Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 08:00

 Sissinghurst505.jpg Une douce température, le souffle léger du vent...

 

Quelques effluves subtiles...Berty517

 

Des couleurs qui inspirent tous ceux qui savent les aimer, les peindre peut -être...

Séricourt515

Sans oublier l'eau qui ouvre tant de rêves et de possibles... Sissinghurst511

 

Un plaisir à savourer, sans modération...

Repost 0
Published by writings2 - dans Eaux et jardins
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 20:33

Daum - La sagesse, Victor Hugo359 Beaucoup de belles histoires naissent un peu par hasard. Rien ne prédestinait Jean Daum, notaire de son état, à acheter une verrerie. Cette décision, prise pour ne pas perdre les capitaux engagés (prêts) dans une société en difficulté, marque le début d'une belle aventure.

Ce sont les fils de Jean, Auguste et Antonin, qui lui donneront l'impulsion. En 1891, un département artistique est créé dans l'entreprise pour la transformer en verrerie d'art.

En 1893, Jacques Gruber est embauché comme chef décorateur. Proche des milieux artistiques, attentif aux nouveaux courants de création, il va fortement influencer la production de Daum.

Daum et Gruber - Tristan et Iseult427La sagesse (vase bleu en haut) en témoigne, tout comme ce Tristan et Yseult, ou encore ce superbe vase à décor de clématites. Il crée des pièces exceptionnelles qui vont asseoir le prestige de la verrerie, notamment dans les expositions internationales où la marque acquiert une belle réputation et commence à décrocher de nombreuses récompenses.  Daum - Vase à décor de clématites - 1897402

En 1897, Jacques Gruber, qui développait déjà par ailleurs ses multiples talents, quitte la société. L'élan est donné, les coopérations existent et Daum continue sa recherche d'innovations et de créations.

Une certaine émulation existe entre les (futurs) membres de l'Ecole de Nancy, favorable à de nouveaux développement, à de nouvelles sources d'inspiration (la botanique notamment) et à de nouveaux procédés.

Les réalisations sont superbes et variées.Daum - Vase à décor d'arbres sous la pluie414Daum - Vase corbeau et renard417

Daum - Chanterelle387 A la mort de Gallé en 1904, Daum devient la seule verrerie d'art de Lorraine. Elle confirme son excellence. La guerre cesse brutalement l'activité, mais elle reprend dès 1921 et se pousuit avec quelques collaborations anciennes. Cette coupe, réalisée avec Majorelle en constitue un exemple.Daum et Majorelle - coupe à monture métallique - 1923429L'entreprise passe progressivement de l'art nouveau à l'art déco.

Ces dirigeants ont compris que l'excellence et la longévité dépendent d'une innovation permanente, à laquelle contribue aussi les artistes, capables de sublimer la moindre création.

Daum - Vase aux lys tigrés360L'histoire de Daum est une longue succession de collaboration avec des artistes prestigieux, qui permet aujourd'hui à la marque de garder son image de verrerie d'art d'exception et d'affirmer que l'art est le luxe ultime.

Mais vous connaissez la suite de l'histoire... Qui a également fait l'objet d'un article il y a quelques mois.

 

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 17:29

Courances---jardin-japonais327.jpg 

 

Ce jardin japonais tout en sobriété se situe à moins de 50 km de Paris, dans l'Essonne et plus précisément à Courances.

 

Les jardins de Courances s'étendent sur 75 ha. Remaniés au début du XXème siècle, ils sont en grande partie ordonnés selon une géométrie rigoureuse, une élégance émeraude associée à l'eau.

 

Courances333

 

 

Courances334

 

Le jardin japonais est une enclave intimiste, à l'écart du chateau et de ses vertes perspectives classiques.

 

Il a probablement été aménagé par la propriétaire des lieux, Berthe de Ganay, à partir de 1908.

 

Courances470

 

Son élément central est un bassin encaissé, non loin d'un vieux fouloir.

 

 Courances471.jpg

 

Ici, tout est en douceur et en contraste. La gamme chromatique est éblouissante.

Une enclave poétique à savouver.

Repost 0
Published by writings2 - dans Eaux et jardins
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:15

    porte Lavirotte - 1900 - 29 av Rapp Paris424  

Une porte surprenante à Paris (29 avenue Rapp). La municipalité, qui trouvait alors les façades de la ville trop austères (en 1900) a décerné un premier prix à son architecte, Jules Lavirotte.

La fantaisie est ici au rendez-vous, avec des sculptures audacieuses qui déploient autour du portail des corps féminins et de longues chevelures.

 

L'abondance du décor ne doit pas faire oublier le travail de la porte.

La poignée est en bronze, sans doute un lézard.porte Lavirotte - 1900 - détail poignée lézard425

 

En poussant la porte, l'exubérance s'efface au profit d'un certain rationalisme.  Pas tout à fait car quelques éléments prolongent

la première impression, à l'exemple de cette rampe d'escalier.29rapp rampe escalier

 

 

Cet immeuble, qui appartenait à l'architecte Jules Lavirotte, est un très bel exemple à Paris de l'art nouveau dans ce qu'il a de plus fantaisiste...

 

Cela mérite le détour...

immeuble 29 av Rapp

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 17:17

Pravcicka-brana---rep-tch292.jpg Après le pont de papier de Shigaru Ban et le pont des fées, je vous propose un pont naturel, une immense arche de pierre, la plus grande d'Europe.

Il s'étend sur plus de 26 m de long, avec une largeur de 7 ou 8 m et culmine à 21 m, dans un paysage qui se découvre à pied, au nord ouest de la République tchèque. Il offre un panorama à couper le souffle (et ce n'est pas l'effet de la marche préliminaire, ni celui du prix de la visite...)

 

Pravicka brana est le nom de cette arche naturelle. Vous y verrez également "le nid de faucon", un bâtiment construit à l'origine (1881) par la famille qui possédait ces lieux pour y accueillir ses invités. Désormais, il abrite le musée du parc naturel à l'étage et un restaurant au rez-de chaussée.

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 18:47

    Daum - A la gloire de Nancy388 A la gloire de Nancy. Le nom de ce vase, signé Antonin Daum et qui reprend la silhouette des grilles de la place Stanislas, rappelle le rôle essentiel joué par cette ville dans le développement de l'art nouveau.

 

Nancy cultive depuis longtemps un art de vivre, le goût des belles choses et du travail bien fait. En 1971, elle est le refuge des Alsaciens et Mosellans, que l'annexion de leurs territoires par l'Allemagne jette sur les routes. Riche de ses traditions, forte de ces nouvelles compétences, Nancy se doit d'affirmer son caractère français par un éclat sans pareil.

 

Autour d'Emile Gallé et d'Antonin Daum, de nombreux artistes et industriels vont travailler ensemble, portés par la volonté de défricher de nouveaux terrains de connaissances et de réalisations. Ils donneront naissance à l'école de Nancy (l'Alliance provinciale des industries d'art), très inspirée par la botanique.

 

Daum - Chanterelle387  Ce chanterelle de Daum en témoigne dans l'art du verre, tout comme les oeuvres

 

d'Emile Gallé, à l'exemple de ce vase primevère. Gallé - Vase Primevères353Gallé - Vase Primevères détails354

 

 

 

 

 

Mais la créativité de ce groupe d'artistes s'exprime dans de nombreux autres domaines :

 

l'architecture (avec Emile André notamment)

 Emile André - Maison quai Claude Le Lorrain368

 

le mobilier, où excellent des artistes tels que Eugène et Auguste Vallin, Louis Majorelle, Emile Gallé (comme certains membres du groupe, il développe ses compétences dans plusieurs activités)...  L'illustration représente un meuble à musique réalisé par Louis Majorelle.

Majorelle- meuble à musique

l'art des vitraux avec des personnalités telles que Jacques Gruber Gruber - Les magnolias367

 

sans oublier la peinture. Friant, dont certaines oeuvres peuvent être admirées au musée d'Orsay, est un des représentant de ce mouvement, comme Henri Guingot ou Victor Prouvé, auteur de cette superbe vision d'automne.

Victor Prouvé - Vision d'automne 383 

Certaines oeuvres ont été réalisées conjointement. Mais je vous propose de les découvrir progressivement, en vous présentant les principaux acteurs de ce mouvement dans des articles spécialement dédiés.

 

L'Ecole de Nancy existe officiellement de 1901 à 1909. Elle est l'aboutissement d'une longue évolution des idées et des techniques et certaines collaborations survivront à la dissolution de l'association. Les oeuvres présentées se seront donc pas circonscrites à ces neufs ans de création.

 

 

Un musée de l'Ecole de Nancy abrite dans cette ville un grand nombre de réalisations de cette époque. Vous trouverez également au musée des Beaux arts de Nancy des oeuvres de Friant, Gallé et Daum.

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 19:24

Toscane331.jpg

Des bosquets de cyprès, des paysages verts et vallonés.

Bienvenue en Toscane!

 

Laissez vous aller à la douceur de vivre, oubliez le temps. Ces paysages sont intemporels.

Toscane364

Seules les couleurs varient au fil des saisons, pour le plus grand bonheur du promeneur et du peintre.

P1000982 

Invitation au rêve et à la douceur.P1000969

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 17:09

JC Spindler - eaux dormantes

 Coup de projecteur sur une activité artisanale souvent associée à l'ébénisterie, la décoration intérieure ou la restauration de meubles anciens.

La marqueterie consiste à décorer un panneau de bois (tableau, meuble, coffret à cigares ou tout autre objet) en insérant dans un espace prévu à cet effet de fines lamelles d'autres bois (dont la palette de coloris est importante) ou de matières nobles telles que nacre ou ivoire.

 

Cette activité a acquis ses lettres de noblesse au XVIIème siècle avec Jean Charles Boulle, ébéniste du roi. Les pièces réalisées sont exceptionnelles et certaines (le bureau notamment) peuvent être admirées au chateau de Versailles.Boulle 

 

Cet ébéniste a laissé son nom à une école qui forme encore de nombreux marqueteurs. Quelques artisans partagent également leur savoir-faire un peu partout en France avec des stages proposés à tous les passionnés du travail du bois.

 

La marqueterie exige une très grande rigueur et la maîtrise du dessin. C'est, en effet, de la qualité du dessin et de celle de la découpe que dépendra le résultat. Les bois sont choisis selon leur couleur et les lamelles minutieusement découpées et assemblées avant d'être collées. Après un passage sous presse, la réalisation est vernie et poncée.

 

La rigueur n'empêche pas l'humour, à l'exemple de cette chaise pensée de Charles Schindler.MAMCS spindler chaise pens%C3%A9e2

 

 

 

 

Pour le plaisir des yeux, une dernière réalisation, signée Emile Gallé, qui date du début du XXème siècle. Il s'agit d'une jardinière. Ou quand l'artisanat devient art...

Gallé - jardinière370

 

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 16:24

pont-des-fees279.jpg Un vieux pont en pierres sur une rivière au milieu des bois. C'est un lieu de promenade apprécié mais, comme souvent dans les Vosges, ce qui se dégage du lieu a donné lieu à une interprétation fantastique ou plutôt féérique, à moins que ce ne soit le contraire...

On ne trouve pas de trace écrite de cette histoire antérieure à 1925 mais il y a longtemps, bien longtemps, quand l'imaginaire peuplait les forêts, que les jeunes gens rentraient vite chez eux de crainte de n'être détournés de leur chemin par le Diable en personne, que les preux chevaliers se battaient contre les dragons, vivait à proximité de la Vologne un seigneur très apprécié de ses sujets pour sa bonté.

Pour retrouver sa jeune épouse, enlevée par un seigneur voisin, il devait franchir un cours d'eau, défendu par un dragon (avec sans doute une petite touche asiatique s'il vivait dans l'eau...) ou un monstre... Après maintes tentatives désespérées, il fut aidé par les fées qui construisirent en une nuit ce joli pont bucolique.

La légende ne dit pas ce que devint la bête. Peut-être, telle Nessie, sillonne-t-elle encore la Vologne? Personne n'a jamais signalé sa présence, d'autant que le paysage se prête plutôt à un certain romantisme, à apprécier au détour d'une randonnée...

L'imagination est toujours sollicitée ici, entre bois et rivières peuplés de légendes et de petits personnages facétieux (les Sotrès). Une belle façon de découvrir le massif.

 

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Légendes
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 11:36

 

jean_genet.jpg   Jean Genet : un personnage qui a suscité bien des polémiques. Jean Cocteau et Jean-Paul Sartre se sont mobilisés pour le sortir de prison car ils appréciaient l'auteur. mais l'homme était avant tout un homme libre, sans maison, sans lien (notamment de reconnaissance).

 

Tranchant, asocial, souvent critiqué, il est presque le contraire de Tahar Ben Jelloun qui lui consacre ce témoignage. Car le livre n'est pas une biographie à proprement parler. Il s'agit plutôt de bribes de souvenirs, quand les deux hommes se sont cotoyés, les dernières années de la vie de Jean Genet, alors qu'il se vouait tout entier à la cause palestinienne.

 

 On y retrouve le rebelle, excessif en tout et notamment dans ses engagements, que Tahar Ben Jelloun qualifie de mystiques tant ils conduisaient Jean Genet à ne plus voir ce qui n'entrait pas dans le cadre d'une image sublimée. Cela ne retire rien à la valeur de ces combats, pour les noirs américains ou pour les palestiniens. Mais cette explication donne un éclairage sur ce qui est souvent apparu comme des dérapages, encore que l'homme était aussi provocateur...

 

Jean Genet est un mythe. Tahar Ben Jelloun lui donne un côté humain, presque fragile parfois. A travers ses rencontres avec "l'enfant terrible des Lettres françaises", il livre aussi beaucoup sur son propre parcours, ses engagements en faveur notamment des travailleurs immigrés, ce que Jean Genet lui a appris, souvent sans le vouloir.

C'est un très bel hommage, mais c'est aussi un retour sur soi qui mérite d'être découvert.

TBJ.png

 

 

Repost 0