Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 22:29

Dès le IVème siècle, célébrer la naissance du Christ est entré dans les traditions chrétiennes, en Orient (Byzance), puis en Occident.

C'est une tradition que les missionnaires ont fait voyager et qui s'est implantée au grè des cultures.

Voici un peu de soleil et de dépaysement...

creches-du-monde0001.jpg 

 

 

 

En Amérique latine, ici au Honduras, les santons portent les tenues traditionnees, et ressortent sur des couleurs lumineuses.

 

 

 

Au Pérou, la crèche se dissimule dans des coffres ou des fruits. La seconde photo en offre un exemple, avec une nativité colorée installée à l'intérieur d'une coloquinte séchée et vidée.creches-du-monde0002.jpg

 

 

 

 

Au Brésil, place au chant avec ces personnages accompagnés de deux anges. Des personnages naïfs et touchants.

creches-du-monde0003.jpg

 

Changement de continent.

 

Les matériaux locaux sont également utilisés, à l'exemple du laiton, du bois de palmier ou de l'ébène. La crèche est réinterprétée par les cultures africaines.

creches-du-monde0007.jpg creches-du-monde0006.jpg

 

Les silhouettes se sont transformées, le quotidien est entré dans la scène et les animaux ont parfois été changés pour s'adapter à la réalité du pays, les chèvres remplaçant l'âne et le boeuf.

 

Ce qui est vrai au Bénin ou au Nigéria (les deux photographies) l'est aussi pour cette crèche d'ébène d'une grande finesse, originaire du Kenya.

creches-du-monde0004.jpg

Repost 0
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 14:05

Le carnaval est lié à mardi gras, à l'attente du Carême, mais il est probable que ses origines soient antérieures au christianisme. Celui de Venise débutait à l'origine pour le solstice d'hiver et durait deux mois.

 

Ce carnaval est l'un des plus connus d'Europe.

Il naît à la fin du XIIème siècle. En 1268 apparaît le port du masque, garant d'anonymat, qui renforce le caractère transgressif de cette fête.carnaval-venitien0002.jpg

 

Ce caractère transgressif est la marque du carnaval, quel que soit le lieu où il se déroule. Pendant cette péiode, l'ordre social s'inverse, les pauvres deviennent riches et le fou devient roi. A Venise, les garçons se déguisent en filles et les nonnes en marquises... Les dérapages ont d'ailleurs conduit plusieurs fois les autorités à réglementer le port du masque : interdiction la nuit, dans les églises et autres leiux saints, interdiction pour les hommes d'entrer déguisés dans les couvents... Joyeuse société que celle de Venise...

 

Carnaval s'accompagne de réjouissances diverses : bals, joutes aquatiques, spectacles, jeux...

carnaval vénitien0001 Il disparaît à Venise en 1797 et les costumes ne sortent plus que dans des fêtes privées, à l'abri des portes des palais. L'esprit de carnaval, qui est avant tout une fête populaire, s'est assoupi pour près de deux siècles.

 

Quelques passionnés lui redonnent vie à partir de 1978 et dès 1980 un directeur artistique du carnaval est nommé.

 

Les festivités débutent 10 jours avant mardi gras, sur un thème dévoilé une vingtaine de jours plus tôt. Elles commencent sur la place Saint Marc avec le vol de l'ange : un homme ou un simple pantin glisse le long d'un fil du haut de la tour de l'horloge jusque sur la place. Un funambule a pu parfois remplacer cette descente. Des lachers de pigeons ont été ajoutés au fil des ans.

carnaval-venitien0009.jpg Ce premier temps du carnaval commèmore la victoire du doge Vitale Michiel II sur le patriarche d'Aquilée en 1162. La ville avait obtenu du pape le droit de se faire livrer un taureau et des porcs par la cité vaincue. Les animaux étaient tués et leur viande distribuée à tous les habitants.

 

Un autre temps fort du carnaval est la fête des Marie, en méoire de l'enlèvement de 12 jeunes filles par des pirates la veille de leur mariage. Les artisans de Venise les auraient sauvées.

 

La fête se déroule partout à Venise, dans les palais ou les théâtres comme dans les rues.carnaval-venitien0016.jpg Un festival est dédié aux enfants au campo San Luca.

 

Les trois derniers jours sont les plus remarquables avec le déilé des plus beaux costumes sur la place Saint Marc.

Je vous propose d'en admirer encore quelques uns, grâce aux photographies de Francis Glorieus et Daniel Philippe.

carnaval-venitien0005.jpg

carnaval-venitien0012.jpg   carnaval-venitien0011.jpg

 

 

 

 

 

 

Repost 0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 09:05

... C'est une explosion de couleurs et de musiques dans la ville...

 

Chaque année, Orléans fait revivre son héroïne. La fête dure une bonne semaine, avec un point d'orgue le 8 mai.

DSCN0359.JPG

Jeanne (et c'était bien le prénom de la jeune fille désignée cette année) a ouvert la cérémonie.

Après le discours du maire et de son invité d'honneur, place au défilé militaire, où la tendance était plutôt au camouflage...DSCN0374.JPG Il y a eu aussi du beige, du kaki, du bleu, du rouge (les pompiers...) ...

Puis place au défilé des provinces : Jeanne et ses compagnons, pages et soldats pour commencer...

DSCN0361 (les premiers étaient déjà là pour l'ouverture...)

P1010630.JPG

DSCN0360.JPG

P1010637.JPG Puis les Ecossais (en 1429 le futur roi de France s'était allié à l'Ecosse, contre l'ennemi commun : les Anglais ...)

P1010635 Suivaient gentes dames et damoiseaux... Puis des délégations de toute la France en costume, dont des Antillais...

Ensuite, place aux "corps constitués" dont en robes les magistrats, professeurs d'université et religieux. Il était facile de reconnaître les élus avec leur écharpe. Les scouts et clubs sportifs finissaient la marche.

Un moment en couleurs, et dans un esprit festif.

 

Repost 0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 09:11

 

Entre l'architecture, les spectacles divers, le sport, le remake de Clo Clo façon Poelvoorde, Sherry nous a encore offert un sujet aux multiples facettes.

 

Mon choix s'est porté sur une rencontre avec un champion national et international, un habitué des podiums : Julien Absalon.

Absalon0001.jpgSon palmarès est impressionnant : double champion olympique (avec malheureusement une crevaison lors de la dernière édition à Londres), quadruple champion du monde, champion de France tous les ans depuis 2003... J'en oublie peut-être...

Malgrè ce parcours exceptionnel, l'homme surprend par sa modestie. Il demeure accessible à chacun, toujours prêt à partager sa passion du VTT, ce qui est largement le cas dans sa famille, dans différentes disciplines (cross-country pour Julien, descente pour Rémy...)

 

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 19:22

Hue---promenade0001.jpg Ces portes , dont les couleurs ont pâli, rythmaient jadis le chemin qui conduisait de la Cité interdite de Hué au palais de la mère de l'empereur.

L'invasion de la végétation donne un charme particulier au lieu.

Repost 0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 10:00

    "Une rencontre, c'est quelque chose de décisif, une porte, une fracture, un instant qui marque le temps et crée un avant et un après"               Eric-Emmanuel Schmitt 

 

Dans une société où on croise les autres, souvent sans les voir, la rencontre prend une nouvelle acuité. Elle est curiosité et s'inscrit dans le temps, par sa durée mais aussi par sa trace qui la prolonge.

J'ai mentionné sur ce blog quelques rencontres marquantes, dont celle de Raymond Aubrac ( Si la chance était une rencontre ). Il n'est plus là mais j'en garde le souvenir.

 

Le hasard a placé d'autres rencontres sur mon chemin. D'autres chances, qui perdurent parfois.

 

Il y a aussi les rencontres dont nous sommes les témoins, d'autant plus belles que l'humour y est présent...

rencontre-nains0001.jpg

 

 

 

 

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 15:38

Un simple Atlas sous les yeux et l'imagination commence à vagabonder vers des îles fantastiques, des paysages merveilleux, des peuples inconnus...fr243

 

Larguons les amarres et imaginons que la carte se transforme, que ce soit une carte ancienne, peut-être une carte au Trésor, pour lequel il faudra affronter de dangereux monstres des mers...carte-ancienne-cote-poitou-et-bordeaux.jpg

 

 

 

 

Cette vieille carte, où les légendes sont rédigées en hollandais, ne représente qu'une partie de la côte ouest de la France, au delà du Poitou... Mais l'illusion est là et l'imagination déjà à des milliers de  lieux ou de miles marins.

 

 

 

Pour certains artistes, le support de l'imagination n'est plus le papier, mais le corps humain, à moins que ce dernier soit aussi un peu le trésor... 

  Pour Ingrid Mwangi et Robert Hulter, l'Afrique exprime tout son mystère...

afr242 

 

 

 

 

 

  ... quand Glynnis Ritchie privilégie, dans un registre aussi sensuel, une inspiration plus romantique (au regard des lieux choisis et de la source de cette carte). Glynnis-Ritchie.png

 

 

Repost 0
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 13:08

" A Chartres, au printemps 1945,

la lumière défilait devant moi.

Et j'ai capté un souffle.

Celui de Simone"

 

  Robert Capa - chartres 1945

 

"Durant ces journées,

la ville était emplie de haine.

C'étaient des journées pleines d'effroi,

comme si les diables sculptés

dans les pierres de la cathédrale

s'étaient libérés

pour descendre dans la rue"

 

Cette photo de Robert Capa, prise en Août 1944, a sans doute fait le tour du monde.

 

Les mots qui l'accompagnent sont de Henning Mankell, extraits des jours et des nuits à Chartres, une pièce de théâtre, intense et brève qui révèle ce qu'a pu susciter cette photo.

Au centre, une jeune femme portant un enfant. Elle a été tondue et est promenée dans la rue. Condamnée à la prison, brûlée à jamais par la haine déversée ce jour, elle se consumera dans l'alcool.

 

Dans la pièce de Mankell, cette jeune femme a simplement voulu profiter de l'insouciance de sa jeunesse, danser, aimer. Son amour est devenu malédiction...

 

L'histoire de Simone, la jeune femme de la photographie, est sans doute plus complexe dans la réalité, mais à travers elle, Henning Mankell nous parle de ces femmes tondues, de ces victimes expiatoires... C'est un bel hommage, troublant.

 

 

 

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 14:56

Coeur630.jpg    Toujours la même envie d'échanges avec un nouveau fil rouge pour cette 3ème édition du festival Colport'âge qui se déroule actuellement dans les Vosges : le tricot urbain.

Le colportage est une tradition ancienne dans cette région, en grande partie montagneuse. Le marchand ambulant apportait les images d'Epinal, tous les objets utiles, mais aussi des nouvelles d'ailleurs. Il était le lien entre les villages reculés et le reste du monde.

C'est ce lien qui est mis à l'honneur dans le festival et qui est symbolisé par la laine et le tricot.112Une image d'autant plus forte que cette activité est à nouveau très à la mode et réunit toutes les générations. 185 personnes ont participé, sous la direction de l'artiste Sidonie Hollard à la réalisation de cet habillage urbain, à la confection d'objets surprenants, à l'exemple des poufs poufs sauvages (photo suivante) que le public a rapidement apprivoisés pour mieux s'y installer et goûter aux rencontres pas très ordinaires.

145180

Car si le tricot urbain est un fil rouge, il ne saurait résumer seul l'esprit de Colport'âge.

Chaque année, 4 routes, avec 4 thématiques différentes, sont organisées sur le territoire vosgien. Vous pouvez découvrir par exemple le chemin du jazz, celui des ruches ou celui des clowns. Sur ces trajets, des randonnées sont proposées, des promenades ou des spectacles qui se produisent dans les écoles, les maisons de retraite, parfois chez des particuliers.

Cette année, 45 artistes sont mobilisés, pour le plus grand plaisir des grands et des petits210Ce sont des instants inoubliables d'émerveillement, de rires, de partage. Chacun y est le bienvenu.

Mais avant de clore la manifestation (qui s'achèvera le 8 juin), saluons Sidonie Hollard, qui a accompagné pendant six mois les 185 tricoteuses, qui ont parfois investi des cafés ou autres lieux où on ne sattend pas toujours à les rencontrer.

135

 

Repost 0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 19:24

Toscane331.jpg

Des bosquets de cyprès, des paysages verts et vallonés.

Bienvenue en Toscane!

 

Laissez vous aller à la douceur de vivre, oubliez le temps. Ces paysages sont intemporels.

Toscane364

Seules les couleurs varient au fil des saisons, pour le plus grand bonheur du promeneur et du peintre.

P1000982 

Invitation au rêve et à la douceur.P1000969

Repost 0