Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 13:29

Il y a 140 ans naissait l'impressionnisme. Quelques peintres s'étaient réunis pour exposer leurs oeuvres, et parmi eux Claude Monet et sa toile "Impression" (aujourd'hui "impression soleil levant"). L'accueil fut réservé et certains journalistes d'art, pour se moquer et en s'inspirant du nom de la toile de Claude Monet, qualifièrent les oeuvres exposées d'impressionnisme. L'expression et le mouvement qu'elle désigne sont passés à la postérité.

"Impression soleil levant" est désormais célèbre dans le monde entier et la toile, joyau du musée Marmottan, est le prétexte d'une exposition jusqu'au 15 janvier 2015, qui en retrace la genèse.

Les sources d'inspiration de Claude Monet y sont présentées, de Wiliam Turner pour la lumière à Johann Barthold Jongkind ou Eugène Boudin, qui ont initié Claude Monet à la peinture en plein air.

Et puis, il y a Le Havre et son port, détruits en grande partie lors de la seconde guerre mondiale.

Claude Monet a également forgé son style au fil des années, capturant les silhouettes du port et les jeux de lumière.

Il en résulte des chefs d'oeuvre et une expositon passionnante qui aboutit sur la collection Monet du musée.

N'oubliez pas, avant de partir, de faire un petit tour à l'étage pour admirer les toiles de Berthe Morisot, une autre impressionniste dont je vous parlerai bientôt.

Le soleil s'est levé sur Marmottan
Le soleil s'est levé sur MarmottanLe soleil s'est levé sur MarmottanLe soleil s'est levé sur Marmottan
Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 10:05

Le grand palais célèbre le maître de l'estampe, mais aussi le peintre et l'illustrateur.

Seule la première facette de l'artiste sera présentée ici, avec quelques unes de ses plus célèbres œuvres à l'exemple de la grande vague ou du Mont Fuji.

Hokusai est le premier a avoir fait du paysage un thème d'inspiration. Hiroshige le reprendra, avec la même logique du périple illustré.

Leurs centres d'intérêt sont plus larges : personnages allant parfois jusqu'à la caricature, nature... Le fantastique est également présent chez Hokusai.

Artiste insatiable, Hokusai a multiplié les techniques autant que les sujets. Il en résulte une œuvre variée, avec toutefois un tracé caractéristique qui est la marque du maître et permet de distinguer ses réalisations.

Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Hokusai ou la célèbration d'un maître de l'estampe
Repost 0
Published by writings2 - dans Asie Art et lumière
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 21:06

A quoi sert une chaise ou un fauteuil? En tant que siège, à s'asseoir. Sans doute, mais la façon de procéder peut être très différente d'une personne à une autre, d'un lieu à un autre. L'attitude des adolescents est révélatrice d'un usage multiple, entre perchoir et affalement, même s'ils ne sont pas seuls à faire vivre les innombrables variantes du mot assise.

Ces objets ou meubles n'ont-ils, par ailleurs, qu'un sens dans leur fonctionnalité? Peut-on envisager un siège sans assise, un objet sans utilité, une décoration, ou peut-être une oeuvre d'art? Un prétexte à la création, au jeu des formes, des textures et des couleurs?

Pour Ron Arad, architecte et designer, une chaise combine ces définitions et ces usages. Elle est sans doute même un peu plus, ne serait-ce que par son volume et sa place dans l'espace.

Dans ses chaises et ses fauteuils, on expose des couleurs vives, des matériaux composites. On peut aussi se dissumuler, s'allonger, se balancer façon rocking chair ou encore chercher un hypothétique équilibre, à l'exemple de cette chaise longue au nom évocateur : "At your own risks" (à vos risques et périls).

On peut aussi y sourire, l'humour étant au rendez-vous.

Enfin, l'objet s'expose, dans des dimensions nouvelles, à l'exemple de cette sculpture à Tokyo, un modèle "oh void" où s'invite la nature.

Quel sera votre usage?

L'art de l'assise selon Ron Arad
L'art de l'assise selon Ron Arad
L'art de l'assise selon Ron Arad
L'art de l'assise selon Ron Arad
L'art de l'assise selon Ron Arad
L'art de l'assise selon Ron Arad
L'art de l'assise selon Ron Arad
Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 17:26

La nature offre bien des merveilles à qui sait les voir. Tel est le cas de Cédric Pollet, photographe fasciné par les arbres et tout particulièrement par leur écorce.

Cette dernière est un signe d'identité. Elle témoigne de la variété de l'arbre, de son vécu aussi.

Et sous l'oeil de Cédric Pollet, la diversité des espèces donne rapidement lieu à une symphonie de formes et de couleurs.

Je vous en propose un exemple avec l'érable. Une centaine de variétés est répertoriée et l'aperçu, loin d'être exhaustif, n'est qu'un bref hommage au talent de ce photographe.

Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Chants d'érables
Repost 0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:43

Bien que longue de 457 mètres et large de 4 mètres, cette spirale disparaît parfois, au gré des humeurs ou plutôt de la hauteur des eaux du grand lac salé (Utah).

Cet espace tournoyant évoque les tourbillons, peut-être également un immense courant qui aurait relié le lac à l'océan pacifique.

C'est le rêve d'un artiste (Robert Smithson), séduit par la beauté du site et par la couleur rouge du lac, due à des algues, et qui offre une toile de fond extraordinaire à cette composition de basalte noir.

Mais deux ans après sa conception, l'oeuvre a disparu dans le lac, pour resurgir quelques années plus tard, à la faveur d'une sécheresse, blanchie et sublimée par les cristaux de sel qui se sont mélés à la roche.

Le résultat est d'autant plus mystérieux, dans cet environnement désertique, minéral, qui semble défier le temps et se joue des reflets de lumière.

Une oeuvre sublimée par la nature : la "spiral jetty"
Une oeuvre sublimée par la nature : la "spiral jetty"
Repost 0
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 11:28

Lorsque l'Occident découvre le Japon au XXème siècle, c'est notamment à travers son art et plus particulièrement les estampes Ukiyo-e, ce terme signifiant littéralement images du monde flottant.

L'oeuvre est le résultat du travail d'un peintre, d'un graveur, d'un imprimeur et d'un éditeur, qui suivent chacun un long apprentissage. Comme l'estampe est produite en de multiples exemplaires, sa diffusion en est facilitée.

Parmi les peintres se sont illustrés dans cet art, les plus connus sont sans doute Katsushika Hokusai et Ando Hiroshige.

Tous deux se sont éloignés des sujets classiques de l'Ukiyo-e (courtisanes notamment). Ils sont célèbres pour leur représentation de paysages, facilement reconnaissables dans des styles différents, mais également empreints d'une poèsie liée au tracé de l'artiste, au choix des couleurs, à celui des saisons...

Le jeu des saisons est important chez Hiroshige, tout comme l'observation fidèle de la nature. Ils concourrent à une oeuvre à la fois réaliste et mystérieuse. Le dégradé des couleurs et le choix de l'angle, qui semble souvent aérien, issu du regard d'un oiseau, ajoutent à l'impression générale de finesse et d'émerveillement devant la beauté de la nature.

L'oeuvre d'Hiroshige est remarquable. Elle a d'ailleurs inspiré plusieurs peintres européens, à l'exemple de Monet ou de Van Gogh.

Je vous laisse la (re)découvrir en images.

Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Hiroshige ou l'art de l'estampe japonaise
Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière Asie
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 18:10

Des vies ordinaires et des photographies extraordinaires, parfois drôles, toujours touchantes.

Des instants immortalisés par Robert Doisneau
Des instants immortalisés par Robert Doisneau
Des instants immortalisés par Robert Doisneau
Des instants immortalisés par Robert Doisneau
Des instants immortalisés par Robert Doisneau
Des instants immortalisés par Robert Doisneau
Repost 0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 15:30

Eugene-Atget---le-marchand-d-abat-jour-18990001.jpg 

Des petits métiers des années 1900 à Paris, ici le vendeur d'abat jour immortalisé par Eugène Atget...

 Doisneau---la-bourse-de-Paris0001.jpg

 

 

... aux courtiers de la bourse de Paris, et à la corbeille aujourd'hui disparue, que Robert Doisneau nous offre en souvenir,   les photographies en noir et blanc constituent des témoignages de notre histoire...

 

 

 

 

Une histoire qui ne saurait se limiter à celle des métiers.

 

 

 

 

 

Parfois joyeuse et insouciante, à l'exemple de ces hommes et de ses femmes qui découvre le bonheur de quelques jours de vacances...

 Henri Cartier-Bresson - Premiers congés payés 1936 -833 

 

Un bonheur simple, sublimé par Henri Cartier Bresson.

 

 

 

Cette année 1936 est un thème apprécié de bien des photographes. Les vacances vues par Roger Viollet en constituent un exemple.

 

 

 

 

 

Mais si le noir et blanc souligne le bonheur, il témoigne également avec une acuité particulière de la guerre et de ses drames, y compris au moment de la Libération.

 

On pense bien sûr aux clichés de Robert Capa, comme celui-ci à Chartres au printemps 1945.

Robert Capa - chartres 1945

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le noir et blanc s'inscrit toutefois au-delà du temps. Il offre dans ses nuances de gris, une vision à la fois fragile et magnifique de notre vue, de notre environnement.

 

Cette immortalité fragile se révèle par cette photographie d'Edouard Boubat.

Edouard-Boubat---Paris-19760001.jpg

 Ou dans le Paris embrumé des années 1920 d'Eugène Atget.Eugene-Atget---quai-d-anjou-Paris-19260001.jpg

 

 

Ce ne sont que quelqes clichés, quelques noms, dont la liste est loin d'être exhaustive, de passionnés, mais qui ont fait de la photographie en noir et blanc un véritable Art.

Repost 0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 21:19

Ballets-russes0006.jpg 

Cette jeune femme a la grâce, la fragilité d'une poupée, sa beauté presque iréelle et peut-être aussi une garde robe originale et bien remplie.

 

Là s'arrête sans doute la comparaison...

 

Cette russe, Lubov Tchernicheva, a été une des danseuses étoiles des ballets russes de Diaghilev.

Elle a contribué, comme ses collègues dont le plus connu est sans doute Nijinski à apporter un nouveau style, au-delà du monde de la danse classique.Ballets-russes0001.jpg 

 

Le répertoire mis en scène est dansé sur des musiques de Stravinsky (l'oiseau de feu), Moussorgski, autant de musiciens considérés aujourd'hui comme des classiques.

 

Les pièces présentées sont toutefois originales. Les danseurs y acquièrent une place nouvelle, à l'égale des ballerines. Les danses polovtsiennes du Prince Igor mettent ainsi en scène un chef de guerre qui incarne la violence et l'esprit de sédition, le tout porté par la fougue d'Adolf Bohm.

 

Les réactions sont nombreuses dans l'Europe des années 1910, d'autant que la nouveauté est également marquée par les costumes, et les décors.Ballets-russes0010.jpg

 

Les décors sont immenses et doivent être régulièrement changés car ils sont difficiles à déplacer. Nicolas Roerich a beaucoup contribué à l'impression d'exotisme des ballets, détachant des isbas des décors peints.

 

Et bien des noms célèbres ont réalisé des décors pour les ballets russes à l'exemple d'Alexandre Golovine, de Marcel Utrillo, de Léon Bakst, de Robert Delaunay et de Pablo Picasso.

Ballets-russes0004.jpg

 

Avec les ballets russes, l'Europe découvre une autre Russie, sans doute avec un rien de tradition et d'exotisme, mais aussi une capacité à innover et à bousculer bien des idées reçues.

Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 07:45

Les passeurs de Lumière (1) , plusieurs fois mis à l'honneur, le seront à nouveau pour ce thème de la communauté de bric et de broc.

 

Ces maîtres du vitrail transcendent la lumière et lui donnent une nouvelle dimension, qui peut être spirituelle ou mystique.

Nos églises nous en offrent de sublimes exemples.

ND-de-la-trinite---Blois0003.jpg 

 

A Notre Dame de la Trinité à Blois, la mort du Christ semble dèjà annoncer la résurrection. Les jeux de lumière mettent en valeur une scène tragique à l'origine et y glissent déjà un message d'espoir.

 

Cet effet est dû à l'immense vitrail qui surplombe le chemin de croix.

ND de la trinité - Blois0001

 

 D'autres lui répondent ou le complètent, parfois simplement par de petites touches, comme des points de repère ou de halte.

ND-de-la-trinite---Blois0006.jpg 

 

Dans cette basilique, consacrée en 1949, les passeurs de lumière ont pour nom Théodore-Gérard Hansse, Louis Barillet ou encore Jacques Le Chevallier.

ND-de-la-trinite---Blois0004.jpg 

 

Ces artistes perpétuent en ce lieu une longue tradition et le chatoiement des couleurs des quatorze verrières justifie à lui seul la visite de cet édifice moderne. ND-de-la-trinite---Blois0007.jpg

Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article