Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 07:53

P1010469  La chocolaterie Poulain est souvent associée à l'image de la ville où elle est née : Blois.

Aujourd'hui, sur l'autoroute A10, le voyageur préssé ne verra qu'une ligne noire surmontée du fameux logo de la marque. Ce sont les bâtiments, sans doute très fonctionnels  et signés Jean Nouvel, où la société s'est installée il y a quelques années.

Mais au centre de la ville, non loin de la gare, subsiste l'usine historique. Elle méritait bien une visite très matinale, ce qui justifie sans doute le côté bleuté des photographies...

L'histoire d'Auguste Poulain commence à Blois en 1847 lorsqu'il s'installe dans sa première boutique. Son succès le conduit rapidement à chercher un autre lieu où s'implanter. C'est sur l'emplacement d'un ancien cimetière , où un couvent capucin avait été bâti encore plus tôt, que l'usine Poulain voit le jour. P1010476

Elle ouvre ses portes en 1864 et fait rapidement l'objet d'un agrandissement, Auguste Poulain ajoutant notamment le chateau de la Villette, qui surplombe la Loire.

La physionomie générale de cette usine apparaît dans cette ancienne reproduction.

usine Poulain0001 Le chateau y occupe une position centrale, entre l'usine à proprement parler avec sa grande cheminée et un second bâtiment dont les fonctions ont été sucessivement entrepôt et bâtiment administratif.

Aujourd'hui, ce dernier bâtiment est reconverti en habitation. P1010467

L'usine, desertée, est fermée par de multiples planches, témoignage d'une époque révolue, où elle accueillait jusqu'à 700 ouvriers.

P1010470 Le chateau demeure tout aussi majestueux, enserré toutefois dans l'urbanisation de la ville. P1010468

L'entreprise Poulain y avait ajouté un bâtiment sur la rue.

Des logements ont été consruits autour et des écoles (l 'école de la nature et du paysage, l'école d'ingénieurs) se sont installés en face, autour de la place du fondateur de la chocolaterie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamylou 20/03/2013 13:24

Bonjour Writings, j'ai bien connu cette chocolaterie, je suis née à Blois, ma grand mère, mon père, ma mère, et moi même y avons travaillé. Quand j'étais enfant j'allais voir ma grand mère au
lavoir de l'usine, j'ai même composé un poème lui rendant hommage . Si tu veux aller voir sur mon blog ça s'intitule : BLANCHISSEUSE OU LAVANDIÈRE ?
Merci de ta gentille visite et bonne journée. Bises

morvane 18/03/2013 17:41

Moi, ce qui m'a frappée quand j'ai visité Blois, il y a très longtemps, c'était l'odeur du chocolat ! Le château aussi, bien sûr ! Surtout que j'aime cette période de l'Histoire de France que
Robert Merle a si bien fait revivre dans "Fortune de France". J'ai apprécié également votre article sur Buffon, ainsi que celui sur Salavador Dali.Votre éclectisme est agréable à partager. Merci.

writings2 19/03/2013 08:57



Plus d'odeur de chocolat qui flotte dans la ville... Dommage! Merci pour la visite et ce commentaire.



Randonnée et Nature 16/03/2013 19:05

Bel article ! Nous connaissons maintenant 2 châteaux à Blois...
Cordialement. C&B

writings2 17/03/2013 10:05



Il y en a bien d'autres encore, même si un seul est royal... Mais le teps est indispensable pour mieux savourer le plaisir de la découverte...



elle-rium 16/03/2013 17:12

je connais bien le bâtiment noir car il fut un temps où je me rendais souvent à Blois mais je ne me souviens pas de l'ancienne usine, dommage

writings2 19/03/2013 09:03



C'est plus facile de la trouver quand on connaît l'histoire de la société, surtout quand on se retrouve rue de la chocolaterie...