Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2021 1 16 /08 /août /2021 21:15

Pablo Reinoso est un artiste plasticien, qui travaille depuis des années sur la relation entre l'objet et sa fonctionnalité.

C'est donc tout naturellement qu'il s'est intéressé à un objet essentiel de l'espace public : le banc.

Le résultat est surprenant.

Les bancs délirants de Pablo Reinoso
Les bancs délirants de Pablo Reinoso
Les bancs délirants de Pablo Reinoso

Des réalisations qui donnent l'impression qu'elles vont bouger, notamment le banc araignée qui figure au centre, dont les pattes semblent prêtes à prendre une direction que le visiteur qui se sera installé sur l'assise du banc n'est pas tout à fait sûr de maîtriser...

Le travail de Pablo Reinoso est une réflexion sur les matériaux qu'il utilise, dont l'acier, parfois sous sa forme la plus brute (poutrelle), et le bois.

Les formes étranges qu'il leur donne sont inspirées de la nature, ses bancs développant parfois de bien curieux rhizomes.

Les bancs délirants de Pablo Reinoso
Les bancs délirants de Pablo Reinoso
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2020 5 13 /11 /novembre /2020 14:19

Il existe deux définitions du cairn. La première en fait un amas de pierres élevé par des explorateurs des régions polaires ou des alpinistes afin de marquer leur passage. La seconde, sans doute la plus usuelle, est un tumulus de terre de de pierres recouvrant les sépultures mégalithiques .

Il est probable que l’œuvre d'Andy Goldsworthy emprunte un peu à ces deux définitions. Il laisse une trace de son passage, et ce cairn invite à une réflexion sur le temps, sur la mort et puisqu'il y a cette empreinte qui s'inscrit dans le temps, sur la mémoire aussi.

 

photographie Eric Sander

photographie Eric Sander

La photographie d'Eric Sander pare ce cairn d'une aura de mystère, dans un écrin de verdure nappé de brume.

Ce n'est pourtant qu'un amas de pierres. Mais elles semblent polies et la façon dont elles s'ordonnent recèle une certaine harmonie. Un menhir sophistiqué semble se dresser. Une ode à la mémoire, peut-être de toutes les victimes de la folie des hommes.

Le cairn réinterprété par Andy Goldsworthy
Le cairn réinterprété par Andy Goldsworthy
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2019 6 07 /12 /décembre /2019 11:46
Voyage ou cocon?

Le nom de cette réalisation de Tim Norris est "the journey", autrement dit le voyage. Sans doute est-ce lié au caractère instable de cette construction, qui semble prête à se détacher de son fragile support et à rouler sur elle-même.

Voyage ou cocon?

Cette création m'évoque plutôt un cocon, un abri grâce à cette mousse qui en tapisse l'intérieur et à cette coque de chêne qui recouvre une armature métallique qui a ainsi totalement disparue. La circonférence est d'environ 2,5 m. De quoi s'installer confortablement.

Le voyage consiste peut-être à découvrir cette réalisation d'un des artistes les plus connus du land art à I Park dans le Connecticut et, à supposer que cette étrange cocon puisse lui-même servir de véhicule, à découvrir de nouveaux horizons non sans un certain confort.

Partager cet article
Repost0
8 février 2019 5 08 /02 /février /2019 11:34
Drop - Tom Shannon

Drop - Tom Shannon

A une heure de route de la ville d'Arles, les jardins du château La Coste qui recèlent au milieu des vignobles des merveilles d'architecture et de Land Art, accueillent cette étrange sphère en acier inoxydable de 4 mètre de diamètre, qui a la particularité de pouvoir tourner autour de son axe.

Cette œuvre de Tom Shannon constitue un exemple de sa fascination pour les phénomènes physiques, voire astronomiques puisqu'il a crée de nombreuses sculptures en s'inspirant de la terre et de son satellite naturel qu'est la lune. Elles en reprennent la forme, les proportions, mais aussi le mouvement grâce souvent à des supports magnétiques qui en assurent l'équilibre, les différentes structures pouvant parfois donner l'impression d'être lévitation.

Ceux qui souhaiteraient découvrir cet artiste, sa réflexion sur la gravité ainsi que sa façon d'exprimer par la sculpture ses idées, pourront utilement regarder cette vidéo (en anglais) :

https://www.youtube.com/watch?v=7zT7iKmfrCU&list=PL4B6A663F04112E00

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 08:27
Andy Goldworthy

Andy Goldworthy

Andy Goldworthy, comme d'autres artistes du land Art, a ce don de transformer les éléments naturels en superbes tableaux. Tel est le cas avec cette oeuvre qui associe le pourpre des feuilles d'automne, la blancheur minérale des pierres et la transparence de l'eau. Un instant poétique mais peut-être aussi un passage vers une autre dimension...

 

Les feuilles ont inspiré de nombreux artistes. Il y a déjà quelques années, je vous présentais quelques sculptures d'une finesse inouie (http://writings2.over-blog.com/article-feuille-109644427.html).

D'autres préfèrent peindre ce matériau d'un genre particulier.

L'art de la feuille (land & leaf art)
L'art de la feuille (land & leaf art)

En recherchant ces artistes, j'ai égalemet découvert les réalisations d'une femme qui coud des morceaux de feuilles pour les transformer en petits objets. Elle s'appelle Susan Bauer et je vous laisse apprécier quelques unes de ses réalisations.

 

 

 

L'art de la feuille (land & leaf art)
L'art de la feuille (land & leaf art)
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 15:24
La spirale de Chris Drury

Dans les jardins de Chaumont sur Loire, de nombreux artistes du Land Art ont créé une oeuvre, installation pérenne qui évolue parfois au grè des saisons.

Le carbon pool est une de ces oeuvres, un amas de bois disposé en spirale qui semble aspirer le temps et l'environnement.

Ce concept de spirale, organique ou minérale, a été développé à plusieurs reprises par Chris Drury, avec du charbon dans l'acier bassin sidérurgique de la Moselle, avec un mélange de bois et de charbon dans le Wyoming.

 

Rhine Mosel slate whirpool

Rhine Mosel slate whirpool

La spirale semble représenter la naissance de l'energie (selon le titre d'une autre oeuvre de l'artiste).

Libre à chacun de l'interpréter.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 15:16
Cyclistes amphibiens de Steven Gregory à la Cass Sculpture Foundation
Cyclistes amphibiens de Steven Gregory à la Cass Sculpture Foundation

Cyclistes amphibiens de Steven Gregory à la Cass Sculpture Foundation

Des créatures étranges se sont invitées dans les bois en Angleterre. Nous sommes à Goodwood, dans le West Sussex, et plus exactement à la Cass Sculpture Foundation.

Ce lieu étrange a été amenagé à compter de 1992 par Wilfred et Jeannette Cass, des mécènes qui ont choisi de mettre en valeur des sculpteurs connus, à lexemple de Tony Cragg, ou simplement émergents.

Un mur qui s'effondre ou un monstre qui surgit de la terre pour mieux s'échapper?  par Andy Goldworthy

Un mur qui s'effondre ou un monstre qui surgit de la terre pour mieux s'échapper? par Andy Goldworthy

80 sculptures monumentales sont dispersées sur un terrain de 26 acres.

Toutes peuvent être achetées.La fondation n'a aucun but lucratif. Les ventes bénéficient aux artistes qui profitent surtout d'un formidable espace d'exposition et cotoient d'autres créateurs.

Les gardiens du temps de Manfred Kielhofer

Les gardiens du temps de Manfred Kielhofer

Humoristiques, oniriques, inquiétantes, quasiment mystiques parfois, ces oeuvres vous transporteront dans des univers variés.290 artistes ont présenté leurs réalisations à la Cass Sculpture Foundation.

Même s'il ne doit pas être facile de déménager pareilles sculptures, elles méritent incontestablement d'être découvertes, entre un séjour à Brighton et une visite d'Hastings.

Une installation japonisante signée Stephen Cox

Une installation japonisante signée Stephen Cox

Partager cet article
Repost0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 10:49

Ville nouvelle aux Pays-Bas (datant des années 1970), Almere se distingue par une architecture originale dont les colonnes de ce blog se sont fait l'écho, qu'il s'agisse d'immeubles d'habitation en bord de mer (le block 16) ou de parkings souterrains.

Cette originalité s'exprime également aux abords de la ville, à l'exemple de cette cathédrale verte (de groene Kathedral) conçue par Marinus Boemzem.

Cette installation, conçue pour durer, s'inspire du plan d'une cathédrale gothique, Notre Dame de Reims semble-t-il. Elle a été réalisée avec 178 peupliers, l'ensemble s'étendant sur 150 mètres de long, 75 mètres de large et 30 de hauteur. Des bandes de béton marquent le sol, supposées témoigner de l'oeuvre quand les arbres auront disparu.

Cette cathédrale verte semble s'être transposée de quelques centaines de mètres, avec une prairie qui lui fait écho.

Une belle ode au temps, qui associe les constructeurs d'antan à la force de la nature.

L'étrange cathédrale d'Almere
L'étrange cathédrale d'Almere
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 10:02

Situé dans le Puy de Dôme, le lac de Montcineyre est d'origine volcanique.

C'est donc tout naturellement que cette installation d'Anaïs Lelievre, en 2014, a pris le nom d'éruption.

Elle est une adaptation d'un projet antérieur, Flottement cellulaire, avec des couleurs plus vives pour figurer la lave ou peut-être autre chose. Les grands ronds rouges sont en effet des images réalisées à partir de la photographie d'une langue. Il y a sans doute dans cette lave en fusion un bouillonnement organique, peut-être les prémices de la vie.

A chacun son interprétation d'une œuvre visuellement très réussie qui joue sur les contrastes des couleurs autant que sur la symbolique du lieu.

Eruption artistique
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:43

Bien que longue de 457 mètres et large de 4 mètres, cette spirale disparaît parfois, au gré des humeurs ou plutôt de la hauteur des eaux du grand lac salé (Utah).

Cet espace tournoyant évoque les tourbillons, peut-être également un immense courant qui aurait relié le lac à l'océan pacifique.

C'est le rêve d'un artiste (Robert Smithson), séduit par la beauté du site et par la couleur rouge du lac, due à des algues, et qui offre une toile de fond extraordinaire à cette composition de basalte noir.

Mais deux ans après sa conception, l'oeuvre a disparu dans le lac, pour resurgir quelques années plus tard, à la faveur d'une sécheresse, blanchie et sublimée par les cristaux de sel qui se sont mélés à la roche.

Le résultat est d'autant plus mystérieux, dans cet environnement désertique, minéral, qui semble défier le temps et se joue des reflets de lumière.

Une oeuvre sublimée par la nature : la "spiral jetty"
Une oeuvre sublimée par la nature : la "spiral jetty"
Partager cet article
Repost0