Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 18:07

P1020480.JPG Dans les années 1870, les Français, qui colonisent l'Indochine, découvrent le fabuleux site d'Angkor. Pour certains, au-delà même du petit cercle des historiens et scientifiques, c'est une révélation. Tel est le cas pour Louis Delaporte, qui va consacrer le reste e son existence à faire découvrir aux Français et aux Européens la culture khmère.

Les dessins de Louis Delaporte, les moulages qu'il a réalisé sur différents temples et les statues qu'il a emporté, avec l'autorisation du gouvernement cambodgien de l'époque, constituent le fil rouge de l'exposition Angkor naissance d'un mythe au musée national des arts asiatiques (Guimet).

P1020502 

 Angkor est l'ancienne capitale du royaume khmer, du IX ème au XVème siècles, son occupation pouvant même, selon certains archéologues, dater de l'âge de bronze. La cité s'étend sur quelques centaines de mètres carrés (400, sans doute davantage compte tenu des vestiges enfouis sour l'immensité de la forêt) et abrite de nombreux temples, avec une très forte infuence de l'hindouisme et aussi, un peu plus tard, du bouddhisme.

P1020508 

On y trouve donc plusieurs divinités, dont les avatars ne sont pas toujours simples à identifier (serpent à plusieurs têtes, crocodile, éléphant...)

 

Les temples sont aussi protégés par des gardiens, à l'exemple de ce dragon, qui enrichissent encore l'extraodinaire bestiaire du site d'Angkor. P1020486

 

Cette richesse se traduit également dans des bas-reliefs foisonnants, dont Louis Delaporte a fait réaliser de multiples moulages, malheureusement entretenus dans des conditions déplorables, mais ceux qui ont pu être réhabilités nous offrent parfois le spectacle de décors détruits sur le site d'origine en raison des guerres et des pillages.

P1020485   P1020504

Ces oeuvres fantastiques ont été découvertes en Europe grâce aux expositions universelles, qui préentaient aussi les particularités des colonies. En 1931 par exemple, le temple d'Angkor Vat est reconstitué dans le bois de Vincennes.

Dans le musée khmer que Louis Delaporte réussira à faire ouvrir à proximité du Trocadéro, il fait représenter le temple de Baion.

P1020506 Une maquette reprise aujourd'hui par le musée Guimet.

 

L'exposition doit fermer le 13 janvier. Il est urgent de découvrir ses trésors pour ensuite peut-être rejoindre le million de visiteurs qui se déplacent chaque année sur le site original et poursuivre le mythe.

P1020489

P1020501   P1020481

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

keyo club 05/01/2014 09:01

c'était cool quand il y avait plusieurs dieu nous aimions choisir celui qui nous convient le mieux ,dimanchissime

nicolerey81 04/01/2014 14:50

je ne suis pas spécialement tournée vers l ' Asie mais tu me fais découvrir d'autant que je viens de lire la biographie de Clara Malraux...! je ne verrai pas l'expo, c'est trop loin PARIS ! A
Toulouse et Montpellier il y en a d'autres et bien intéressantes aussi mais il y aura sûrement un article sur le web
merci pour tes articles bien instructifs
à plus