Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 21:39

 

 Que la lumière soit! La lumière fut et l'histoire du monde commença...

La Bible (ici la Genèse) n'est pas le seul Livre sacré à associer la Lumière au début de tout. La Lumière est la vie. Elle est le divin, le Bien, par opposition aux Ténèbres. Elle fut aussi, plus tard dans l'Histoire des hommes, curieux paradoxe, la raison face à l'obscurantisme de la religion...

 

Chagall - Chicester251 Toujours, elle nous éclaire. Elle est un accès vers un état supérieur, quelle que soit la nature de ce dernier. La Lumière nous transcende, d'où son importance dans les monuments religieux et cet art qui la sublime, la colore, crée une ambiance si particulière. Je parle bien sûr du vitrail et de ceux qui le maîtrisent, justement baptisés les passeurs de Lumière.   Ces artisans ouces artistes, ici Chagall, ont laissé des oeuvres superbes qui ne nous laissent toujours pas indifférents.

 

 

 

 

 

Les techniques ont évolué depuis le Moyen-Age (le temps des cathédrales notamment avec ici la superbe rosace de Chartres), mais la lumière demeure.chartres245

 

 

 

Les thématiques des Eglises restent les mêmes, traités toutefois avec des formes nouvelles, qui restent assez classiques au

début du siècle, avec Mucha par exempleSt guy - Prague - Mucha248 mais empruntent parfois à la pure abstraction.

 

Ce qui évolue surtout, est la place du vitrail dans la société, au fil des âges. L'architecture du XXème siècle a imposé le verre, dans les galeries par exemple, dans les habitations aussi, et l'art y a rapidement trouvé sa place.

Credit-lyonnais---Gruber247-copie-1.jpg Les grands magasins (Lafayette à Paris par exemple) ou certains institutions, ici le Crédit Lyonnais avec une oeuvre superbe signée Grüber, ont adopté le vitrail dans leur plafond, voire dans leurs fenêtres.

Quelques riches particuliers ont suivi l'exemple, comme ici à la Havane.La-Havane249.jpg

 

C'est une contemplation dont on ne se lasse pas... Je prolongerai prochainement ce parcours en compagnie des passeurs de Lumière à travers quelques ambiances, parfois surprenantes, où il n'est pas toujours simple de distinguer le profane et le sacré.

 

Mais déjà la nuit tombe et seule la fée électricité nous permet de profiter encore un peu de ce "miracle"

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
je crois que cet art ne sera jamais égalé aujourd'hui, il en existe de fabuleusement beaux
Répondre
L
Je me régale avec cet article ! J'aime cette lumière qui passe au travers des vitraux. Merci Bonne journée
Répondre
E
les vitraux ont été les premières vraies fenêtres
alors que les ouvertures dans les maisons étaient tendues de peau
Répondre
M
Superbes vitraux. Jocelyne
Répondre
J
Ces lumières qui nous guident ! Joëlle
Répondre