Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 18:08

Les péripéties de l'histoire laissent des traces dans nos paysages, y compris dans l'architecture ferroviaire.

 

Tel est le cas en Moselle. En 1871, lors de l'annexion à l'Allemagne, certaines communes ont été scindées, séparées par une nouvelle frontière. Avricourt a vécu cette expérience et, à 800 mètres de la gare, les Allemands en ont construit une nouvelle Deutsche Avricourt, bientôt nommée Elfriden, avant de devenir Nouvel Avricourt en 1914.

 

 gare nouvel Avricourt0001

 

 

Tous les trains de Paris s'y arrêtaient. Les voyageurs qui souhaitaient poursuivre leur voyage sur Strasbourg notamment devaient remplir les formalités douanières et attendre le train allemand, celui de Paris repartant à l'ancienne gare d'Avricourt.

 

L'architecture est impressionnante, bien que peu accueillante. Elle marque une limite, une division. C'est un rempart.

 

Désormais désaffectée, elle sombre peu à peu dans l'oubli d'un passé révolu.

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 07:13

ce pont qui fut un des premiers à se dresser sur le Rhône au XIIème siècle (même si un pont romain existait préalablement).

Pont-d-Avignon887.jpg Le pont d'Avignon ou pont Bénezet doit son nom au jeune berger qui sut insufler au peuple l'enthousiasme pour réaliser cette prouesse et sut collecter les fonds nécessaires. Une chapelle lui est dédié sur le pont, surmontée par une autre chapelle, celle de saint Nicolas (protecteurs des mariniers).

Le pont, qui reliait le palais despapes aux résidences d'Avignon et fut emprunté par de nombreux pélerins en route pour Compostelle, fut de nombreuses fois détruit et reconstruit. Il n'est plus ouvert à la circulation (il ne traverse d'ailleurs plus le Rhône, du moins en totalité), si ce n'est à celle des visiteurs, en conservant sa tradition du péage...

Symbôle de la ville d'Avignon, il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L'origine de la chanson reste un mystère...

Repost 0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 11:11

A l'heure où Londres est sous les projecteurs du monde entier, je vous invite à une autre découverte en Angleterre, à 60 km au nord ouest de Birmingham.

Sur la Severn fut érigé en 1779 le premier pont métallique en Europe, l'Iron bridge, un beau témoignage de la révolution industrielle.

Plus de 800 pièces de fonte furent nécessaires à sa construction, pour un poids total de près de 400 tonnes, à 30 m au dessus des eaux. Ce fut une première et une grande expérience, menée sous la direction de l'architecte Pritchard.

Le coût monumental de l'ouvrage justifia la présence d'un péage, qui perdura pour les piétons jusqu'en 1950... Pour les automobiles, la circulation est interdite depuis 1934, date à laquelle le pont fut classé.

De nombreuses restaurations ont été réalisées pour stabiliser le pont et l'alléger (en remplaçant notamment certaines parties en fonte par des plaques d'acier... De quoi laisser rêveur...)

 

Iron-bridge---Coalbrookdale---1781-Th-Prtitchard-et-A-Darby.jpg

Repost 0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 08:36

Santiago Calatrava - gare de l'aéroport Lyon Satolas682

 

 

Une couverture d'acier en treillis, une base où le béton armé joue un rôle essentiel dans un bâtiment de 450 m de long sur 100 de large et 39 de haut.

 

S Calatrava - Gare TGV Lyon St Exupéry948 

 

Pourtant, c'est bien une impression de légereté qui se dégage de cette armature.

 

 

Santiago Calatrava, architecte mandaté pour la construction de cette gare TGV de l'aéroport de Lyon Saint Exupéry, l'a conçu comme un oiseau sur le point de prendre son envol.

 

 

 

gare TGV St Exupéry - Lyon - Santiago Calatrava779

La structure se fait aérienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un résultat surprenant.

Repost 0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:18

Des carreaux de céramique colorés, une structure métallique apparenteNoisiel---Ancienne-chocolaterie-Meunier--siege-Nestle-932.jpg

 

... autant d'éléments qui attirent le regard sur cet ancien bâtiment industriel, harmonieusement intégré dans l'architecture urbaine de Noisiel, en région parisienne.

 

Ce Moulin, puisque telle est son appellation, a été conçu par l'architecte Jules Saulnier et construit entre 1869 et 1872.

 

 

Il est indissociable d'une saga industrielle, celle du chocolat Menier.

 

Affiche menier 1892

 

 

 

Le chocolat Meunier, c'est ce personnage, créé par Firmin Bouisset, qui a symbolisé la marque pendant de longues années.

 

 

C'est aussi une aventure, qui débute dès 1816. L'entreprise s'installe 9 ans plus tard à Noisiel. Et c'est dans cette ville qu'est conçue la première tablette de chocolat en 1836.

 

 

 

Le Moulin ne saurait résumer seul l'importance du site, qui accueille jusqu'à 1500 ouvriers. Mais la concurrence est rude et le déclin commence dans les années 1950.

 

 

 

En 1959, la marque est achetée.

 

Elle sera plusieurs fois vendue avant d'arriver en 1988 dans l'escarcelle du groupe Nestlé, qui se porte également acquéreur du Moulin et en fait son siège social.

 

 

 

 

 

Si la marque Menier perdure (en chocolat patissier notamment), c'est dans l'ombre des produits concurrents de la maison Nestlé et la production est arrêtée sur le site en 1992, année qui correspond aussi à l'inscription du bâtiment au titre des monuments historiques.

 

 

 

Il y a  une longue histoire dans ces lieux, une symbolique forte et peut-être le souvenir de la petite Yvonne (le personnage emblématique de la marque).

  Noisiel - Ancienne chocolaterie Meunier (siège Nestlé)933

 

 

 

 

Le Moulin est habituellement fermé au public mais la ville de Noisiel propose régulièrement des visites, sur réservation, du site de production mais également de la cité ouvrière.

 

 

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 17:17

Pravcicka-brana---rep-tch292.jpg Après le pont de papier de Shigaru Ban et le pont des fées, je vous propose un pont naturel, une immense arche de pierre, la plus grande d'Europe.

Il s'étend sur plus de 26 m de long, avec une largeur de 7 ou 8 m et culmine à 21 m, dans un paysage qui se découvre à pied, au nord ouest de la République tchèque. Il offre un panorama à couper le souffle (et ce n'est pas l'effet de la marche préliminaire, ni celui du prix de la visite...)

 

Pravicka brana est le nom de cette arche naturelle. Vous y verrez également "le nid de faucon", un bâtiment construit à l'origine (1881) par la famille qui possédait ces lieux pour y accueillir ses invités. Désormais, il abrite le musée du parc naturel à l'étage et un restaurant au rez-de chaussée.

Repost 0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 10:21

Avec plus de 500 000 voyageurs par jour, la gare du Nord à Paris est une des plus fréquentées du monde. Elle représente donc des enjeux colossaux, tant en termes de fluidité du trafic et de sécurité que de commerce. Petite incursion dans ce centre névralgique mis en service en 1846.

La gare du Nord et son environnement

La gare du Nord est située dans le 10e arrondissement (Paris10), rue de Maubeuge, à proximité de la gare de l'Est. Elle est desservie par la station de taxis la plus importante de la capitale, par le métro (lignes 4 et 5) et par le RER (lignes B, D et E).

C'est la plus importante gare de Paris par son trafic, mais aussi par le nombre de boutiques qu'elle abrite (une centaine pour une surface commerciale de près de 80 000 m2). L'afflux de voyageurs justifie également la présence dans les rues voisines de nombreux restaurants et hôtels, à l'exemple de l'Ibis Nord, du libertel, news-hôtels, hôtel de la gare, hôtel See, etc.

Enclavée dans la ville, la gare du Nord connaît depuis sa création des problèmes de saturation.

Une histoire ancienne

La première gare parisienne est celle de Saint-Lazare, créée en 1837. Paris-Nord verra le jour quelques années plus tard, en 1846, sous la direction de l'architecte Léonce Reynaud.

Très vite, elle est saturée. Elle est donc démontée (la façade initiale se trouve désormais à Lille) et reconstruite par Jacques Hittdorf, pour une nouvelle mise en service en 1864. Le nombre de voies a augmenté depuis, quelques aménagements ont été réalisés et une gare souterraine a été construite.

Des trains mythiques y ont pris leur départ, à l'exemple de l'Oiseau bleu ou del'étoile du Nord, à destination d'Amsterdam.

Comme toutes les gares, Paris Nord a connu les nombreuses évolutions technologiques qui ont marqué l'histoire du transport ferroviaire, avec l'électrification des lignes puis l'arrivée du TGV en 1993.

Les principales lignes aujourd'hui

Aujourd'hui, la gare dessert le réseau Transilien nord (Saint-Denis, Pontoise, Aulnay-sous-Bois pour ne citer que ces stations). Elle accueille également les TER à destination de la Picardie (Soissons, Beauvais, Creil, Compiègne, Amiens).

Certaines de ces villes sont également couvertes par le réseau national, toujours au départ de la gare du Nord et à destination de la plupart des grandes agglomérations du Nord et du Pas de Calais (gares de Maubeuge, Lille, Valenciennes,Douai, Calais), sans oublier les lignes internationales avec l'Eurostar pour Londres et le Thalys pour Bruxelles, Amsterdam ou Cologne. Les horaires et tarifs sont consultables sur le site Voyages.sncf.com et sur les sites particuliers dédiés à l'Eurostar et au Thalys.

Gare du NordTGV, Paris Gare du NordParis Gare du Nord

Repost 0
Published by Carole COLLINET - dans Des ponts - gares et usines
commenter cet article