Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 15:20

L'aventure est la même depuis des siècles, stimulée par la curiosité, l'envie d'aller toujours plus loin, et jusque naguère le plaisir de fouler des sommets où nul homme n'était encore jamais allé.

arrete-col-du-Lys---pointe-Parrot0001.jpg 

Pour vaincre la peur et conquérir les hauteurs, la solidarité et l'entraide prennent tout leur sens. La chaîne ou plutôt la cordée est indispensable pour partir à l'assaut de ces chaînes de montagnes.

Mont-Maudit---Alpes0001.jpg 

 

Le mont maudit (ci-contre) se dresse à 4 465 m d'altitude. C'est un des sommets les plus élevés et les plus spectaculaires du massif du Mont Blanc. Un lieu où les alpinistes font leurs armes avant de partir toujours plus haut.

 

Le sommet du Mont blanc est atteint le 8 août 1786. Mais d'autres montagnes attendent encore les alpinistes...

 

En 1897, ce sont des Italiens et des Français, qui ont pour point commun leur vie dans les Alpes et le goût de l'aventure qui s'élancent à l'assaut du mont Saint Elias en Alaska.

St-Elias---Alaska0002.jpg

St-Elias---Alaska0001.jpg Le 17 mai, ils atteignent leur objectif. Des efforts récompensés par une vue somptueuse.

St-Elias---Alaska0003.jpg 

 

 

Toutes les cordées n'auront pas la chance d'arriver au sommet. La solidarité ne suffit pas toujours face à la montagne et à ses dangers. Beaucoup ne sont pas revenus.

 

cascades gelées0002

 

 

Les autres nous ont offert des paysages incroyables, conquis de haute lutte et que je vous invite à apprécier, sans effort mais pour garder intacte la chaîne du souvenir de ces hommes et de ces femmes courageux...

Nanga-Parbat---Nepal0001.jpg

sommet-Shisha-Pangman---8046-m---nepal0001.jpg   Yosemite---Etats-Unis0001.jpg

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 19:34

Pour ce nouveau casse tête, pas d'entrave à la liberté, de catastrophes en série, ni de bijoux... Simplement des petites reines et les terribles pavés du Paris-Roubaix.

Une simple chaîne de vélo pour évoquer un mythe, le courage et la souffrance des coureurs, une belle région aussi.

Paris--Roubaix0001.jpg  Cette course, qui n'était pas censée durer, est née à Pâques en 1896, d'où son surnom de Pascale. Ils étaient une cinquantane cette année là, à affronter l'enfer du Nord, ces pavés qui brisent les jambes et provoquent de nombreuses chutes, notamment par temps de pluie.

D'autres ont suivi, jusqu'à aujourd'hui.

 

Pour les gueules noires, ces mineurs du Nord, cette course a toujours été un évenement, auquel certains ont participé.  Christain Lax s'en est inspiré pour Pain d'Alouette, un bel hommage à ces gueules noires de l'entre deux guerres et plus largement aux cyclistes.

pain-d-alouette.png

Après la seconde guerre mondiale, l'asphalte a menacé les pavés.

A partir des 1968, des opérations de sauvegarde sont menées.

Les itinéraires ont également évolué.   paves0001.jpg

 

Mais c'est toujours la même aventure humaine, avec cette volonté d'arriver le premier à la ville aux mille cheminées, qui a aussi bien changé, bien que certains élements du paysage semblent parfois intemporels..

site-minier-de-Wallers-Arenberg0001.jpg   Roubaix0003.jpg

 

Roubaix0001.jpg    moulin0001.jpg

 

velo-stylise0001.jpg  Et bien sûr le vélo, qui en a perdu sa chaîne...

 

 

 
Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 11:40

ascenseur-la-creation-d-Adam.png Rude concurrence pour emprunter cet ascenseur...

 

Conçu par Elisha Graves Otis en 1852, il constitue un des bouleversements techniques de l'ère industrielle. Pour plus d'exactitude, en 1852, c'est un monte-charge à parachute qui est inventé. Le moyen de transport le plus emprunté aujourd'hui devra attendre 1857 pour voir le jour, dans un grand magasin.

Je ne sais pas si les liftiers étaient déjà d'actualité, mais ils le devinrent très vite..

 

En 1868, un ascenseur hydraulique en installé au Trocadéro. Dès 1880 avec l'invention de Siemens, l'énergie qui alimente ce type d'appareil est l'électricité.

L'ascenseur bouleverse les habitudes et permet d'envisager la création d'immeubles de plus en plus haut.

ascenseur-Daily-Express-Building---Londres---19320001.jpg Les ascenseurs sont à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle un signe de distinction sociale, d'où l'extrême soin apporté à leur décoration, qui associe ici la ferronerie dans un joli style art déco.

 

 

Aujourd'hui 350 000 ascenseurs sont en fonctionnement en France, certains caractérisés par une certaine vétusté (même si de nombreux contrôles de sécurité sont réalisés), d'autres par une certaine originalité.

 

ascenseur-d-hotel-pres-de-la-Sorbonne.png

 

Tel est le cas dans cet hôtel, proche de la Sorbonne. Des animations colorées ont transformé l'intérieur d'un ascenseur "classique".

 

Ailleurs, c'est tout son design qui a été revu.

  ascenseurs Ottawa - Canada

 

Pour l'extérieur, les vitres se font parfois transparentes, ne serait-ce que pour offrir une vision inégalable sur la ville,

ascenseur panoramique Ericsson globe      

 

 

ou sur des lieux plus insolites, à l'exemple de  l'ascenseur de l'aquadome de Berlin qui évolue au milieu de quelques milliers de poissons sur une hauteur de 24 mètres.

ascenseur aquadome de Berlin - 24 m 

 

ascenseur musée Mercedes Benz Stuttgart

Ailleurs, au musée Mercédes Benz de Stuttgart par exemple, le design devient aérodynamique pour répondre aux véhicules présentés.

 

A l'intérieur, les ambiances évoluent, pour transformer ce lieu de passage ...

ascenseur ThyssenKrupp - Eric Gizard 

 

 

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 07:00

Tout bouleversement est une transformation brutale. Il peut-être social, politique, biologique, climatique...

Je vous propose d'en découvrir quelques uns en suivant un de nos textes fondateurs : la Bible. Les bouleversements y sont nombreux et de différentes natures, la volonté divine expliquant la puissance de la tranformation.

 Ces évènements, quelle que soit l'importance qu'on leur accorde, ont aussi le mérite d'avoir inspiré de nombreux artistes.

 

Le plus grand bouleversement est le premier, celui de la création du monde (ici selon un fragment de la fresque du narthex ouest de la basilique Saint Marc à Vensie). mosaique-basilique-St-marc---Venise0002.jpg

 

 

Les ténèbres et la lumière sont séparés...

Le système solaire est créé, les terres et les océans, les plantes et les animaux, avant que l'homme apparaisse enfin au septième jour de la création (ici vus par un dessin de Buffon et bien sûr la création d'Adam de Michel Ange).

 

Buffon---theorie-de-la-terre0001.jpg      création d'adam - michel ange

 

 

Puis il y eu (bien que je ne sois pas très sûre de la chronologie) des villes foudroyées, et surtout, punition suprême pour l'ensemble de l'humanité et bouleversement climatique sans précédant (si on considère que le climat ne pouvait préexister à la création du monde) : le déluge.

le-deluge---Anne-Louis-Girodet.png

 Ultime étreinte d'une famille condamnée par A.L Girodet ou vision moins intimiste de Turner.Le-deluge--Turner.png

 

 

 

 

 

Les divisions sont présentes aussi, avec un symbôle essentiel : la Tour de Babel, cette oeuvre de la démesure humaine qui ne put être achevée en raison du chaos généré par la multiplication des langues.

la-tour-de-Babel---Pieter-Brueghel-15630001.jpg 

C'est sur ce célèbre tableau de Brueghel que je terminerai, laissant se prolonger l'histoire de l'humanité, avec ses ruptures et ses convulsions, mais aussi ses superbes réalisations dont le prochain article se fera partiellement l'écho.

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 13:02

Les vacances sont synonymes de temps, ces précieux instants qui nous manquent si souvent et nous permettent pourtant d'aller vers les autres, de se montrer curieux, de découvrir ou de redécouvrir notre patrimoine. Nul besoin d'aller très loin ou de se limiter à quelques monuments grandioses.

P1010602.JPG Nos pas nous porterons peut-être vers un petit village blotti au pied des ruines de son chateau...

 

 

.... A la découverte de quelques chapelles ou églises, humbles mais non moins intéressantes... Peut-être une curiosité architecturale ou un hâvre de paix...Eglise-ronde-de-St-Bonnet--19-0001.jpg

 

Les détails méritent aussi toute notre attention : une statue dissimulée dans une niche, des heurtoirs de porte surprenants... Et tant de personnes à croiser...

heurtoir - Egl St Barthelemy - Lignac (19)0001

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 09:43

Henri et Hélène Roger-Viollet (le père et la fille) ont marqué l'histoire du photo-journalisme (le terme n'est peut-être pas tout à fait adéquat..).

A travers leurs photographies, l'évolution de la France apparaît très nettement, à partir ici d'un évènement majeur : les congés payés.

Je vous en propose un petit aperçu, à partir de clichés de la collection Roger-Viollet, pris entre 1936 et 1950.selection-Roger-Viollet0001.jpg

 

 

 

Tout commence avec la recherche d'un moyen de transport. Les gares sont prises d'assaut, avec une décontraction qui semble aujourd'hui inconcevable...

Roger-Viollet0001.jpg Tout comme il est alors inconcevable de partir sans son vélo...

 

Certains l'utilisent d'ailleurs dès le départ. Les tandems se multiplient, comme les attelages improvisés...

Roger-Viollet0002.jpg 

Une fois sur place, il faut se frayer un passager sur la plage...Roger-Viollet0003.jpg 

Roger-Viollet0004.jpg 

Apprendre à apprivoiser la mer... Et si les enfants sont intimidés, c'est peut-être encore moins facile pour le papa qui n'ose pas se débarasser de sa tenue de ville.

 

 

Ce sera longtemps le cas. Les maillots n'apparaissent que peu à peu et la révolution qu'est le bikini (un peu plus tard) mettra plus de 15 ans à s'imposer.

 

 

 

Pour l'heure, le temps est encore aux découvertes, à l'exemple du char à voile.Roger-Viollet0005.jpg

 

D'autres ont préféré la montagne, ou le calme des rivières pour de paisibles promenades en barque.Roger-Viollet0007.jpg 

 

Car après tout, les vacances, c'est le moment où jamais de se faire plaisir...

 

 

et de prendre le temps de buller...

Roger-Viollet0006.jpg

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 21:25

Selon la façon dont une photographie est prise, elle peut sembler arrêter le mouvement.

photos-Alex-Mac-Lean0003.jpg Tel est le cas de ce grand huit, qui semble totalement figé, impression que reforce la faible présence humaine sur cette attraction. Y-aurait-il eu une panne et les passagers ont été évacués? Ou peut-être n'était-ce qu'un essai?

Libre à vous de choisir l'histoire, au besoin en agrandissant l'image (en cliquant dessus).

Sur la seconde photo, on s'interroge plutôt sur le sens de cette course...photos-Alex-Mac-Lean0001.jpg Les véhicules ne bougent pas. Il s'agit simplement de taxis jaunes et blancs qui attendent devant un aéroport. Déjà, on imagine l'avion se poser et la course folle des taxis commencer...

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 17:13

kirigami---ND.pngUne carte que l'on ouvre et qui fait apparaître une figure en relief. Ici, Notre Dame s'expose dans toute sa plendeur, mais simplement en papier. C'est un exemple, déjà complexe, d'une réalisation en kirigami.

Le kirigami, comme l'origami, est l'art du pliage de papier. Le premier se caractérise par des réalisations découpées qui elles mêmes peuvent se plier pour s'insérer notamment dans des cartes.

 Il s'agit parfois de simples découpes et de pliages. Parfois, il convient également de réaliser quelques collages.

 

Une façon originale de personnaliser ses cartes.DSCN0598.JPG

 

 

C'est un art qui s'expose, comme ici au mondial du modélisme de Paris.

DSCN0597

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 04:39

 

Les femmes, minoritaires dans les lieux de pouvoir, ont par ailleurs souvent bien des difficultés à s'y faire entendre. Lorsqu'elles prennent la parole, elles sont, plus fréquemment que leurs collègues, ignorées ou chahutées.

 Faut-il changer de sexe pour être pris(e) au sérieux? barbe

 

 

 

 

 

 

 

C'est ce que préconise d'une certaine façon un groupe féministe, qui ne manque pas d'humour. Son nom , la Barbe.

 Peut-être est-il dû à un certain ras le bol de comportements irrespectueux et machistes? Peut-être est-il aussi inspiré de certains proverbes qui disent qu'il ne suffit pas de porter la barbe pour acquérir sagesse et philosophie, car si tel était le cas, la chèvre pourrait se parer de ces qualités...

 

 

Mais puisque la barbe apparaît comme un signe de respectabilité, autant l'utiliser...

Le principe est simple : un groupe de femmes, munies de barbes postiches, investissent des lieux (assemblées, verrnissages, festivals...) pour attirer l'attention des médias. Le palais du Luxembourg a ainsi reçu la visite des femmes à barbe, ainsi que le congrès de Médecins du Monde...

 

 Il  s'agit de susciter l'attention et l'interrogation.  Marianne elle-même se voit doter d'un nouvel "appareil" sur le site du mouvement, qui manie l'humour décalé avec beaucoup de charme.

 

Le groupe d'action féministe, à l'origine de cette idée, n'est pas une entité structurée, avec carte et adhésion. Il rassemble toutefois, dans la plupart des grandes villes de France, celles et ceux qui veulent faire bouger les mentalités, à travers quelques actions médiatiques qui ne remplacent sans doute pas un travail de fond, mais qui méritent au moins de faire sourire, peut-être même de réfléchir... Et de faire bouger petit à petit les mentalités...  

 

Pour plus d'information, un site www.labarbelabarbe.org

 

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 09:31

Kriziu-Kalnis---Lituanie----photo-Bruno-Cusa735.jpg Quelques centaines de milliers de croix qui se dressent vers le ciel. Tel est le spectacle offert par la colline des croix au nord de la Lituanie.

Ce lieu joue un rôle important dans l'affirmation de l'identité de ce petit pays. C'est sans doute autant un symbôle de foi que de résistance, de valeurs bien supérieures au passage éphèmères des hommes et des formes de pouvoir.

Les premières croix se seraient élevées au XIXème siècle, peut-être même avant sachant que cette tradition lituanienne date du XVIème siècle.

Les bulldozers soviétiques ont tout rasé au moins trois fois, en vain. Pour chaque croix à terre, de nouvelles aparaissaient.

Après l'incendie de 2006, le même phénomène s'est reproduit et le nombre de croix, estimé alors à 200 000, devrait bientôt revenir à ce chiffre.

Une ferveur et une constance qui ne peuvent laisser de marbre...

 

Repost 0
Published by writings2 - dans Casse tête
commenter cet article