Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2020 3 01 /01 /janvier /2020 21:42
Tunnel glacé

Une photographie surprenante pour commencer cette année, qui n'est pas un tunnel à proprement parler mais un glacier, plus précisément celui de Langgletscher dans les Alpes suisses.

Cette photographie est signée Lionel Favre.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2019 4 27 /06 /juin /2019 10:25

...pourquoi ne pas suivre l'exemple de ce jeune manchot empereur qui semble nous inviter à nous mettre à l'eau?

La photographie, signée Vincent Munier, est superbe par son cadrage et la spontanéité qu'elle exprime.

Je peux toutefois comprendre que le morceau de glace à gauche suffise à glacer les ardeurs....

Pour se rafraichir...

Cette photographie a été offerte par son auteur à l'association Reporters sans frontières et figure dans la dernière publication de 100 photos pour la liberté de la presse.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 21:18

La Terre continue à exercer son pouvoir d'attraction sur les hommes et les femmes qui séjournent dans l'espace. Beaucoup ont exprimé ce lien par la photographie.

Thomas Pesquet a pris de nombreux clichés lors de son séjour sur la station spatiale internationale, largement diffusés, qui nous offrent une belle leçon de géographie de la planète bleue.

Pour commencer, une photographie de nuit qui fait apparaître une botte bien connue...

Leçons de géographie depuis l'espace

De jour, un repère utile aux astronautes est l’œil de l'Afrique, situé en Mauritanie.

Leçons de géographie depuis l'espace

Il y a aussi des côtes, ici entre le Sénégal et la Gambie, l'embouchure de fleuve (celui de l'Oural au Kazakhstan) ou des couleurs, le volet du Rio de la Plata séparant l'Argentine ou l'Uruguay.

Leçons de géographie depuis l'espace
Leçons de géographie depuis l'espace
Leçons de géographie depuis l'espace

Les créations de l'Homme sont aussi visibles : pyramides, barrage d'Assouan ou encore Mont Saint Michel.

Leçons de géographie depuis l'espace
Leçons de géographie depuis l'espace
Leçons de géographie depuis l'espace

Enfin, il y a les villes qui semblent si proches : Paris, Dieppe...

Leçons de géographie depuis l'espace
Leçons de géographie depuis l'espace

... ou les dunes de l'Arabie saoudite...

La Terre offre un spectacle sans cesse renouvelé que je vous invite à poursuivre en découvrant les autres photographies de Thomas Pesquet, qui font l'objet de plusieurs publications, les droits ayant été cédés au profit d'associations caritatives telles que Reporters sans frontière ou les restos du cœur.

Bon voyage!

Leçons de géographie depuis l'espace
Partager cet article
Repost0
19 avril 2019 5 19 /04 /avril /2019 17:07

ou plus exactement quand quelque part dans le Queyras encore tout enneigé, au petit matin, le soleil éclaire la tête de certains mélèzes... un photographe est à l'affût et saisit toute la poésie de cette peinture naturelle.

Cet instant de grâce est signé Karim Smaoui.

Quand les mélèzes s'illuminent...
Partager cet article
Repost0
15 mars 2019 5 15 /03 /mars /2019 11:15

Pour le plaisir des yeux, je vous propose cette magnifique photographie de Tonio di Stefano, même si elle évoque davantage l'automne que le printemps.

Une invitation à un peu de sérénité sous ce hêtre centenaire.

Le vieux hêtre
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 10:12
Des jardins d'hiver en couleurs

Cédric Pollet est paysagiste de formation, ce qui a orienté son regard de photographe, puisque c'est cette dernière vocation qu'il a suivie.

Sa fascination pour les écorces et leurs multiples variations, selon l'âge de l'arbre, les saisons, la nature du terrain et les conditions d'humidité, l'a conduit à en présenter de multiples facettes, dont ce blog a eu l'occasion de se faire l'écho (http://writings2.over-blog.com/2014/12/ecorces-une-symphonie-de-couleurs.html ) avec un focus particulier sur les érables (http://writings2.over-blog.com/2014/10/chants-d-erables.html).

Dans les jardins d'hiver, la démarche est différente mais associe encore plus étroitement les différentes compétences de Cédric Pollet. L'objet du livre est en effet de montrer comment il est possible de renouveler la vision du jardin d'hiver en lui donnant des couleurs, des formes, des textures qui le mettent en valeur à une saison où il est traditionnellement un peu délaissé.

 

Des jardins d'hiver en couleurs

La première recommandation de Cédric Pollet est de savoir jouer avec les persistants, notamment sur les formes et les couleurs des conifères.

Par ailleurs, certaines plantes, en perdant leurs feuilles, se transforment et arborent en hiver des tiges colorées. C'est le cas des saules et des cornouillers, qui parent le jardin d'hiver de tonalités chaudes.

Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs

Bien sûr, le paysagiste photographe ne pouvait pas oublier les écorces des arbres, les changements liés aux saisons, à l'humidité ou à la croissance des troncs ou simplement leur contraste de leur couleur avec les plantes environnantes.

Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs

D'autres éléments permettent de donner vie aux jardins d'hiver, à l'exemple des graminées, qui offrent de nouvelles textures, de nouveaux contrastes et sont sublimées par le givre.

Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs

Une dernière astuce soulignée par Cédric Pollet consiste à utiliser les différentes couleurs des bruyères d'hiver.

 

Son ouvrage propose plus précisément les espèces à utiliser. Et au-delà des conseils prodigués, dont vous n'avez ici qu'un rapide synthèse, il offre une promenade dans de nombreux jardins en France et en Angleterre, en insistant sur le passage des saisons et les compositions végétales qui savent au mieux en jouer.  Les photographies sont superbes et je ne peux que vous inviter à découvrir

Des jardins d'hiver en couleurs
Des jardins d'hiver en couleurs

Son ouvrage propose plus précisément les espèces à utiliser. Et au-delà des conseils prodigués, dont vous n'avez ici qu'une rapide synthèse, il offre une promenade dans de nombreux jardins en France et en Angleterre, en insistant sur le passage des saisons et les compositions végétales qui savent au mieux en jouer. 

Les photographies (dont vous avez eu un aperçu) sont superbes et je ne peux que vous inviter à découvrir ces Jardins d'hiver. Une saison à réinventer de Cédric Pollet aux éditions Ulmer.

Des jardins d'hiver en couleurs
Partager cet article
Repost0
28 décembre 2018 5 28 /12 /décembre /2018 12:57
Nicolas Gascard - Jura

Nicolas Gascard - Jura

Une simple photographie pour accompagner ces derniers jours de l'année, un instant de grâce immortalisé par Nicolas Gascard.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 18:48
L'escapade mauresque d'Emmanuel Boitier

Petite escapade dans le massif des Maures , entre Hyères et Fréjus.

Ici, la nature a conservé ses droits et entre les pins et les chênes lièges, le lieu se caractérise par la diversité des espèces qui l'habitent : la tortue d'Hermann, qui en est le symbole, crickets, scorpions, scarabées... Des fleurs magnifiques également, à l'exemple des sérapias.

Ce sont mille fragrances et couleurs qui se rencontrent, que le talent du photographe permet de ressentir ou de deviner.

L'escapade mauresque d'Emmanuel Boitier
L'escapade mauresque d'Emmanuel Boitier
L'escapade mauresque d'Emmanuel Boitier
L'escapade mauresque d'Emmanuel Boitier
L'escapade mauresque d'Emmanuel Boitier

Emmanuel Boitier travaille régulièrement pour le magazine Terre Sauvage, où il ajoute à ses reportages des textes eux aussi colorés. Vous y trouverez donc en détail cette escapade et bien d'autres.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2018 1 12 /11 /novembre /2018 14:09
Photographie Olivier Grunewald

Photographie Olivier Grunewald

Aux confins de l'Ethiopie, non loin de l'Erythrée, se situe un lieu surprenant, à la fois hostile et magnifique.

Nous sommes dans le désert du Danakil,  à Dallol. Il y a des milliers d'années, l'eau occupait les lieux. Puis elle a disparu et tout a été asséché, avec des températures très élevées. Une épaisse couche de sel s'est formée, que les nomades découpent en pains.

A peine plus loin, toutes les nuances de vert se dessinent, générées par l'acide du lac. Puis, quelques geysers..

Mais les photographies d'Olivier Grunewald seront sans doute plus parlantes que tous les mots...

Superbe alliance du sel et de l'acideSuperbe alliance du sel et de l'acide
Superbe alliance du sel et de l'acideSuperbe alliance du sel et de l'acide
Partager cet article
Repost0
9 août 2018 4 09 /08 /août /2018 17:23
Des photographies rafraichissantes (M. Rawicki)

Michel Rawicki est un chasseur de froid. En d'autres termes, parti visiter le Groenland en 1993, il a été séduit par les paysages des pôles, la fragilité et la beauté de ces espaces.

Depuis, il parcourt infatigablement le monde, en particulier ces lieux où résonne "l'appel du froid", cette expression ayant été reprise pour une de ses expositions, qui s'est arrêtée au jardin du Luxembourg en 2016 et continue elle aussi à voyager.

Les photographies de Michel Rawicki n'ont rien de glacial. Elles témoignent du mode de vie des Inuits, restituent la grâce du monde animal, jouent avec la lumière des pôles, du nord de l'Europe ou de l'Amérique , et nous offrent parfois le spectacle de surprenantes sculptures de glace,

 

Des photographies rafraichissantes (M. Rawicki)Des photographies rafraichissantes (M. Rawicki)
Des photographies rafraichissantes (M. Rawicki)Des photographies rafraichissantes (M. Rawicki)
Partager cet article
Repost0