Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 21:55

    Forge-de-buffon---Montbard--debut-de-l-architectu-copie-2.jpg  A environ 5 km de Montbard en Bourgogne se dresse un des premiers sites industriels de France, qui a accueilli jusqu'à 400 ouvriers.

Il s'agit d'un ensemble de constructions, dont la réalisation a commencé en 1768 sous l'impulsion de Georges Louis Leclerc, comte de Buffon, qui l'installe tout simplement sur ses terres. Il souhaite y mettre à profit les dernières découvertes sur le fer et la région, qui verra plus tard l'expansion du groupe Schneider, s'y prête parfaitement.

Forge de buffon - Montbard (début de l'architectu-copie-1 Il y a sur le site des bâtiments dédiés à la production et d'autres à l'habitation du maître notamment mais aussi des ouvriers hautement qualifiés.

 

Pour la fonction de production, on distingue notamment un haut fourneau (certes sans commune mesure avec Hayange ou d'autres sites sidérurgiques plus récents), une forge d'affinerie et une fonderie (où les barres de fer étaient transformées).Forge de buffon - Montbard (début de l'architecture ind)98 Ces forges sont désormais un lieu de mémoire, ouvert aux curieux. Pour les amateurs de vieilles pierres, Buffon n'est pas très loin de l'abbaye de Fontenay, l'occasion de remonter encore plus loin dans l'histoire.

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 07:53

P1010469  La chocolaterie Poulain est souvent associée à l'image de la ville où elle est née : Blois.

Aujourd'hui, sur l'autoroute A10, le voyageur préssé ne verra qu'une ligne noire surmontée du fameux logo de la marque. Ce sont les bâtiments, sans doute très fonctionnels  et signés Jean Nouvel, où la société s'est installée il y a quelques années.

Mais au centre de la ville, non loin de la gare, subsiste l'usine historique. Elle méritait bien une visite très matinale, ce qui justifie sans doute le côté bleuté des photographies...

L'histoire d'Auguste Poulain commence à Blois en 1847 lorsqu'il s'installe dans sa première boutique. Son succès le conduit rapidement à chercher un autre lieu où s'implanter. C'est sur l'emplacement d'un ancien cimetière , où un couvent capucin avait été bâti encore plus tôt, que l'usine Poulain voit le jour. P1010476

Elle ouvre ses portes en 1864 et fait rapidement l'objet d'un agrandissement, Auguste Poulain ajoutant notamment le chateau de la Villette, qui surplombe la Loire.

La physionomie générale de cette usine apparaît dans cette ancienne reproduction.

usine Poulain0001 Le chateau y occupe une position centrale, entre l'usine à proprement parler avec sa grande cheminée et un second bâtiment dont les fonctions ont été sucessivement entrepôt et bâtiment administratif.

Aujourd'hui, ce dernier bâtiment est reconverti en habitation. P1010467

L'usine, desertée, est fermée par de multiples planches, témoignage d'une époque révolue, où elle accueillait jusqu'à 700 ouvriers.

P1010470 Le chateau demeure tout aussi majestueux, enserré toutefois dans l'urbanisation de la ville. P1010468

L'entreprise Poulain y avait ajouté un bâtiment sur la rue.

Des logements ont été consruits autour et des écoles (l 'école de la nature et du paysage, l'école d'ingénieurs) se sont installés en face, autour de la place du fondateur de la chocolaterie.

Partager cet article
Repost0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 07:00

    Orsay0001 Une horloge qui rappelle la première fonction du lieu. Bienvenue à Orsay!

 

Cette gare a une histoire peu commune. Construite entre 1898 et 1900, elle bénéficie d'un soin particulier pour s'intégrer à son environnement, notamment à son vis-à-vis qui n'est autre que le Louvre.

Orsay0003 

C'est un véritable défi technique car il faut éviter les inondations quand la Seine quitte son lit, mais cette gare accueille pendant plus de trente ans la fine fleur de Paris, pour des voyages vers l'Ouest, notamment Orléans comme le rappelle ses façades, mais aussi pour diverses réunions dans ses somptueux salons.

Orsay0004     

Orsay0011  La gare ne résistera toutefois pas à l'afflux de voyageurs, à la suite  notamment de la loi de 1936 sur les congés payés. Ses quais trop courts ne permettent pas d'allonger la taille des trains en y ajoutant des wagons supplémentaires.

 

Petit à petit, son trafic est organisé dans d'autres gares et Orsay aurait du être détruite en 1970. Mais l'intérêt croissant pour l'architecture du XIXème siècle permet de la faire inscrire aux Monuments historiques.

 

 

Bien entendu, sachant que le bâtiment est conservé, la question de son usage se pose rapidement. En 1977, la gare se voit dotée d'une nouvelle mission : elle abritera désormais les oeuvres d'art, notamment celles réalisées entre 1870 et 1920. Des travaux sont nécessaires pour restaurer le bâtiment et organiser une muséographie adaptée. Ce sera chose faite en 1986. 

Partager cet article
Repost0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 12:01

gare-de-Metz0003.jpg 

 

 

 

 

 Inaugurée en 1908 où s'élèvaient jadis des remparts Vauban, la gare de Metz est un témoignage de l'histoire. Elle est créée alors que la ville est sous domination allemande pour pouvoir transporter rapidement des soldats vers la frontière, tout en affirmant la puissance de l'Empire et de la culture germanique.

 

Le résultat est un étrange bâtiment de grès gris, quelque part entre le monastère et le palais féodal. Il est toutefois également très fonctionnel et s'inscrit dans la réorganisation urbaine de la Metz. gare de Metz0005

 

 

 

 

 

C'est aussi le cas aujourd'hui avec le passage qui relie la ville avec le quartier du Sablon où se dresse le centre Pompidou. Cette dernière modification a toutefois moins de caractère...

 

 

 

 

La façade de la gare s'étend sur plus de 300 mètres. Le plus intéressant réside dans les détails, que le voyageur pressé ne voit plus ou auxquels il n'a pas pas habituellement accès.

 

 

Parmi les détails figure à l'extérieur la statue de Roland, qui selon les époques a été le maréchal Haeseler  puis le maréchal Foch.gare de Metz0001  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les colones du bâtiment méritent aussi l'attention. Les chapiteaux sont autant d'indices sur les métiers qui s'exerçaient dans l'enceinte de la gare ou à proximité.

 

On y trouve ainsi le télégraphiste, ou l'indication du coiffeur, de la salle d'attente des premières classes, la caisse où le voyageur achetait son ticket...   

gare Metz0008  

gare Metz0007  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

  Ailleurs, les différents modes de transport sont mis à l'honneur, le train bien sûr, mais aussi l'automobile le zeppelin, le bateau, la diligence... L'Allemagne a voulu célébrer les moyens de son expansion.    gare Metz0010    

 

 

 

 

 

La curiosité de la gare réside aussi dans son salon de l'Empereur. Guillaume II, qui a, selon la légende, repris les plans du bâtiment, disposait d'un espace, avec un balcon d'où il pouvait saluer la foule. Il pouvait alors rejoindre par un escalier monumental la porte des Allemands.

 

gare Metz0005  gare Metz0006 

 

 

 

 

Cette porte est visible par tous, mais il est rare de se rendre à l'étage pour visiter le salon.

gare Metz0001

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 18:08

Les péripéties de l'histoire laissent des traces dans nos paysages, y compris dans l'architecture ferroviaire.

 

Tel est le cas en Moselle. En 1871, lors de l'annexion à l'Allemagne, certaines communes ont été scindées, séparées par une nouvelle frontière. Avricourt a vécu cette expérience et, à 800 mètres de la gare, les Allemands en ont construit une nouvelle Deutsche Avricourt, bientôt nommée Elfriden, avant de devenir Nouvel Avricourt en 1914.

 

 gare nouvel Avricourt0001

 

 

Tous les trains de Paris s'y arrêtaient. Les voyageurs qui souhaitaient poursuivre leur voyage sur Strasbourg notamment devaient remplir les formalités douanières et attendre le train allemand, celui de Paris repartant à l'ancienne gare d'Avricourt.

 

L'architecture est impressionnante, bien que peu accueillante. Elle marque une limite, une division. C'est un rempart.

 

Désormais désaffectée, elle sombre peu à peu dans l'oubli d'un passé révolu.

Partager cet article
Repost0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 07:13

ce pont qui fut un des premiers à se dresser sur le Rhône au XIIème siècle (même si un pont romain existait préalablement).

Pont-d-Avignon887.jpg Le pont d'Avignon ou pont Bénezet doit son nom au jeune berger qui sut insufler au peuple l'enthousiasme pour réaliser cette prouesse et sut collecter les fonds nécessaires. Une chapelle lui est dédié sur le pont, surmontée par une autre chapelle, celle de saint Nicolas (protecteurs des mariniers).

Le pont, qui reliait le palais despapes aux résidences d'Avignon et fut emprunté par de nombreux pélerins en route pour Compostelle, fut de nombreuses fois détruit et reconstruit. Il n'est plus ouvert à la circulation (il ne traverse d'ailleurs plus le Rhône, du moins en totalité), si ce n'est à celle des visiteurs, en conservant sa tradition du péage...

Symbôle de la ville d'Avignon, il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L'origine de la chanson reste un mystère...

Partager cet article
Repost0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 11:11

A l'heure où Londres est sous les projecteurs du monde entier, je vous invite à une autre découverte en Angleterre, à 60 km au nord ouest de Birmingham.

Sur la Severn fut érigé en 1779 le premier pont métallique en Europe, l'Iron bridge, un beau témoignage de la révolution industrielle.

Plus de 800 pièces de fonte furent nécessaires à sa construction, pour un poids total de près de 400 tonnes, à 30 m au dessus des eaux. Ce fut une première et une grande expérience, menée sous la direction de l'architecte Pritchard.

Le coût monumental de l'ouvrage justifia la présence d'un péage, qui perdura pour les piétons jusqu'en 1950... Pour les automobiles, la circulation est interdite depuis 1934, date à laquelle le pont fut classé.

De nombreuses restaurations ont été réalisées pour stabiliser le pont et l'alléger (en remplaçant notamment certaines parties en fonte par des plaques d'acier... De quoi laisser rêveur...)

 

Iron-bridge---Coalbrookdale---1781-Th-Prtitchard-et-A-Darby.jpg

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 08:36

Santiago Calatrava - gare de l'aéroport Lyon Satolas682

 

 

Une couverture d'acier en treillis, une base où le béton armé joue un rôle essentiel dans un bâtiment de 450 m de long sur 100 de large et 39 de haut.

 

S Calatrava - Gare TGV Lyon St Exupéry948 

 

Pourtant, c'est bien une impression de légereté qui se dégage de cette armature.

 

 

Santiago Calatrava, architecte mandaté pour la construction de cette gare TGV de l'aéroport de Lyon Saint Exupéry, l'a conçu comme un oiseau sur le point de prendre son envol.

 

 

 

gare TGV St Exupéry - Lyon - Santiago Calatrava779

La structure se fait aérienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un résultat surprenant.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:18

Des carreaux de céramique colorés, une structure métallique apparenteNoisiel---Ancienne-chocolaterie-Meunier--siege-Nestle-932.jpg

 

... autant d'éléments qui attirent le regard sur cet ancien bâtiment industriel, harmonieusement intégré dans l'architecture urbaine de Noisiel, en région parisienne.

 

Ce Moulin, puisque telle est son appellation, a été conçu par l'architecte Jules Saulnier et construit entre 1869 et 1872.

 

 

Il est indissociable d'une saga industrielle, celle du chocolat Menier.

 

Affiche menier 1892

 

 

 

Le chocolat Meunier, c'est ce personnage, créé par Firmin Bouisset, qui a symbolisé la marque pendant de longues années.

 

 

C'est aussi une aventure, qui débute dès 1816. L'entreprise s'installe 9 ans plus tard à Noisiel. Et c'est dans cette ville qu'est conçue la première tablette de chocolat en 1836.

 

 

 

Le Moulin ne saurait résumer seul l'importance du site, qui accueille jusqu'à 1500 ouvriers. Mais la concurrence est rude et le déclin commence dans les années 1950.

 

 

 

En 1959, la marque est achetée.

 

Elle sera plusieurs fois vendue avant d'arriver en 1988 dans l'escarcelle du groupe Nestlé, qui se porte également acquéreur du Moulin et en fait son siège social.

 

 

 

 

 

Si la marque Menier perdure (en chocolat patissier notamment), c'est dans l'ombre des produits concurrents de la maison Nestlé et la production est arrêtée sur le site en 1992, année qui correspond aussi à l'inscription du bâtiment au titre des monuments historiques.

 

 

 

Il y a  une longue histoire dans ces lieux, une symbolique forte et peut-être le souvenir de la petite Yvonne (le personnage emblématique de la marque).

  Noisiel - Ancienne chocolaterie Meunier (siège Nestlé)933

 

 

 

 

Le Moulin est habituellement fermé au public mais la ville de Noisiel propose régulièrement des visites, sur réservation, du site de production mais également de la cité ouvrière.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 17:17

Pravcicka-brana---rep-tch292.jpg Après le pont de papier de Shigaru Ban et le pont des fées, je vous propose un pont naturel, une immense arche de pierre, la plus grande d'Europe.

Il s'étend sur plus de 26 m de long, avec une largeur de 7 ou 8 m et culmine à 21 m, dans un paysage qui se découvre à pied, au nord ouest de la République tchèque. Il offre un panorama à couper le souffle (et ce n'est pas l'effet de la marche préliminaire, ni celui du prix de la visite...)

 

Pravicka brana est le nom de cette arche naturelle. Vous y verrez également "le nid de faucon", un bâtiment construit à l'origine (1881) par la famille qui possédait ces lieux pour y accueillir ses invités. Désormais, il abrite le musée du parc naturel à l'étage et un restaurant au rez-de chaussée.

Partager cet article
Repost0