Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2023 5 24 /11 /novembre /2023 14:11
L'oeil de Lalique

Ce magnifique bijou de René Lalique a été réalisé entre 1904 et 1906. Il est composé d'or, d'aigues-marines,de saphirs et bien sûr d'émail et de verre, ces deux derniers matériaux étant présents dans toutes les œuvres  du maître joaillier.

Ce collier fait partie d'une parure nommée Nus et lys, en raison bien sûr de ses motifs.

L'oeil de Lalique
L'oeil de Lalique
L'oeil de Lalique

Ce pendentif est à admirer, avec de nombreuses autres réalisations, au musée Lalique à Wingen-sur-Moder.

Et pour finir, je vous propose de découvrir la totalité de la parure ;

L'oeil de Lalique
Partager cet article
Repost0
25 novembre 2022 5 25 /11 /novembre /2022 10:09

En 1892, alors que l'Ecole de Nancy n'est pas encore née, Emile Gallé réalise un vase en l'honneur de Louis Pasteur.

1892 est l'année du jubilé du grand savant, à l'occasion de son 70ème anniversaire. Il y a alors déjà 7 ans qu'il a découvert le vaccin contre la rage, quatre ans qu'il a créé l(institut qui porte son nom.

L'hommage à Pasteur d'Emile Gallé

Emile Gallé lui rend à son tour hommage, avec ce vase un peu étrange qui a nécessité bien des recherches.

Car tout son intérêt réside dans les détails, depuis le chien qui a la rage jusqu'aux bactéries, virus et globules qui y figurent.

Je laisse aux spécialistes le soin de les identifier ;-)

L'hommage à Pasteur d'Emile Gallé
L'hommage à Pasteur d'Emile GalléL'hommage à Pasteur d'Emile Gallé
L'hommage à Pasteur d'Emile GalléL'hommage à Pasteur d'Emile Gallé
L'hommage à Pasteur d'Emile GalléL'hommage à Pasteur d'Emile Gallé
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2022 1 14 /11 /novembre /2022 19:37
Can Forteza Rey, un bel exemple d'Art nouveau à Majorque

En ces temps de grisaille, petit voyage aux Baléares.

Selon les pays, l'Art nouveau ne porte pas le même nom. En Espagne, il est qualifié de modernisme, avec parmi ses représentants les plus prestigieux Antonio Gaudi.

Ce dernier est intervenu à Palma de Majorque, notamment pour restructurer la cathédrale. La can Forteza Rey, bien que présentant certaines similitudes avec la casa Batlo, n'est toutefois pas son œuvre.

Trois personnes ont participé à sa conception : Luis Forteza Rey Aguilo (le fils du commanditaire), Gabriel Juan y Ribas et José Alomar.

Cette maison est accolée au bâtiment du magasin El Aguila, un autre exemple de modernisme dans la ville.

La façade, sur laquelle s'affiche une des fonction du bâtiment (clinique dentaire), est, comme de nombreuses réalisations de Gaudi, décorée de trencadis, des morceaux de céramique, marbre, verre, qui lui donne un caractère particulier, très vivant en raison de leur caractère polychrome.

Cette façade fourmille de vie, avec ses couleurs, ses motifs et cette immense sculpture au deuxième étage, une tête monstrueuse flanquée de deux dragons.

Les fenêtres majorquines, caractérisées par leur avancée sur la rue, complètent le tableau, ajoutant, comme les persiennes, au vert qui rythment la façade.

 

Can Forteza Rey, un bel exemple d'Art nouveau à Majorque
Can Forteza Rey, un bel exemple d'Art nouveau à Majorque
Can Forteza Rey, un bel exemple d'Art nouveau à Majorque
Can Forteza Rey, un bel exemple d'Art nouveau à Majorque
Can Forteza Rey, un bel exemple d'Art nouveau à Majorque
Can Forteza Rey, un bel exemple d'Art nouveau à Majorque
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2022 4 20 /10 /octobre /2022 09:33
La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris

Après les maisons signées Jules Lavirotte qui ne sont pas très éloignées et l'exubérance qui les caractérise,  cette maison aux arums semble bien sage. Il serait pourtant bien dommage de ne pas s'y arrêter.

Cette maison aux arums, que l'on peut admirer rue du champs de mars, a été construite par Octave Raquin vers 1910.

La marquise attire le regard, puis les portes latérales, de grands panneaux vitrés doublant une grille de fer forgé, où se retrouvent déjà les arums auxquels la maison doit son nom.

Les fleurs débordent les ouvertures et le fer forgé pour s'inscrire dans la pierre. Des volutes végétales soulignent les balcons et les arrondis des fenêtres.

Ce bel immeuble est à découvrir dans un écrin de calme à quelques pas de la tour Eiffel.

 

La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris
La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris
La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris
La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris
La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris
La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris
La maison aux arums : une jolie façade Art nouveau à Paris
Partager cet article
Repost0
3 juin 2022 5 03 /06 /juin /2022 16:34
Un bracelet Iris signé René Lalique

Parmi les sublimes créations Art nouveau de René Lalique, voici un  bracelet qui a été conçu par le maître joaillier en 1897 et fait partie désormais partie d'une collection privée américaine.

Un bijou qui associe or, émail, opales, pour dessiner des iris dont le motif est un peu différent sur chaque maillon.

 

Un bracelet Iris signé René Lalique
Un bracelet Iris signé René Lalique
Un bracelet Iris signé René Lalique
Partager cet article
Repost0
6 mai 2022 5 06 /05 /mai /2022 20:24
Superbe miroir à main

Un objet délicat, réalisé en 1902 par Mathilde Augé, peintre émailleur, Ely Vial, peintre graveur et Henri Cognet, fondeur.

Mathilde Augé et Ely Vial ont collaboré sur plusieurs autres objets, notamment des miroirs à mains, réalisés comme celui-ci en bronze et émail polychrome. 

Le travail est d'une grande finesse, tant pour le dessin de la jeune femme que pour les feuilles gravées.

 

Superbe miroir à main
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 23:28
Peignes Art nouveau

Le Musée des Arts décoratifs de Paris abrite deux salles, de part et d'autre de l'escalier d'honneur, consacrées à la joaillerie. La première est dédiée aux bijoux anciens, la seconde à des créations plus contemporaines.

Parmi les trésors du premier espace, quelques peignes de style art nouveau ont retenu toute mon attention. Merveilles de finesse, composés d'or, de corne ou d'ivoire, d'émail, ils sont signés René Lalique, Georges Fouquet ou Lucien Gaillard.

Peignes Art nouveau
Peignes Art nouveau
Peignes Art nouveau
Peignes Art nouveau
Peignes Art nouveau
Peignes Art nouveau
Peignes Art nouveau
Peignes Art nouveau
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2021 3 24 /11 /novembre /2021 19:35
La maison Saint Cyr de Bruxelles

Cette maison originale est située dans le nord est du centre de Bruxelles, un quartier aménagé à la fin du XIXème siècle à partir de quelques squares, dont le square Ambiorix, autour desquels des maisons ont été construites, dans le style de l'époque, essentiellement néo-renaissance flamande, mais aussi Art nouveau.

La maison Saint Cyr, du nom de son premier propriétaire, le peintre et décorateur Georges Léonard Saint Cyr, est une de ces réalisations Art nouveau, qui se distingue notamment par une façade étroite (4 mètres seulement).

Elle a été conçue par Gustave Strauven, un architecte qui a été l'élève de Victor Horta.

La maison Saint Cyr de Bruxelles
La maison Saint Cyr de Bruxelles

Les détails de la façade et de ses superbes ferronneries méritent de s'y arrêter, avant de découvrir quelques images de l'intérieur.

La maison Saint Cyr de Bruxelles
La maison Saint Cyr de Bruxelles
La maison Saint Cyr de Bruxelles
Partager cet article
Repost0
26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 20:48

Je vous l'avais évoqué rapidement dans un article déjà bien ancien sur les bijoux nés de la collaboration entre Alfons Mucha et du joaillier  Georges Fouquet. Mais au cours d'une nouvelle visite au musée Carnavalet où ce décor unique est conservé, je suis à nouveau tombée sous le charme, et je ne peux résister à l'envie de partager cette impression.

Il faut parcourir une bonne partir de ce musée, consacré à l'histoire de Paris, pour parvenir à la fin du XIXème siècle, découvrir quelques vitraux et affiches dédiés à Sarah Bernhardt, quelques meubles signés Louis Majorelle dans une reconstitution du Café de Paris, décoration réalisée avec l'architecte Henri Sauvage mais dans une pièce un peu (trop) sombre, Et soudain, c'est l'éblouissement!

 

Le somptueux décor de la bijouterie Fouquet
Le somptueux décor de la bijouterie FouquetLe somptueux décor de la bijouterie Fouquet
Le somptueux décor de la bijouterie FouquetLe somptueux décor de la bijouterie FouquetLe somptueux décor de la bijouterie Fouquet

Le visiteur vient d'entrer dans la boutique de Georges Fouquet, telle qu'elle était au début du XXème siècle (elle a en effet été inaugurée en 1901). Il est accueilli par un paon magnifique qui se pavane devant un superbe vitrail, des meubles originaux, qui devaient exposer des parures somptueuses, des miroirs habillés où devaient s'admirer les clientes qui essayaient de nouveaux bijoux.

L'ensemble du mobilier a été dessiné par Alfons Mucha, avec lequel Georges Fouquet a également réalisé des bijoux. La pièce est lumineuse, originale, à la fois très datée et avec beaucoup de style et d'élégance.

Et en sortant, il faut se retourner pour admirer la façade, le seul point négatif étant peut-être le manque de recul, l'espace de sortie étant relativement étroit. Mais ici aussi, Alfons Mucha expose son immense talent.

Quelques photographies seront plus parlantes qu'un long discours.

 

Le somptueux décor de la bijouterie Fouquet
Le somptueux décor de la bijouterie FouquetLe somptueux décor de la bijouterie Fouquet
Le somptueux décor de la bijouterie FouquetLe somptueux décor de la bijouterie FouquetLe somptueux décor de la bijouterie Fouquet
Partager cet article
Repost0
3 août 2021 2 03 /08 /août /2021 11:54
Coiffeuse Serrurier-Bovy

Gustave Serrurier-Bovy, architecte et décorateur, est un des représentants de l'Art nouveau en Belgique. Il développe principalement son activité à Liège, dont il est originaire, et à Bruxelles, mais aussi en France, notamment par l'intermédiaire du magasin qu'il acquiert dans le XVème arrondissement.

Cette coiffeuse, qui associe acajou et laiton, est encore caractérisée par les lignes courbes que son créateur abandonnera  à partir de 1903. C'est un meuble qui, malgré ses dimensions (près d'1,90 m de hauteur pour un peu moins d'1,4 m de largeur), allie légèreté, élégance et fonctionnalité.

Une belle réalisation, qui a probablement contribuée à la diffusion des coiffeuses dans les chambres des maisons bourgeoises, et est conservée actuellement au musée d'Orsay.

Partager cet article
Repost0