Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 21:00

Ce titre étrange est celui d'un récit, tout aussi surprenant, écrit par Akira Yoshimura.

 

Une jeune fille, issue d'une famille pauvre, vient de mourir. Comme son corps a été vendu à l'hôpital voisin, une course contre le temps s'engage, qui s'achèvera quelques mois plus tard dans un colombarium, face à une éternité qui ne ressemble pas vraiment à un long repos.

 

L'histoire est remarquable, tout comme la façon dont elle est traitée. Certaines descriptions sont très loin du romanesque, d'autant qu'elles se déroulent dans une morgue, mas jamais Yoshimura ne sombre dans le morbide ou le misérabilisme.

A travers ces mots, c'est la jeune fille qui s'exprime, avec le détachement qui lui est désormais permis. Quelque chose survit à son corps, une conscience, un esprit, peu importe le nom qu'on lui donne. Il est le témoin de ce corps dont on prélève tout ce qui peut être utile aux vivants.

C'est un regard sur la mort, lucide, loin de tout sentiment, mais pas totalement dénué d'envie et peut-être d'une certaine attente. On ne sait d'ailleurs plus toujours si la prétexte ou le thème central.

 

L'écriture est limpide, avec des mots qui vont au-delà des apparences, qui prennent le temps d'explorer, de regarder, d'interroger le lecteur, de l'entraîner dans un récit intimiste et qui pourtant nous concerne tous.

La mort prend ici presque une dimension poétique, à la façon d'un haïku finement esquissé.

 

L' originalité de ce récit invite à découvrir cet écrivain, né en 1927 mais qui n'est traduit en France que depuis 1999. Parmi les titres à découvrir : Naufrages, Liberté conditionnelle, Le convoi de l'eau...

 

Fuji.png

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mansfield 27/09/2012 21:34

Un livre qui semble original et traite d'un sujet d'autant plus cher aux asiatiques que chez eux vie et mort sont imbriqués.

writings2 01/10/2012 22:05



C'est le cas ici, ce qui contribue  à rendre ce livre aussi étrange.



juillet58 27/09/2012 15:47

un jour , j'aurai du temps et là , je lirai !ou je ferai autre chose , je ne sais pas encore