Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 09:21

    Domremy538.jpg

 

 

 

 

 

 

C'est ici, dans ce calme paysage, que tout a commencé il y a 600 ans.

 

 

 

Lieu de naissance de Jeanne d'Arc, Domrémy est donc le lieu le plus légitime de la célébration de cette année 1412, même si, sans la suite de l'épopée, rien ne pourrait être commémoré... Jeanne 313

 

 

 

 

 

 

Ici, le souvenir de Jeanne est partout : dans l'imaginaire des habitants, avec des visions et des interprétations différentes, dans la maison natale, dans le centre d'interprétation johannique, dans les édifices religieux, dans les expositions et les festivités de chaque année ou de cette année particulière qu'est 2012.

 

maison Jeanne

 

 

2012 se caractérise par quelques évenements spécifiques, une façon parfois originale de rendre hommage à l'enfant du pays.

 

 

 

 

Spectacles de rues, projections de films... Les animations font référence à une époque à la fois mythique et mal connue : le Moyen-âge.

 

 

 

 

 

 

 

C'est d'ailleurs pour en expliquer certains aspects qu'une exposition est consacrée à l'enfance à cette époque. Un bel éclairage sur la vie des gens, l'éducation, les jeux, les mentalités au temps de Jeanne.

expo des jeux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A mon avis, le plus remarquable dans ce programme de festivités est constitué par le résultat des résidences d'artistes : les chorales, souvent surprenantes, mais ce n'est qu'un exemple.

 

 

En effet, de nombreux artistes sont présents à Domrémy pour réinterpréter le mythe de Jeanne d'Arc, à partir de la voix ou de créations visuelles.

 

 

Parmi ces artistes, Chourouk Hriech devrait réaliser un origami en bois. Kristoff K Roll (Carole Rieussec et Jean-Christophe Camps) réalisera une animation sonore, à l'endroit où Jeanne a entendu ses premières voix. Une oeuvre qui devrait changer notre perception de ce moment, lui donner une toute autre dimension que celle que nous imaginons peut-être...

 

 

Ma préférence va à Julie Meitz, qui travaille sur deux projets. Le premier est une projection numérique sur la façade de la maison natale, en réinterprétant le Voyage du héros de Campbell. Le second repose davantage sur un travail de morphing. Son nom est évocateur : Metamorphosis

 J Meitz - Métamorphoses464

ou Jeanne telle que nous ne l'avons jamais envisagée...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mansfield 26/06/2012 13:39

cette idée de faire de Jeanne une héroïne d'aujourd'hui ou adaptée à nos modes d'expression actuels est très rafraîchissante, et permet une meilleure transmission des faits historiques