Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 16:15

Pour profiter d'un confort sans commune mesure avec les bancs extérieurs, je vous propose de découvrir des banquettes.

Gallé - canapé et chaise - 1902434 

L'assise de velours ne donne-t-elle pas envie de s'y installer?

 

Ce style est signé  Emile Gallé, un des précurseurs de l'Ecole de Nancy, aussi doué dans l'art du bois que dans celui du verre.banquette ombelles - Gallé0001 

 

 

 

Ses créations s'inspirent des végétaux, comme ici des ombelles.

Le style est assez rond, doux.

 

 

A partir de cette même inspiration végétale, Hector Guimard a aussi réalisé une  banquette, destinée à meubler un angle de fumoir.

Guimard---banquette.jpg Un mobilier totalement différent, datant également du tout début du XXème siècle.

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 09:09

Mucha---Sarah-Bernard---Gismonda.png  Des femmes aux longs cheveux ondoyants, vêtues de longues robes fluides, des élégantes de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle : telle est l'image des oeuvres d'Alfons Mucha et tout particulièrement de ses affiches.

 

Né en 1860 en Moravie, cet artiste décorateur, qui a déjà exercé ses talents dans l'actuelle république tchèque, son pays d'origine (alors partie de l'Empire austro-hongrois), arrive en France en 1887. Sept ans plus tard, il rencontre Sarah Bernhard. Il réalise des affiches pour ses spectacles et le succès est au rendez-vous.

Mucha - la danse

Jusqu'en 1906, date de son départ aux Etats-Unis, les affiches se succèdent, toujours autant de cette sublime image de femme. Mucha est alors un des chantres de l'Art nouveau.

Il travaille pour le théatre, mais aussi pour de nombreuses marques, dont Moet et Chandon  Mucha - affiche Moet

 

comme pour des fabricants de cycles, de chocolat...

Mucha - chocolat ideal Le style Mucha s'impose, dans ses affiches comme dans les magasins qu'il décore : façade de restaurant, bijouterie...

Après son séjour aux Etats-Unis, où il poursuit son activité, il retourne à Prague. Il y réalise notamment des vitraux pour la cathédrale Saint Guy. Il y meurt en 1936.

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 12:16

Peut-être moins connu que son contemporain catalan, Hector Guimard est un des maîtres de l'architecture française Art nouveau.

Le Castel d'Orgeval est une de ses réalisations, une explosion d'imagination et de maîtrise technique.

Guimard---Castel-Orgeval---19040001.jpg Le bâtiment est une subtile association de pierres, de briques et de bois. L'asymétrie s'impose partout, mais préserve néanmoins une certaine harmonie.

 

Ce lieu, qui invite au rêve, se dissimule toutefois derrière une grille qui en masque souvent la vue. Dommage! Il mériterait davantage de sortir de l'ombre.

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 20:14

Victor-Horta---Hotel-Tassel---Hall-octogonal-et-mezzanine93.jpg Une porte Art nouveau, ici vue de l'intérieur.

Nous sommes à Bruxelles et ce style inimitable est celui de Victor Horta.

 

L'hotel Tassel (du nom du particulier qui lui a commandé) est une de ses premières réalisations. 

 Une merveille...Victor Horta - Hotel Tassel 939Victor Horta - Hotel Tassel - cage d'escalier940

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 20:34

    J-Gruber---Vitrail-aux-paons-et-aux-colombes---1904459.jpg Jacques Grüber est un des représentants de l'Ecole de Nancy. L'annexion allemande de 1870 incite sa famille à quitter l'Alsace pour s'installer en Lorraine, à laquelle il apportera son talent quelques années plus tard, après une formation artistique à Paris, dans l'atelier de Gustave Moreau notamment.

Ses premières réalisations seront réalisées en qualité de chef décorateur chez Daum.Daum et Gruber - Voici l'épousée - 1897428 Il enseigne parallèlement à l'école des Beaux Arts de Nancy.

 

La fin du XIXème siècle marque un tournant dans l'architecture. La lumière y est davantage recherchée, avec une indispensable touche d'originalité qui permet le développement d'immenses verrières subtilement décorées, lien entre l'intérieur et l'extérieur.

 

J Gruber - La sidérurgie - 1909456 C'est donc tout naturellement que Jacques Grüber s'oriente vers le vitrail, un art renouvelé avec des techniques qui lui permettent de juxtaposer plusieurs variétés de verres (en relief, colorés, gravés...) et donnent un rendu si particulier. Il est vrai que la qualité graphique est impressionnante. Et Jacques Grüber compose de véritables tableaux.

Ses clients sont les chambres de commerce et d'industrie (avec une allégorie de différentes industries de l'époque, comme ici la sidérurgie), les grands magasins (il est notamment l'auteur de la coupole des galeries Lafayette à Paris, en lien avec Majorelle qui a réalisé les ferronneries), mais aussi beaucoup de particuliers, dont Corbin (dont la maison abrite désormais le musée de l'Ecole de Nancy).

 

Son inspiration est multiple, mais Jacques Grüber semble beaucoup apprécier les motifs naturalistes et symboliques, comme ses "collègues" de l'Ecole de Nancy.

Gruber - Nympheas385  Gruber - Clématites - 1907407 Les couleurs soulignent la finesse des dessins et contribuent à créer une ambiance agréable, relaxante.

 

L'art du vitrail ne devait toutefois pas suffire à cet artiste, dont le talent s'exprime dans bien d'autres domaines : la reliure d'ouvrage, les affiches et le mobilier.

Jacques Grüber a dessiné quelques meubles , parfois surprenants, qu'il faisait réaliser par un maître ébéniste.

J Gruber et L Schartz - Cheminée et vitrail - Le village a Cette cheminée monumentale, réalisée par L. Schwartz, en est un exemple, tout comme ce paravent où l'on retrouve le célèbre chardon lorrain. 

Le meuble classeur devait avoir un usage entre la vitrine et le meuble de bureau...

 

Gruber - Paravent à trois feuilles397Gruber - meuble classeur419

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:48

    Gallé - Vase rose de france338 Emile Gallé est incontestablement un Maître du verre. Mais le père de l'Ecole de Nancy était un homme curieux de tout, et capable de travailler chacun des éléments suivants : le verre, la terre et le bois.

Cette dernière passion est née d'un concours de circonstances, que Gallé explique dans sa notice au jury de l'exposition universelle de 1889.

"Un jour, certain vase amoureusement sculpté avait besoin d'un support original pour être mis en valeur. Il y fallait quelque bois des îles d'une nuance rara. Je pénétrai pour la première fois chez un marchand de ces essences précieuses. Je crus découvrir les Indes et l'Amérique. Quelle surprise de voir, sous le racloir et la cire, les billes d'amarante s'empourprer au soleil, les copeaux parfumés se rubanner de rose et de violet! Gallé - cabinet Les fleurs du Mal 1896391

Comment résister à l'envie d'en posséder une collection des échantillons les plus rares?

A la curiosité d'en apprendre les noms et la provenance, et surtout les emplois..., vint bientôt s'ajouter pour moi l'amusement d'opposer toutes ces planchettes, tous ces coloris en jeux bizarres et inattendus..."

 

Gallé - détails vitrine aux libellules - 1904445La production débute en 1886 par de petits meubles .

A partir de 1888-1889, Emile Gallé se lance dans des assemblages plus compliqués et dans la sculpture .

Ses meubles gagnent en originalité et en homogéneité pour atteindre sans doute la perfection à partir de 1902.

(illustration : détails de la vitrine libellule)

 

Le végétal, à l'exemple de l'ombellifère, s'intégre dans la structure même du meuble, lui donnant un nouvel équilibre.Gallé - sellette Les Ombelles392

 

 

Emile Gallé, fidèle à ses principes, crée des meubles de qualité variable pour s'adapter à différentes clientèles.  Bien entendu, le degré de complexité des réalisations est également fonction de la destination du meuble.Les plus aboutis sont des pièces uniques conçus et fabriqués pour des expositions, dont l'exposition universelle, ou pour des commandes particulières, à l'exemple de ce somptueux lit nommé Aube et crépuscule.Gallé - Aube et crépuscule393

Gallé - Aube et crépuscule 1904 détails394

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 19:23

    Gallé - Coupe rose de France355

 

La botanique s'invite dans l'art du verre. Le style se libère, développant la polychromie, les épaisseurs multiples, une taille innovante, une animation optique... Bienvenue dans l'univers d'Emile Gallé, créateur hors pair, capable de travailler avec la même dextérité la terre, le verre et le bois.

 

Emile Gallé (1846-1904) est, à l'origine, faïencier, comme l'était son père. Mais si ce dernier avait compris l'intérêt du négoce, de l'ouverture de marchés à Paris notamment et à l'étranger, Emile est aussi intéressé par la production.

Gallé - Modèle de décor assiette356Passionné de botanique et de musique, il puise volontiers dans ces domaines ses sources d'inspiration.Gallé - assiette Ancolie357

 

C'est un homme qui ne rêve que de décloisonner des univers, notamment ceux du verre et de la faïence. En 1893, il ouvre une cristallerie et invente un nouvel usage des outils et des procédés. Emile Gallé multiplie les épaisseurs de matière, préconise les irrégularités de la taille, fait entrer la marqueterie dans les créations de verre.Gallé - ancolies390

 Il bouscule les formes traditionnelles, les adaptant aux thèmes, ici une ancolie.

Sur ses vases, des textes et des harmonies musicales s'insèrent naturellement.Gallé - La pluie au bassin fait des bulles496

La nature est une source d'inspiration inépuisable, les plantes comme les insectes ou les animaux marins.

Gallé - L'orée des bois347 Emile Gallé est aussi le père de l'Ecole de Nancy.Gallé - Vase à l'anémone de mer348

Il réunit nombre d'artistes et d'industriels pour défendre au mieux l'art nouveau, une démocratisation de certains objets en même temps que la recherche permanente de l'excellence et de l'innovation.

Son engagement en faveur de Dreyfus lui créé quelques difficultés dans les milieux conservateurs nancéens. Mais malgré l'hostilité qui lui est parfois témoignée et la maladie qui le ronge, il continue à créer et défier les lois de la matière.

Gallé - Les chardons - 1900330 

 

 

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 20:33

Daum - La sagesse, Victor Hugo359 Beaucoup de belles histoires naissent un peu par hasard. Rien ne prédestinait Jean Daum, notaire de son état, à acheter une verrerie. Cette décision, prise pour ne pas perdre les capitaux engagés (prêts) dans une société en difficulté, marque le début d'une belle aventure.

Ce sont les fils de Jean, Auguste et Antonin, qui lui donneront l'impulsion. En 1891, un département artistique est créé dans l'entreprise pour la transformer en verrerie d'art.

En 1893, Jacques Gruber est embauché comme chef décorateur. Proche des milieux artistiques, attentif aux nouveaux courants de création, il va fortement influencer la production de Daum.

Daum et Gruber - Tristan et Iseult427La sagesse (vase bleu en haut) en témoigne, tout comme ce Tristan et Yseult, ou encore ce superbe vase à décor de clématites. Il crée des pièces exceptionnelles qui vont asseoir le prestige de la verrerie, notamment dans les expositions internationales où la marque acquiert une belle réputation et commence à décrocher de nombreuses récompenses.  Daum - Vase à décor de clématites - 1897402

En 1897, Jacques Gruber, qui développait déjà par ailleurs ses multiples talents, quitte la société. L'élan est donné, les coopérations existent et Daum continue sa recherche d'innovations et de créations.

Une certaine émulation existe entre les (futurs) membres de l'Ecole de Nancy, favorable à de nouveaux développement, à de nouvelles sources d'inspiration (la botanique notamment) et à de nouveaux procédés.

Les réalisations sont superbes et variées.Daum - Vase à décor d'arbres sous la pluie414Daum - Vase corbeau et renard417

Daum - Chanterelle387 A la mort de Gallé en 1904, Daum devient la seule verrerie d'art de Lorraine. Elle confirme son excellence. La guerre cesse brutalement l'activité, mais elle reprend dès 1921 et se pousuit avec quelques collaborations anciennes. Cette coupe, réalisée avec Majorelle en constitue un exemple.Daum et Majorelle - coupe à monture métallique - 1923429L'entreprise passe progressivement de l'art nouveau à l'art déco.

Ces dirigeants ont compris que l'excellence et la longévité dépendent d'une innovation permanente, à laquelle contribue aussi les artistes, capables de sublimer la moindre création.

Daum - Vase aux lys tigrés360L'histoire de Daum est une longue succession de collaboration avec des artistes prestigieux, qui permet aujourd'hui à la marque de garder son image de verrerie d'art d'exception et d'affirmer que l'art est le luxe ultime.

Mais vous connaissez la suite de l'histoire... Qui a également fait l'objet d'un article il y a quelques mois.

 

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 18:47

    Daum - A la gloire de Nancy388 A la gloire de Nancy. Le nom de ce vase, signé Antonin Daum et qui reprend la silhouette des grilles de la place Stanislas, rappelle le rôle essentiel joué par cette ville dans le développement de l'art nouveau.

 

Nancy cultive depuis longtemps un art de vivre, le goût des belles choses et du travail bien fait. En 1971, elle est le refuge des Alsaciens et Mosellans, que l'annexion de leurs territoires par l'Allemagne jette sur les routes. Riche de ses traditions, forte de ces nouvelles compétences, Nancy se doit d'affirmer son caractère français par un éclat sans pareil.

 

Autour d'Emile Gallé et d'Antonin Daum, de nombreux artistes et industriels vont travailler ensemble, portés par la volonté de défricher de nouveaux terrains de connaissances et de réalisations. Ils donneront naissance à l'école de Nancy (l'Alliance provinciale des industries d'art), très inspirée par la botanique.

 

Daum - Chanterelle387  Ce chanterelle de Daum en témoigne dans l'art du verre, tout comme les oeuvres

 

d'Emile Gallé, à l'exemple de ce vase primevère. Gallé - Vase Primevères353Gallé - Vase Primevères détails354

 

 

 

 

 

Mais la créativité de ce groupe d'artistes s'exprime dans de nombreux autres domaines :

 

l'architecture (avec Emile André notamment)

 Emile André - Maison quai Claude Le Lorrain368

 

le mobilier, où excellent des artistes tels que Eugène et Auguste Vallin, Louis Majorelle, Emile Gallé (comme certains membres du groupe, il développe ses compétences dans plusieurs activités)...  L'illustration représente un meuble à musique réalisé par Louis Majorelle.

Majorelle- meuble à musique

l'art des vitraux avec des personnalités telles que Jacques Gruber Gruber - Les magnolias367

 

sans oublier la peinture. Friant, dont certaines oeuvres peuvent être admirées au musée d'Orsay, est un des représentant de ce mouvement, comme Henri Guingot ou Victor Prouvé, auteur de cette superbe vision d'automne.

Victor Prouvé - Vision d'automne 383 

Certaines oeuvres ont été réalisées conjointement. Mais je vous propose de les découvrir progressivement, en vous présentant les principaux acteurs de ce mouvement dans des articles spécialement dédiés.

 

L'Ecole de Nancy existe officiellement de 1901 à 1909. Elle est l'aboutissement d'une longue évolution des idées et des techniques et certaines collaborations survivront à la dissolution de l'association. Les oeuvres présentées se seront donc pas circonscrites à ces neufs ans de création.

 

 

Un musée de l'Ecole de Nancy abrite dans cette ville un grand nombre de réalisations de cette époque. Vous trouverez également au musée des Beaux arts de Nancy des oeuvres de Friant, Gallé et Daum.

Repost 0
Published by writings2 - dans Art nouveau
commenter cet article