Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 14:19

Il existe deux définitions du cairn. La première en fait un amas de pierres élevé par des explorateurs des régions polaires ou des alpinistes afin de marquer leur passage. La seconde, sans doute la plus usuelle, est un tumulus de terre de de pierres recouvrant les sépultures mégalithiques .

Il est probable que l’œuvre d'Andy Goldsworthy emprunte un peu à ces deux définitions. Il laisse une trace de son passage, et ce cairn invite à une réflexion sur le temps, sur la mort et puisqu'il y a cette empreinte qui s'inscrit dans le temps, sur la mémoire aussi.

 

photographie Eric Sander

photographie Eric Sander

La photographie d'Eric Sander pare ce cairn d'une aura de mystère, dans un écrin de verdure nappé de brume.

Ce n'est pourtant qu'un amas de pierres. Mais elles semblent polies et la façon dont elles s'ordonnent recèle une certaine harmonie. Un menhir sophistiqué semble se dresser. Une ode à la mémoire, peut-être de toutes les victimes de la folie des hommes.

Le cairn réinterprété par Andy Goldsworthy
Le cairn réinterprété par Andy Goldsworthy
Partager cet article
Repost0

commentaires