Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2021 1 08 /03 /mars /2021 13:46
Rosalind Franklin : radioscopie de l'ADN

Rosalind Elsie Franklin s'inscrit dans la lignée des grandes scientifiques du XXème siècle.

Née à Londres en 1920, elle décide à 15 ans qu'elle consacrera sa vie à la science, une petite révolution dans son milieu familial et dans la société de son époque.

Après des études à Cambridge, elle est recrutée par l'association britannique des industriels du charbon. Elle analyse les caractéristiques de ce combustible.

Puis après la guerre, elle part à Paris au CNRS où elle devient une experte de la cristallographie par rayons X. De façon très schématique, cette technique permet de distinguer des produits qui ont la même composition chimique mais dont les arrangements atomiques diffèrent. 

Cette spécialité lui vaut de rejoindre le King's college et d'y travailler sur la structure de l'ADN. Elle réalise notamment la photo 51, qui met en exergue la double structure de la molécule.

 

Rosalind Franklin : radioscopie de l'ADN

En 1951, Rosalind présente le résultat de ses travaux, notamment l'existence d'un type A et d'un type B de l'ADN, la localisation de phosphate et la quantité d'eau présente dans la molécule, autant de données qui fonderont les recherches ultérieures pour en construire un modèle.

En 1953, elle publie l'avancée de ses recherches, alors que Watson, Crick et Wilkins développent dans un article de la même revue leur découverte de la structure en hélice de l'ADN, pour laquelle il recevront en 1962 le prix Nobel.

1953 est également l'année où Rosalind quitte King's college et commence à travailler dans un autre centre de recherche londonien, sur les virus, notamment celui de la polio. Elle meurt cinq ans plus tard d'un cancer, que la science n'a pu lui permettre de surmonter.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires