Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2022 5 19 /08 /août /2022 08:33
Instant de grâce dans la forêt de Redwood

Le parc national de Redwood est un immense espace forestier au nord de la Californie. Il doit son nom aux géants qui y résident, les séquoias, dont une des caractéristiques, outre leur taille impressionnante (ce sont les plus grands arbres du monde), est leur couleur brun rouge.

Il règne dans cette forêt de géants une ambiance particulière, souvent renforcée par un peu de brume et à laquelle Marc Adamus, l'auteur de cette photographie, donne une touche particulière avec une simple branche fleurie.

Le résultat est délicat et en même temps majestueux, avec une belle harmonie chromatique.

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2022 5 05 /08 /août /2022 09:26

Créé en 1900, l'arboretum d'Amance à Champenoux, près de Nancy, s'étend sur 16 hectares. Il rassemble 2347 arbres qui appartiennent à 318 espèces. Parmi elles, des arbres de nos régions, mais également des variétés du monde entier dont des séquoias de 40 mètres de haut.

La vocation de ce lieu est scientifique (par exemple pour analyser l'adaptation des espèces au changement climatique) tout autant que pédagogique.

Donc, avant de vous offrir une promenade pour savoir reconnaître en un peu plus de 2 heures une vingtaine d'espèces d'arbres, voici un petit florilège d'écorces pour en apprécier déjà toute la diversité.

Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Florilège d'écorces à Amance
Partager cet article
Repost0
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 18:36

Avant de voir cette photographie, j'imaginais naïvement que seuls les humains s'adonnaient à la réalisation de bonhommes de neige...

Une idée que semble démentir Vadim Trunov, avec humour et délicatesse.

L'art du bonhomme de neige ou de la photographie animalière?
Partager cet article
Repost0
1 février 2022 2 01 /02 /février /2022 19:06
Se rouler en boule pour résister au froid

... à l'exemple de ce lièvre recroquevillé en attendant que le blizzard passe.

Une très belle photographie signée Andy Parkinson et primée en 2020.

Partager cet article
Repost0
12 août 2021 4 12 /08 /août /2021 17:57
Micrographie reptilienne

Ce cliché, bien que primé pour son esthétisme par la société Olympus,  n'est pas l'œuvre d'un photographe mais celle d'un chercheur en biologie cellulaire, 

Il s'agit en effet d'un échantillon de peau, grossi au microscope, ce qui met en évidence la blancheur et la douceur des fibres de collagène, la brillance des cellules pigmentaires du derme et, bien sûr le dessin caractéristique de l'écaille. Car ce qui est observé n'est autre qu'un serpent africain des maisons.

La photographie s'inscrit  dans un projet d'études et de thèse réalisé par Grigorii Timin, qui est également l'auteur de ce cliché.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2021 1 12 /04 /avril /2021 21:13
Une beauté trop souvent fatale : les polimitas

Selon une légende cubaine, un chef amérindien a voulu un jour offrir toutes les couleurs de la nature à la femme qu'il aimait. Il a recueilli le jaune du soleil, le rose et le rouge des fleurs, le blanc de l'écume des vagues et le vert des montagnes, puis le noir de la nuit, l'heure étant trop avancée pour qu'il puisse collecter le bleu du ciel. Ces couleurs assemblées ont été déposées sur une coquille d'escargot. Ainsi sont nés les polimitas, ces escargots aux couleurs fantastiques.

Ils vivent dans un lieu à priori paradisiaque.

Une beauté trop souvent fatale : les polimitas

Mais c'est sans compter sur les plantations de canne à sucre ou de café qui envahissent leur habitat d'origine, les intrants chimiques utilisés, les collectionneurs et les touristes aussi qui ne résistent pas aux couleurs enchanteresses des coquilles des polimitas..

Photographies de Bruno d'Amicis
Photographies de Bruno d'AmicisPhotographies de Bruno d'AmicisPhotographies de Bruno d'Amicis

Photographies de Bruno d'Amicis

La beauté des coquilles de ces escargots, qui a contribué en grande partie à la diminution importante de cette espèce, pourrait ne pas être fatale. Une réglementation plus stricte et des mesures d'information et de prévention des agriculteurs, contribuent à préserver un peu mieux ces merveilleux polimitas. Mais rien n'est gagné.

Partager cet article
Repost0
15 février 2021 1 15 /02 /février /2021 17:50
Le fantôme de la montagne de Vincent Munier

La panthère des neiges est un animal difficile à observer, capable de se fondre dans son environnement : un défi de taille pour un photographe animalier, joliment relevé par Vincent Munier qui saisit la grâce féline et la fragilité  de ce "fantôme des montagnes".

Une ode à la beauté de la nature, bien loin des braconniers qui déciment l'espèce, recherchée pour sa fourrure.

Le surnom de cette panthère se comprend encore mieux avec la photographie suivante.

Le fantôme de la montagne de Vincent Munier
Partager cet article
Repost0
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 22:06
Fragile printemps

Habituellement, il arrive comme une évidence, impose peu à peu ses couleurs, ses odeurs, le pollen aussi, la douceur des rayons du soleil, des journées plus longues...

Il est synonyme de renouveau, d'une proximité avec la nature, de ballades en forêt, dans les parcs...

Son arrivée est très particulière cette année, confinée... 

Cela nous rend sans doute d'autant plus sensible à son appel, mais aussi à sa fragilité qui est aussi la nôtre, à l'image de cette délicate photographie de Simon Bugnon, qui est aussi un hommage à tous ces insectes qui disparaissent peu à peu...

Partager cet article
Repost0
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 17:25

Le spirographe n'est pas seulement un cercle de plastique permettant de réaliser des spirales et de superbes motifs.

C'est aussi le nom d'un animal, de la famille des polychètes ou annélides. De façon très schématique, il s'agit d'un ver marin, pouvant atteindre 60 centimètre de long, mais dont le corps est une sorte de tube généralement glissé dans des interstices rocheux, et dont il ne dépasse que des filaments, qui lui permettent à la fois de se nourrir d'organismes microscopiques et de respirer.

Ces filaments, que l'animal rétracte à la moindre alerte, forment un spirale, auquel le photographe Cristobal Serrano rend toute sa splendeur.

Ce photographe, présenté sur ce blog pour une de ses œuvres primées  (http://writings2.over-blog.com/2016/06/une-grenouille-au-balcon.html), est un passionné de nature, qui se distingue souvent par le choix de ses sujets, qu'il honore avec talent.

Je vous laisse apprécier le rendu de ce délicat polychète spirographe.

 

Photographie Cristobal Serrano

Photographie Cristobal Serrano

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 22:42
Bouquet de nénuphar - Rémi Masson

Bouquet de nénuphar - Rémi Masson

Une petite note de poésie pour oublier l'hiver et terminer le mois de Janvier tout en douceur : voici ce que nous offre Rémi Masson, plongeur et photographe.

Cette photographie a été prise dans les lacs des Alpes, avec un angle très inhabituel (sauf à être plongeur), car nous avons plutôt dans l'esprit la représentation des nénuphars par Monet, de dessus. C'est ainsi d'ailleurs que nous les voyons.

Ici, changement de perspective, avec des couleurs superbes et une impression globale apaisante.

Et pour terminer, une petite surprise supplémentaire avec cette dernière photographie où un nénuphar a éclot sous la surface de l'eau. Son auteur l'a intitulé le jardin d'Eden.

 

Bouquet de nénuphars
Partager cet article
Repost0