Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 16:15

Pour profiter d'un confort sans commune mesure avec les bancs extérieurs, je vous propose de découvrir des banquettes.

Gallé - canapé et chaise - 1902434 

L'assise de velours ne donne-t-elle pas envie de s'y installer?

 

Ce style est signé  Emile Gallé, un des précurseurs de l'Ecole de Nancy, aussi doué dans l'art du bois que dans celui du verre.banquette ombelles - Gallé0001 

 

 

 

Ses créations s'inspirent des végétaux, comme ici des ombelles.

Le style est assez rond, doux.

 

 

A partir de cette même inspiration végétale, Hector Guimard a aussi réalisé une  banquette, destinée à meubler un angle de fumoir.

Guimard---banquette.jpg Un mobilier totalement différent, datant également du tout début du XXème siècle.

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 10:53

Contrairement aux apparences, aucune invasion de la terre par les extraterrestres se prépare...

 

Mais cet Objet Habité Non Identifié a de quoi intriguer.

Même s'il est sans doute mieux identifié que les apparences semblent le laisser croire...Domespace---Patrick-Marsili---Quimper0003.jpg

Ce Domespace pour reprendre son véritable nom a été conçu par Patrick Marsili.

Il s'agit d'une maison construite tout en bois qui, si elle ne vole pas, a toutefois la particularité de tourner sur elle-même. Ses habitants peuvent ainsi profiter plus longtemps du soleil, ou choisir selon leur humeur, de suivre une trajectoire inverse.

Domespace---Patrick-Marsili---Quimper0001.jpg La vue peut constituer également une bonne raison d'orienter la maison plutôt dans un sens que dans l'autre... Où se porteront les regards lors du repas ou à la tombée de la nuit?

Les larges fenêtres ouvrent sur la salle à manger et le salon. Le rez-de-chaussée comprend aussi cuisine, salle de bains et deux vastes chambres.Domespace---Patrick-Marsili---Quimper0005.jpg 

Domespace---Patrick-Marsili---Quimper0006.jpg Et voici un aperçu de l'aperçu de l'étage où sont installées deux autres chambres.

Comme il faut bien laisser une once de mystère à cette étrange maison, à vous de deviner leur aménagement et tout ce que je ne n'ai pas présenté...

 Une très belle maison, originale et écolo.

Repost 0
Published by writings2 - dans Archi
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 11:31

La torchère servait jadis à porter des flambeaux le long des murs.

Peu sont toutefois aussi travaillées que celle-ci, qui éclairait un chateau en Italie.

torchère serpent0001

Repost 0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 14:37

Kraus-Campo---Pittsburgh0004.jpg 

Un banc avec une large assise pour se rassembler.

 

Tel est le banc conçu par Mel Bochner, en lien avec Michael Van Valkenburgh à l'université Carnégie Mellon à Pittsburg.

 

Il s'inscrit dans le Kraus Campo, un ensemble paysager moderne, où le contraste des formes et des couleurs donne vie à un vaste espace enserré par des hauts bâtiments.Kraus Campo - Pittsburgh0002

 

Le banc constitue le point d'orgue et permet aux étudiants d'oublier le temps d'un instant leurs études pour courir entre les chiffres et donner à cet objet un côté dynamique et ludique.

Kraus Campo - Pittsburgh0003

Repost 0
Published by writings2
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 14:26

 

Le charme de l'Angleterre tient en partie à ses cottages et aux jardins qui entourent ces derniers.

Gravetye-Manor0001.jpg 

 

 

 

L'art du jardin anglais s'est exporté. Le bois des Moutiers en constitue un bel exemple en France. Mais un retour aux sources s'impose parfois. Je vous propose donc un petit détour par les jardins de cottage anglais, notamment par Sissinghurst.

 

 

 

Tout commence avec le cottage, un lieu de vie où le confort joue un rôle essentiel. Autour de ce bâtiment, dont le lierre envahit souvent les façades, le jardin s'organise en petites sections.Sissinghurst0001

 

 

La haie est un élément important, constituée de buis ou de lavande.

 

 

 

 

Les roses sont présentes, et ce n'est pas un hasard si pour rendre hommage à une  paysagiste qui a marqué de son influence les jardins anglais, on a donné son nom à une rose : Gertrude Jekyll.Sissinghurst0002

 

C'est elle notamment qui est à l'origine des rhododendrons géants du bois des Moustiers. Car ce qui caractérise le jardin anglais, c'est l'abondance, des fleurs de toutes couleurs qui débordent des plates-bandes.

 

 

 

Je vous laisse profiter de cette agréable profusion.

Barnsley House0001

Sissinghurst1.png 

Lindisfarne castle

 

 

Sissinghurst4.png

Sissinghurst3.png

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Eaux et jardins
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 13:03

Travella-House---Aldo-Celoria0003.jpg 

 

Dans cette étrange maison, les tuiles ne sont pas sur les toits mais sur la façade, ou plus exactement sur la partie supérieure de la façade, la partie inférieure étant fermée par d'immenses baies vitrées.

 

Ce bâtiment a été concu par Aldo Celoria. Les tuiles en façade sont en cuivre texturé, ce qui permet de jouer avec les miroitements du soleil.Travella House - Aldo Celoria0004

 

 

Quelques ouvertures bien positionnées pemettent de bénéficier aussi d'une belle luminosité à l'intérieur, même si elles compliquent sans doute l'ameublement...

Travella house1 

Il est vrai que la vue est plutôt agréable dans cette région de la Suisse.

travella house 3

Repost 0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 05:06

... Les contrastes s'affirment, du bleu gris au blanc...P1010195.JPG

 

La Loire s'en émerveille et scintille de mille feux...P1010180.JPG

 

 

Oubliant qu'en ces lieux, il suffit d'un caprice...

PICT0416.JPG

 ... Royal bien sûr, pour que le tuffeau en simples briques se mue...

PICT0420.JPG

Repost 0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 10:10

Vallecas.png Aimeriez-vous, quand les températures montent dans la ville, pouvoir vous installer sur ce banc et profiter d'une plus grande fraicheur (jusqu'à 10°C de moins que la fournaise ambiante)?

C'est possible dans la banlieue de Madrid, à Vallecas plus précisément, grâce à l'ingénieux système mis en oeuvre par trois architectes : Belinda Tato, José Luis Vallejo et Diego Garcia-Setien. 

L'objectif était de recréer de l'espace social tout en adoptant une démarche environnementale. Au dessus des bancs sont  installés des murs à arbres sur lesquels reposent un dispositif de rafraichissement. Le principe consiste, très schématiquement, à utiliser l'énergie solaire pour augmenter l'humidité relative produite par les végétaux, ce qui contribue à baisser la température. Ce  système est parfois utilisé dans les serres.

La structure est démontable et conçue à 90% en matériaux recyclables.

Une initiative mise en place en 2004. La photo ne montre malheureusement pas si les gens s'installent plus volontiers sur ces bancs pour discuter, tout simplement.

Repost 0
Published by writings2 - dans Archi
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 13:30

 Leur silhouette inquiète et leurs membres torturés semblent une supplique au Ciel. Ce sont les faux de Verzy, des hêtres nains, aux formes biscornues.

 

Ce sont des fous, des lutins diaboliques, nés de l'union pécheresse d'un moine et d'un démon femelle, abandonnés à la forêt. La nuit, ils guettent le voyageur égaré et malheur à lui...

 

Certains de ces faux auraient une autre origine. Car sur la colline de Reims vivait un riche commerçant, peu attentif aux autres, en particulier à ses animaux. Découvrant un nain un soir dans l'écurie, il voulu le frapper de son fouet. Mal lui en pris. Le lendemain, le commerçant avait disparu mais un nouvel âne était attaché près de la mangeoire. Mis à la tâche, il pleurait chaque fois que ses pas lui faisait traverser la forêt pour chercher du bois. De chaque larme naissait un petit arbre biscornu, un nouveau fau.

faux de Verzy - S. Fautré0001 L'explication scientifique serait une mutation génétique... Dans tous les cas, la montagne de Reims et les faux de Verzy offrent un cadre de promenade agréable,  étrange...

 

La malédiction des faux de Verzy, près de Reims
Repost 0
Published by writings2 - dans Légendes
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 11:41

Après Les chaumes de Van Gogh, je vous propose de continuer le voyage pour (re)découvrir quelques toits magnifiques ou magnifiés par le pinceau de quelques peintres de renom.

A l'honneur aujourd'hui, Alfred SISLEY.    Mi-français, mi-anglais, c'est un des maîtres de l'impressionnisme, souvent  avec des paysages où l'eau joue un rôle de premier plan.

Cour-de-ferme-a-St-Mammes---1884--Sisley0001.jpg 

Dans l'oeuvre de Sisley, cette Cour de maison à Saint Mammès occupe donc une place particulière. Elle surprend par la façon dont la structure architecturale est rendue. Une jolie cour, avec un immense toit de tuiles, des cheminées, un chien assis... Et quelques personnages qui passeraient presque inaperçus, alors que le regard du peintre est une "intrusion" dans leur quotidien.

Repost 0