Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 02:08

Une journée ne saurait suffire à résumer les combats menés par les femmes pour certaines valeurs essentielles : la dignité, la liberté et la vérité.

Beaucoup, comme leurs compagnons, l'ont payé de leur vie.

Tel est le cas pour Anna Politkovskaia, dont le destin s'est brutalement achevé le 7 octobre 2006.

Anna.png 

 

Cette journaliste était célèbre pour sa liberté de ton, l'intransigeance de son travail,  dont témoignaient ses reportages sur la Tchéchénie. Elle croyait au rôle des médias, à leur indépendance, même si elle en savait le prix, car les menaces et les pressions ont fait partie de son quotidien.

 

Anna était une femme libre, fidèle à ses principes, courageuse et lucide.

 

Ses assassins présumés sont aujourd'hui en prison, mais l'identité du commanditaire reste inconnue. Et depuis ce 7 octobre 2006, la liberté ne cesse de reculer en Russie : d'autres journalistes ont partagé le sort d'Anna, le droit de manifester devient chaque jour plus aléatoire, les sanctions se durcissent contre tous ceux qui osent penser selon leurs convictions propres, de nombreuses associations, notamment celles qui défendent les droits de l'homme sont soumises à des contrôles tatillons, en particulier si elles reçoivent des subsides de l'étranger...

Partager cet article

Repost 0
Published by writings2 - dans Destins
commenter cet article

commentaires

jill bill 09/03/2014 16:41

La liberté de la presse... et la mort au bout dans certains pays, pauvre dame que je découvre et pas qu'elle lis-je... merci Writings.... Jill

writings2 09/03/2014 21:55



Natalia Estemirova, Anastassia Babourova, Anna Politkovskaia... Trois noms parmi les 30 journalistes assassinés en Russie depuis 2000...



Jeanne Fadosi 08/03/2014 17:30

un beau choix. Les commanditaires sont rarement inquiétés ou alors des hommes de paille

nicolerey81 08/03/2014 15:48

c'est triste
merci pour ton article

writings2 08/03/2014 21:23



C'est sans doute triste mais pas irréversible. Anna reste un exemple et d'autres personnes courageuses agissent. L'accès à la démocratie est un chemin long et périlleux. Il serait sans doute
utile qu'on s'en souvienne un peu plus souvent...