Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 19:20
Un arbre joliment symbôlique

Dans l'extravagance du jardin de Daniel Spoerri en Toscane, plus de quatre vingt œuvres sont en écho avec la végétation environnante.

C'est sur une de ces œuvres que je souhaiterais m'arrêter aujourd'hui. Signée Dani Karavan, elle s'intitule Adam et Eve.

C'est une blessure béante, un arbre comme foudroyé par la foudre, dont le tronc ne peut plus n'être qu'un, mais dont les feuilles se caressent, se rapprochant au gré du vent. Eternel pas de deux, entre fusion et division. Une belle image du couple sans doute. Et que dire de cette feuille d'or, éblouissante, qui recouvre la plaie? Une allégorie de l'amour ou de la patine du temps, celle qui enflamme ou celle qui apaise les passions?

Dani Karavan sait jouer avec les symboles. Il nous le montre une fois encore, sur un espace concentré (Nous sommes loin en effet des 3 km du chemin de la paix du Néguev), mais avec autant d'interrogations et de lectures qu'il peut y avoir de conceptions du couple, de la nature, car l'œuvre est avant tout un arbre, et de l'art...

Partager cet article

Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article

commentaires