Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 10:39

 

Les femmes, minoritaires dans les lieux de pouvoir, ont par ailleurs souvent bien des difficultés à s'y faire entendre. Lorsqu'elles prennent la parole, elles sont, plus fréquemment que leurs collègues, ignorées ou chahutées. Faut-il changer de sexe pour être pris(e) au sérieux?

 

C'est ce que préconise d'une certaine façon un groupe féministe, qui ne manque pas d'humour. Son nom , la Barbe, suffit à en refléter la philosophie, entre un raz le bol de la situation et la tentation de se faire passer pour un homme (à défaut de l'être) pour se faire entendre.

 

Le principe est simple : un groupe de femmes, munies de barbes postiches, investissent des lieux (assemblées, verrnissages, festivals...) pour attirer l'attention des médias. Le palais du luxembourg a ainsi reçu la visite des femmes à barbe, ainsi que le congrès de Médecins du Monde...

 

 

220px-Mujer_barbuda_-28La_femme_-C3-A0_barbe-29_-_Ribera.jpg  On est loin des phénomènes de foire, naguère exhibées, mais le principe est également de susciter l'attention et l'interrogation. On est loin aussi des barbus intégristes de tous bords et Marianne elle-même se voit doter d'un nouvel "appareil" sur le site du mouvement, qui manie l'humour décalé avec beaucoup de charme.

 

Le groupe d'action féministe, à l'origine de cette idée, n'est pas une entité structurée, avec carte et adhésion. Il rassemble toutefois, dans la plupart des grandes villes de France, celles et ceux qui veulent faire bouger les mentalités, à travers quelques actions médiatiques qui ne remplacent sans doute pas un travail de fond, mais qui mérite au moins de sourire.

 

Pour plus d'information, un site www.labarbelabarbe.org

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires