Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 11:59
Se jeter à l'eau... ou l'audace selon Willy Ronis

Il fallait le regard d'un photographe pour saisir cet instant, l'audace d'un jeune garçon sans doute préoccupé à rattrapper un bateau qui s'éloigne sur le bassin d'un jardin public.

Une superbe illustration de l'expression se jeter à l'eau, quasiment au sens littéral... Avec des précautions toutes relatives. Espérons que cette audace a été récompensée...

Le naturel des enfants a beaucoup inspiré ce grand photographe qu'était Willy Donis, un des premiers Français à travailler pour des magazines tels que Life. 

Mais restons aujourd'hui sur ce cliché qui ne manque ni d'humour ni d'audace.

 

Repost 0
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 20:05

Si l'expression désigne aujourd'hui le plaisir pris dans la réalisation d'activité(s), notamment lors d'ébats passionnés, elle désignait à l'origine la prise de butin par les corsaires, peut-être également par les pirates, à supposer que les règles de partage y soient similaires, si règles il y avait...

A l'inverse des pirates qui échappent à tout contrôle, les agissements des corsaires sont légaux et réglementés. Une lettre de marque leur donne l'autorisation, en temps de guerre, de capturer des vaisseaux ennemis pour les ramener dans un port de leur pays où les marchandises saisies sont placées sous scellés. Une décision de justice partage ensuite le produit de la vente entre l'armateur, l'équipage et, pour notre pays, l'amiral de France.

Lorsqu'un navire est capturé par deux vaisseaux corsaires, une pratique relativement courante, le partage est réalisé en ajoutant les pieds de quille (sa profondeur), le nombre de matelots et le calibre de l'artillerie. Ce calcul défini la part du butin, c'est-à-dire le pied pris notamment par l'équipage...

Comme les décisions de justice peuvent être longues et la tentation de pillage importante loin du roi et de toute autorité judiciaire, des règles limitent le montant du pillage par personne ou dans un laps de temps défini, avec des prérogatives particulières selon le rang du marin.

Prendre son pied : les origines
Repost 0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 11:28

A notre chat, qui est à l'origine constitué de grumeaux de lait caillé, les Anglais, Allemands, Néerlandais et Espagnols ont substitué la grenouille, devenue crapaud en Italie.

Seraient-ce leurs voisins communs, ou peut-être certaines de leurs coutumes alimentaires, qui indisposent autant ces autres Européens?

Dans bien des cultures, y compris dans le berceau de la civilisation que constituent l'Egypte et la Grèce, cet animal, associé au pouvoir de l'eau dans lequel il vit, est sacré. Il est symbôle de fertilité, de rennaissance aussi, sa capacité de regénerescence concourrant à cette dernière image.

Un rien magicienne, tantôt prince ou princesse métamorphosé(e) par une puissance obscure, parfois vecteur de l'inconscient, la grenouille jouit globalement d'une image très positive.

Et tant pis si elle n'échappe pas à une certaine présomption, au risque d'en éclater parfois...

Une grenouille dans la gorge...
Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 10:27

Pour ce thème Mouvement de la communauté De Bric et de Broc, je vous propose quelques mots, nés autour de moyens de transport et qui ont parfois, en franchissant les frontières, changé de sens.

Le résultat est parfois surprenant.

Les michelines en espagnol en sont un exemple. Elles auraient pour origine non les locomotives mais le constructeur français de pneumatiques. En s'inspirant du personnage qui symbolise la marque, elles désignent des poignées d'amour... Bibendum.png

 

Le cab, inspiré du cabriolet, désigne toujours un taxi aux Etats-Unis.

Quant à la Sedan, elle désigne dans le même pays une berline, appelée limousine par les Allemands. Ce nom viendrait à l'origine de chaises à porteurs, puis fut adopté pour leur version motorisée.

sedan.png

 

La charette désigne pour sa part en anglais le travail ou plus exactement un effort intense pour réaliser un travail. Aux Etats-Unis, c'est également depuis quelques années des réunions entre différents acteurs de l'aménagement urbain (architectes, élus citoyens urbanistes)

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 12:25

Dans ce blanc immaculé, dans le calme du matin, ils sont sortis de la forêt.

Cahez - paradis blanc0001 

 

  Trois silhouettes graciles, trois curieux ou trois affamés?

 

 

Mais peut-être étaient-ils simplement à la recherche de Panpan...

panpan0001.jpg 

 

 

 

 

 

Photos de Fabrice Cahez.

 

Repost 0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 23:41

vanneaux neige0001

Ce ne sont pas des pingouins mais quelques vaneaux qui se sont regroupés dans la neige vosgienne.

Un effet domino immortalisé par Fabrice CAHEZ et Philippe MOES.

 

N'hésitez pas à cliquer sur la photo pour l'agrandir.

Joyeux Noël!

Repost 0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 08:53

chauve-souris---photo-Kim-Taylor.png Une expression surprenante, qui n'est que la traduction anglaise de notre araignée au plafond... (photo prise sur le net, signée Kim Taylor)

Autre pays, autres moeurs et les transformations de nos expressions animalières favorites ne manquent pas de piquant. Imaginez les vers de Baudelaire, décrivant l'infâme araignée en train de "tendre ses filets au fond de nos cerveaux" s'il avait été portugais et avait dû évoquer les petits singes dans le grenier! ... L'effet n'est pas tout à fait le même... Que dire des grillons italiens ou des oiseaux allemands qui peuvent également se promener dans les têtes mais qui donnent un air autrement plus joyeux à la folie.  Les néerlandais, plus prosaïques, se contentent de recevoir un coup de moulin. Ce n'est pas banal mais cela doit faire mal.

 

Bien d'autres expressions subissent des transformations surprenantes en traversant les frontières. Les chats à fouetter deviennent ainsi des poissons à frire en Angleterre, et ils s'y transforment en grenouille quand ils nous irritent la gorge...

Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 08:55

Un peu d'humour pour poursuivre ses vacances.

Un clin d'oeil pour tous ceux qui s'émerveillent devant la Vénus de Milo et autres antiquités soigneusement (?) entretenues dans les musées...

Quino---art082.jpgun dessin de Quino

Repost 0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 10:16

 

 La suggestion est un terme complexe qui correspond aussi bien à l'évocation qu'à la proposition, voire à l'influence (avec l'hypnose mais pas seulement).  Au XIIème siècle, c'est le Diable qui suggérait aux hommes de bien mauvaises pensées. Depuis, on a appris à être manipulés par l'idéologie et la publicité...

 

Mais plutôt que d'évoquer la face sombre de la suggestion, je m'en tiendrai à une vision plus médicale à l'origine, et à sa déclinaison par le pharmacien Coué ("Je vais bien, tout va bien"... En un tout petit peu plus compliqué...) : l'auto-suggestion, ou comment se sentir mieux en ayant des pensées positives et des objectifs de réalisation.

 

 

L'auto-suggestion peut être aussi un moyen de développer sa créativité, en se garantissant un minimum d'écoute, à l'exemple de ce que propose l'humoriste Quino.Quino---in-pour-l-humour-de-l-art037.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 11:08

 ... ou du rangement...

 

Geluck---rangement.jpg

 

 

Merci à P. Geluck pour son aide précieuse...

Repost 0