épurent. Les phares, les voiles et les mâts constituent toutefois autant de repères pour comprendre qu'il s'agit de la représentation d'un port.

 

Dans cet autre tableau, Georges Braque offre une nouvelle vision de l'usine Tinto à l'Estaque. Elle semble désincarnée, mais en même temps, les bâtiments perdent leur caractère fermé. Les formes communique, l'espace se distand, la composition transforme ce lieu de production.

Braque - les usines de Rio Tinto à l'Estaque Les couleurs sombres rapprochent les bâtiments, les endroits où les hommes se rassemblent.

Braque ira bien au-delà dans sa fragmentation du monde, parallèlement avec son ami Picasso, avant de dépasser le cubisme. Car chaque tableau est une expérience, "une révélation" selon les propos du peintre.

Partager cet article

Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article

commentaires

Kawan Nawak peintre 18/01/2013 11:31

Illustration très originale du thème de la semaine. Je reconnais encore le port mais l'usine me semble bien désincarnée. Pourrait t-on y produire des quartiers de cubes ?

writings2 19/01/2013 18:35



ou des cubes en quartiers... Merci de la visite.



@nnie54 17/01/2013 16:54

Une belle façon de comprendre le cubisme, le sujet est bien recherché !
@nnie

le-blog-de-mcbalson-palys 13/01/2013 23:49

Voici un merveilleux cours sur le cubisme - j'apprécie - personnellement j'aime beaucoup Jean Metzinger - Merci beaucoup pour votre passage sur mon blog - Pensées du Jura - Marie

cricket1513 13/01/2013 19:00

j'aime le cubisme ! donné à l'oeil le besoin de trouver de quoi il s'agit .. alors que les formes sont , au fond, dévoilées.
Un vrai travail d'artiste !
bonne soirée

writings2 13/01/2013 20:55



A cet égard, Pompidou est un régal, qand les oeuvres de Braque et de Picasso se cotoient et livrent leurs secrets au visiteur attentif et curieux.



Martine27 13/01/2013 15:25

Voilà un raisonnement poussé mais très juste, je n'avais pas vu le cubisme sous cet angle