Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 17:13
Les paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul Dufy

Raoul Dufy (1877-1953) est un touche-à-tout génial, capable de sublimer la céramique, de créer des tissus (pour Paul Poiret ou la maison Bianchini-Ferrier), de dessiner, de peindre...

J'oublie sans doute des facettes de son talent mais je souhaiterais simplement vous inviter à partir à la découverte de quelques tableaux de l'auteur de la fée éléctricité, simplement pour souligner l'évolution de ses paysages.

Les paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul DufyLes paysages de Raoul DufyLes paysages de Raoul Dufy

Les premières oeuvres témoignent des influences : Cézanne, les impressionnistes, les fauves...

L'artiste explore également avec Georges Braque le fractionnement des formes et l'effet de profondeur à travers quelques peintures cubistes.

 

Peu à peu, les paysages de Raoul Dufy changent. Les couleurs s'éclaircissent, le dessin se précise alors que les toiles s'allègent.

Les paysages de Raoul DufyLes paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul DufyLes paysages de Raoul Dufy

Les couleurs vives réapparaissent et semblent soudain s'échapper du dessin, Elles le dépassent, donnent le ton puisqu'elles sont ce que l'oeil perçoit en premier, avant de s'arrêter sur le dessin, très précis.

L'ensemble donne un dynamisme particulier au sujet traité, une sorte de mouvement, que je vous laisse apprécier.

 

Les paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul Dufy
Les paysages de Raoul Dufy
Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 18:34
Un quatuor insolite

Voici un quatuor improbable, qui regroupe quatre chaussures conçues en un seul ensemble et cousues sur une semelle unique.

Ce pourrait être une oeuvre d'art baptisée l'indécision.

Son nom est en réalité Quatuor. Le moment de surprise  passé, un examen plus attentif de cet objet singulier met en exergue qu'aucun des modèles de chaussures n'est identique, au niveau des coutures, de la forme (bouts rond, asymétrique, carré avec angle et carré atténué), des  laçages également...

Un quatuor insolite

Car ce quatuor est un chef d'oeuvre de réception, autrement dit l'oeuvre que doit produire un compagnon du devoir, ici un coordonnier-bottier, à la fin de sa formation pour témognage de sa maîtrise des subtilités techniques de son art.

Un défi réalisé en 2002 et signé Patrice Coué.

Repost 0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 15:24
La spirale de Chris Drury

Dans les jardins de Chaumont sur Loire, de nombreux artistes du Land Art ont créé une oeuvre, installation pérenne qui évolue parfois au grè des saisons.

Le carbon pool est une de ces oeuvres, un amas de bois disposé en spirale qui semble aspirer le temps et l'environnement.

Ce concept de spirale, organique ou minérale, a été développé à plusieurs reprises par Chris Drury, avec du charbon dans l'acier bassin sidérurgique de la Moselle, avec un mélange de bois et de charbon dans le Wyoming.

 

Rhine Mosel slate whirpool

Rhine Mosel slate whirpool

La spirale semble représenter la naissance de l'energie (selon le titre d'une autre oeuvre de l'artiste).

Libre à chacun de l'interpréter.

Repost 0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 14:26
Quand Buren sublime une oeuvre de Gehry...

La fondation Louis Vuitton abrite depuis quelques années ses collections d'art moderne dans une somptueuse nef, dont les douze voiles, aériennes et complexes, dessinent les circulations et les vues.

Ce bâtiment somptueux a été réalisé par l'architecte canadien Frank Gehry, ce créateur qui conçut, il y a déjà quelques dizaine d'années, le musée Guggenheim de Bilbao. D'autres réalisations ont fait l'objet de quelques lignes dans ce blog, à l'exemple de la maison dansante de Prague (http://writings2.over-blog.com/article-la-maison-dansante-107574822.html), de celle de Dusseldorf, de la tour de New York (http://writings2.over-blog.com/article-f-gehry-a-new-york-119840062.html) , ou du musée de la biodiversité à Panama (http://writings2.over-blog.com/2015/04/archi-couleurs.html).

Ce sont souvent des formes peu ordinaires, comme une feuille ondulante ou, au contraire comme si la matière s'était déformée en explosant, sans heurt toutefois, l'architecture de Franck Gehry se dessinant à partir de courbes.

La fondation Louis Vuitton revêt une forme originale, unique dans l'oeuvre de son créateur, tout en conservant une impression de légéreté, et ce vaisseau immense aux voiles gonflées semble prêt à s'envoler.

Quand Buren sublime une oeuvre de Gehry...

Daniel Buren a transfiguré cette oeuvre.Ce plasticien de la couleur, dont l'expérience s'est organisée à partir de la découverte d'un morceau de store coloré, motif détourné à l'infini, adapté à l'environnement, souvent extérieur, où l'artiste s'exprime.

Ses réalisations sont nées dans le monde entier, parfois pérennes, souvent temporaires : Paris, Pékin, Naples, Bruxelles, Bilbao aussi où le puente de la Salve qu'il a coloré de rouge fait déjà un joli cadre au musée conçu par Frank Gehry.

Il lui a sans doute été impossible de résister à la proposition qu'il lui a été faite, à l'idée de jouer avec cette immense nef de lumière. Il en a exploré les possibilités pour créer son observatoire de la lumière, appliquant des bandes de couleurs sur chacune des voiles. Un travail colossal pour un résultat surprenant, où la lumière joue en transparence comme en couleur, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du bâtiment.

Quand Buren sublime une oeuvre de Gehry...
Quand Buren sublime une oeuvre de Gehry...
Quand Buren sublime une oeuvre de Gehry...
Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière Archi
commenter cet article
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 13:07

En cette journée de grève où prendre le train est une vraie galère, je vous propose un voyage dans le passé, dans des trains que personne n'aurait souhaité prendre..

Un condensé musical de l'Holocauste

Pour rendre hommage à leurs passagers, aux rares qui sont revenu ainsi qu'aux disparus, Steve Reich a composé en 1988 Differents trains. Il y dresse un parallèle musical entre ces trains, qui circulaient en Europe dans les années 1940, et ceux qu'il prenait enfant aux Etats-Unis.

 

Seule la partie relative à l'Europe en guerre est reprise ici.

Dans l'oeuvre de Steve Reich, elle est précédée d'une première partie, une description musicale des trains aux Etats Unis, avant la guerre, plus colorée et au rythme infiniment plus agréable.

 

La composition de ce morceau dédié à l'Europe pendant la guerre est surprenante avec un quartet de violons, alto et violoncelle, auquel se mêlent des bruits et des voix désincarnées, celles de survivants. Le texte, les sons, le rythme, tout concourt à créer une ambiance pesante, lancinante, insupportable... Un enfant, l'invasion allemande, la dénonciation, ce train qui semble tout broyer, puis les sirènes et le silence alors que s'élève la fumée des cheminées où se consument tant de corps...

 

La musique est accompagnée par des images, celles des disparus de Birkenau, des trains, les survivants... Le tourbillon emporte le spectateur et le laisse pantelant, mal à l'aise, écoeuré par cette condamnation brutale.

Voici le lien pour regarder cette oeuvre. Je vous transmets ensuite la traduction des paroles.

http://youtu.be/CSPW9lTN6oQ

 

 

Le jour de mon anniversaire.

Les Allemands sont entrés,

sont entrés à pied en Hollande.

Les Allemands ont envahi la Hongrie.

J'étais à l'école primaire.

J'avais un professeur,

un homme très grand, ses cheveux étaient gominés.

Il a dit : " des Corbeaux Noirs ont envahi notre pays il y a de nombreuses années " et il m'a montré du doigt.

Plus d'école !

Il faut que tu partes

et elle a dit : " Va-t’en vite ! "

et il a dit : " Ne respire pas ! "

dans ces wagons à bestiaux

pendant 4 jours et 4 nuits

ensuite nous sommes passés par ces endroits aux noms étranges

Des noms polonais

Là il y avait beaucoup de wagons à bestiaux

Ils étaient bourrés de monde

Ils nous ont rasés

Ils nous ont tatoués un matricule sur le bras

Des flammes montaient vers le ciel - il y avait de la fumée.

Repost 0
Published by writings2 - dans Destins Art et lumière
commenter cet article
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 15:16
Cyclistes amphibiens de Steven Gregory à la Cass Sculpture Foundation
Cyclistes amphibiens de Steven Gregory à la Cass Sculpture Foundation

Cyclistes amphibiens de Steven Gregory à la Cass Sculpture Foundation

Des créatures étranges se sont invitées dans les bois en Angleterre. Nous sommes à Goodwood, dans le West Sussex, et plus exactement à la Cass Sculpture Foundation.

Ce lieu étrange a été amenagé à compter de 1992 par Wilfred et Jeannette Cass, des mécènes qui ont choisi de mettre en valeur des sculpteurs connus, à lexemple de Tony Cragg, ou simplement émergents.

Un mur qui s'effondre ou un monstre qui surgit de la terre pour mieux s'échapper?  par Andy Goldworthy

Un mur qui s'effondre ou un monstre qui surgit de la terre pour mieux s'échapper? par Andy Goldworthy

80 sculptures monumentales sont dispersées sur un terrain de 26 acres.

Toutes peuvent être achetées.La fondation n'a aucun but lucratif. Les ventes bénéficient aux artistes qui profitent surtout d'un formidable espace d'exposition et cotoient d'autres créateurs.

Les gardiens du temps de Manfred Kielhofer

Les gardiens du temps de Manfred Kielhofer

Humoristiques, oniriques, inquiétantes, quasiment mystiques parfois, ces oeuvres vous transporteront dans des univers variés.290 artistes ont présenté leurs réalisations à la Cass Sculpture Foundation.

Même s'il ne doit pas être facile de déménager pareilles sculptures, elles méritent incontestablement d'être découvertes, entre un séjour à Brighton et une visite d'Hastings.

Une installation japonisante signée Stephen Cox

Une installation japonisante signée Stephen Cox

Repost 0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 10:44
Des murs colorés pour égayer la ville?
Des murs colorés pour égayer la ville?

Dans le quartier populaire de Palmitas dans la ville de Pachuco de Soto au Mexique, l'ambiance était plutôt au gris ces dernières années avec des maisons décrépies et un climat social marqué par le chômage et la violence.

Pour changer les choses, le gouvernement a fait appel à un collectif d'adeptes du street art, les Germen Crew. Après avoir remis tout le quartier en blanc, comme le signe d'une nouvelle page à écrire, ils ont fait appel aux habitants pour repeindre près de 20 000 m2 de façades et de marches. Plus de 200 maisons ont ainsi repris de la couleurs, et 1800 personnes ont été mobilisées.

Ce projet a incité les habitants à travailler ensemble, créeant ainsi du lien social, avec aussi des couleurs qui permettent de voir la vie avec un peu plus d'optimisme.

Bien sûr, quelques milliers de litres de peinture ne sauraient suffire à changer le monde et résoudre tous les problèmes. Et c'est peut-être la participation de chacun qui est la plus importante, pour un fragment de couleur qui peut être aussi une étincelle de joie.

Si cette fresque immense attire du monde et peut générer un peu d'activité, ce sera encore un petit plus pour les habitants du quartier.

Toutes les photos sont signés Germen Crew.

Des murs colorés pour égayer la ville?
Des murs colorés pour égayer la ville?
Des murs colorés pour égayer la ville?
Des murs colorés pour égayer la ville?
Des murs colorés pour égayer la ville?
Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 10:49

Ville nouvelle aux Pays-Bas (datant des années 1970), Almere se distingue par une architecture originale dont les colonnes de ce blog se sont fait l'écho, qu'il s'agisse d'immeubles d'habitation en bord de mer (le block 16) ou de parkings souterrains.

Cette originalité s'exprime également aux abords de la ville, à l'exemple de cette cathédrale verte (de groene Kathedral) conçue par Marinus Boemzem.

Cette installation, conçue pour durer, s'inspire du plan d'une cathédrale gothique, Notre Dame de Reims semble-t-il. Elle a été réalisée avec 178 peupliers, l'ensemble s'étendant sur 150 mètres de long, 75 mètres de large et 30 de hauteur. Des bandes de béton marquent le sol, supposées témoigner de l'oeuvre quand les arbres auront disparu.

Cette cathédrale verte semble s'être transposée de quelques centaines de mètres, avec une prairie qui lui fait écho.

Une belle ode au temps, qui associe les constructeurs d'antan à la force de la nature.

L'étrange cathédrale d'Almere
L'étrange cathédrale d'Almere
Repost 0
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 21:48
Un tatouage d'ombre et de lumière (Man Ray)

Sur cette photographie étonnante de Man Ray, un buste dénudé de femme s'offre à la lumière ou plus exactement à un jeu d'ombres. Ce sont ainsi des lignes, des courbes qui se dessinent et comme autant de tatouages sur les lignes et les courbes originelles de ce corps.

Le résultat est sensuel, troublant. Faut-il y voir une recherche esthétique ou y lire un message, une peau tatouée pouvant avoir bien des significations?

Le mystère s'épaissit au titre de l'oeuvre : Retour à la raison.

La raison est-elle dans ce corps dénudé, libéré tant de ses oripeaux que d'une certaine convention sociale? Doit-elle au contraire se lire dans ces ombres qui habillent ce buste, qui le subliment sans doute? Dans la capacité du photographe de prendre du recul face au désir que le sujet peut susciter et de réaliser ce cliché?

Quelle sera votre lecture?

Repost 0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 10:02

Situé dans le Puy de Dôme, le lac de Montcineyre est d'origine volcanique.

C'est donc tout naturellement que cette installation d'Anaïs Lelievre, en 2014, a pris le nom d'éruption.

Elle est une adaptation d'un projet antérieur, Flottement cellulaire, avec des couleurs plus vives pour figurer la lave ou peut-être autre chose. Les grands ronds rouges sont en effet des images réalisées à partir de la photographie d'une langue. Il y a sans doute dans cette lave en fusion un bouillonnement organique, peut-être les prémices de la vie.

A chacun son interprétation d'une œuvre visuellement très réussie qui joue sur les contrastes des couleurs autant que sur la symbolique du lieu.

Eruption artistique
Repost 0