Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 22:39

3387438358_7b6a7907be.jpg Hier comme aujourd'hui, Pékin a symbolisé l'exotisme. De cette ville, ou plutôt d'un amalgame avec cette ville, est né un mot qui désigne un individu quelconque, avec lequel on dresse une distance peut-être aussi longue que la muraille de Chine...

 

Tout commence sans doute au XVIIIème siècle, lorsque le pékin(g), une étoffe de soie proche du taffetas, est importée de Chine. Sa richesse en fait une étoffe très appréciée des milieux cossus avant la Révolution.  Très vite, le nom du vêtement qualifie celui qui le porte et le pékin (péking ou péquin) désigne le bourgeois.

 

Puis le péquin devient celui chez qui le militaire loge (qui assure son cantonnement) avant de désigner le civil, par opposition au militaire. Le mot prend une connotation un rien dédaigneuse qui justifie sans doute son acception actuelle : le quidam moyen, pour le pas dire le gêneur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires