Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 20:02

A 5 km environ de Chaumont sur Loire, dans le village de Valaire, se dresse un ancien prieuré et surtout son jardin.

Il s'agit d'un jardin de particuliers, ouvert au public pour le faire partager et contribuer aussi au financement de son entretien. Partons à sa découverte!

Il se compose d'une sucession de petits jardins, des topiaires au jardin japonais en passant par le potager ou le jardin anglais.

L'étang y joue un rôle essentiel, tout comme certains arbres remarquables ou les oeuvres d'art qui y sont réparties, le lieu accueillant régulièrement des résidences d'artistes.

Quelques images seront sans doute plus parlantes.

Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZes

Un hâvre de fraicheur et de paix.

Il convient de compter une heure pour la visite, mais vous pouvez vous y attarder.

Le jardin des métamorphOZesLe jardin des métamorphOZes
Le jardin des métamorphOZesLe jardin des métamorphOZes
Repost 0
Published by writings2 - dans Eaux et jardins
commenter cet article
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 19:18

Il est petit, roux, vêtu de vert et de rouge. Il se cache dans les campagnes irlandaises pour y fabriquer des chaussures et surtout compter son or à l'abri des regards, l'arc en ciel lui servant à se dissimuler des regards.

Il aurait le don de réaliser trois voeux pour tout humain qui parviendrait à le capturer. C'est du moins le récit qui en est fait par un conte médièval, évoquant le roi d'Ulster Fergus Mac Léti, que des leprechauns ont essayé de noyer durant son sommeil mais qui, en s'éveillant, les a attrapé. Pour se libérer, ils lui auraient notamment attribué le pouvoir de nager sous l'eau.

Mais compte tenu du caractère facétieux de ces petites créatures, la réalisation des voeux prend souvent des allures de farce, aux dépens de celui qui les a formulés. Soyez donc prudent(s) si vous rencontrez un leprechaun...

Le Leprechaun ou le lutin d'Irlande
Repost 0
Published by writings2 - dans Légendes
commenter cet article
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 10:49

Ville nouvelle aux Pays-Bas (datant des années 1970), Almere se distingue par une architecture originale dont les colonnes de ce blog se sont fait l'écho, qu'il s'agisse d'immeubles d'habitation en bord de mer (le block 16) ou de parkings souterrains.

Cette originalité s'exprime également aux abords de la ville, à l'exemple de cette cathédrale verte (de groene Kathedral) conçue par Marinus Boemzem.

Cette installation, conçue pour durer, s'inspire du plan d'une cathédrale gothique, Notre Dame de Reims semble-t-il. Elle a été réalisée avec 178 peupliers, l'ensemble s'étendant sur 150 mètres de long, 75 mètres de large et 30 de hauteur. Des bandes de béton marquent le sol, supposées témoigner de l'oeuvre quand les arbres auront disparu.

Cette cathédrale verte semble s'être transposée de quelques centaines de mètres, avec une prairie qui lui fait écho.

Une belle ode au temps, qui associe les constructeurs d'antan à la force de la nature.

L'étrange cathédrale d'Almere
L'étrange cathédrale d'Almere
Repost 0
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 11:45
La dame de Rangoon ou l'espoir du Myanmar...

Le 1er février, les membres de la ligue nationale pour la démocratie ont investi le Parlement birman, concrétisant l'immense succès remporté en novembre et marquant peut-être une nouvelle ère pour le Myanmar après des années de dictature.

Aung San Suu Kyi, la Dame de Rangoon, est un des acteurs de ce changement.

L'engagement en héritage?

Aung San Suu Kyi est la fille d'Aung San, un des artisans de l'indépendance de la birmanie vis-à-vis du Royaume Uni. Très tôt, il organise des manifestations d'étudiants et, alors que le pays est envahi par le Japon, organise un mouvement pour libérer son pays des britanniques.

Assassiné le 19 juillet 1947 alors qu'il l vient de négocier un accord avec l'ensemble des forces du pays, y compris ses minorités, pour un départ des Anglais en 1948, il est, aux yeux des Birmans un héros national.

Aung San

Aung San

La démocratie dans le pays est toutefois bien éphèmère. Un coup d'Etat, fomenté par le général Ne Win en 1962, plonge le pays dans la dictature et un isolement complet.

En 1988, en raison du marasme économique, de violentes émeutes ont lieu contre le régime. L'armée tire sur la foule. Des millers de victimes sont à déplorer.

Une junte militaire, composée de généraux issus du régime antérieure, prend le pouvoir. Il s'agit du SLORC, rebaptisé SPDC en 1997 et qui modifie à son arrivée au pouvoir le nom du pays en Myanmar.

C'est alors que la Dame de Rangoon, qui vivait alors en Angleterre avec son mari et ses enfants et était venue à Rangoon au chevet de sa mère mourrante, entre en scène. Elle soutient les manifestants, créé la ligue nationale pour la démocratie et est arrêtée.

Elle a le choix entre se taire et retourner en Angleterre, ou être assignée à résidence dans la demeure familiale. Pour la Birmanie et sans doute pour la mémoire de son père, elle reste.

En quelques jours, elle est devenue un symbôle, son discours devant près de 50 000 personnes, debout sur les marches de la pagode Shwedagon en août 1988, résonnant comme en écho au discours de son père, prononcé à ce même endroit, en 1947, en faveur de l'indépendance.

Une femme de convictions

Commence alors un long combat, pour cette femme qui croit en l'universalité des droits de l'homme, à la force du dialogue et de la non-violence, et qui refuse tous les extrémismes.

"Le courage vient en cultivant l'habitude de refuser que la peur guide l'action"

La dame de Rangoon ou l'espoir du Myanmar...

Depuis 1967, Aung San Suu Kyi a vécu en Inde, où sa mère fut Ambassadrice, puis en Angleterre. Rien ne semblait la préparer à ce retour en Birmanie, et aux longues années de détention ou d'assignation à résidence qui suivront (15 ans).

Mais la Dame croit en son pays et en ses convictions. Elle voyage dans toute la Birmanie. En 1990, la ligue nationale pour la démocratie gagne les élections législatives, les partis d'opposition remportant plus de 95% des voix. Mais la junte militaire n'est pas décidée à se retirer, tout en affirmant que la démocratie pourra être instaurée quand le pays y sera prêt.

Les arrestations se succèdent, beaucoup meurent dans des conditions de détention dramatique.

Aung San Suu Kyi obtient le prix Nobel de la paix en 1991, mais il ne lui sera remis qu'en 2012 car elle ne peut sortir du pays. Elle parle régulièrement à ceux qui viennent l'écouter, quand la rue de l'université qui mène à la maison familiale est ouverte. Elle parle aussi bien santé que nourriture, littérature ou politique, incitant chacun à réfléchir avant d'agir et à éviter les idées extrémistes.

Elle souffre elle-même de nombreuses privations et de l'absence de soins, soulignant toutefois qu'elle bénéficie du luxe inoui d'être chez elle alors que beaucoup de ses compagnons sont détenus à la prison d'Insein, tristement connue.élèbre pour ses conditions de détention.

Chaque année, son assignation à résidence est reconduite. En 2007, alors que de nouvelles émeutes éclatent dans le pays, elle salue une délégation de moines protestataires et poursuit son combat, dénonçant le régime et ses abus.

En 2010, elle est libérée, mais ne peut s'éloigner de Rangoon.

Mais le régime en place semble accepter peu à peu le dialogue, peut-être parce que la Dame a appelé depuis des années à des sanctions économiques de la communauté internationale vis-à-vis d'un régime qui bafoue les droits de l'homme les plus élementaires.

De nouvelles élections législatives ont lieu en 2012. La Dame devient députée. Les investisseurs étrangers reviennent peu à peu.

Elle ne peut toutefois se présenter à la présidence de la République en 2015, car elle est mariée à un étranger.

Un long chemin vers la démocratie

Aung San Suu Kyi siège depuis 2012 au Parlement birman. Aujourd'hui, son parti y entre en force. Cette élection a été une immense vague d'espoir, mais le chemin à parcourir est tout aussi grand.

Respect des droits de l'homme, réconciliation nationale. Dans un pays où des années de dictature ont semé défiance et délation, où l'unité nationale a été maintenue de force, avec de nombreuses exactions envers les nombreuses minorités, l'accès à ces deux principes promet d'être un long chemin semé d'embûches.

Minorités en Birmanie

Minorités en Birmanie

Par ailleurs, les généraux sont toujours là (ils occupent d'ailleurs encore un quart des sièges au Parlement) et la perénité de la démocratie semble en elle-même fragile.

Pourra-t-elle endiguer la corruption? Faire profiter les birmans des matières premières abondantes dont dispose le pays? Eradiquer la pauvreté (le PIB par habitant yest de 1370 USD)? Contribuer à assurer la paix dans le pays? Et oeuvrer à son développement social et économique?

La Birmanie profite du dynamisme économique de ces voisins. Elle est membre depuis plusieurs années de l'ASEAN (marché commun de l'Asie du Sud Est).

Tout semble possible à ce jour, mais le chemin sera long pour la Dame de Rangoon, dont la santé a été bien perturbée par des années de rétention... Aura-t-elle la force de conviction de Nelson Mandela pour éviter le pire et engager son pays dans le voie des réformes?

Elle a engagé une politique de petits pas, de dialogue. Elle dispose désormais d'une majorité pour avancer, chaque victoire devant être négociée et confortée pour ne pas être remise en cause très vite.

Aung San Suu Kyi n'est ni une sainte, ni une déesse. Ce n'est qu'une femme qui a engagé toutes ses forces dans un combat qui semblait bien illégal, dont chaque pas s'appuie sur un mouvement plus large, une ligue capable de poursuivre ses efforts et de réaliser le rêve de cette femme à la volonté de fer derrière une silhouette frêle et gracile : faire de la Birmanie une démocratie

Repost 0
Published by writings2 - dans Destins Asie
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 09:02
Les masques d'écorces de JD Burton

Quand dans les forêts, les arbres deviennent fantomatiques, leurs silhouettes donnent lieu à d'étranges histoires. Dans ces jeux, l'écorce de ces êtres, qui semblent prêts à s'animer, devient masque. Elle se transforme en animal ou en monstre fantastique.

Des portraits se dessinent que le photographe Jean-Dominique Burton a su saisir, le temps d'un souffle du masque.

Le résultat est surprenant, parfois inquiétant. En voici quelques exemples.

Les masques d'écorces de JD Burton
Les masques d'écorces de JD Burton
Les masques d'écorces de JD Burton
Les masques d'écorces de JD Burton
Les masques d'écorces de JD Burton
Les masques d'écorces de JD Burton
Les masques d'écorces de JD Burton
Repost 0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 07:08
Un an depuis l'assassinat de Boris Nemtsov

Il y a un an, une des voix de l'opposition russe se taisait, abattue devant les murs du Kremlin.

Le parcours de cet homme a depuis été largement présenté par les médias. Physicien de formation, entré en politique pour s'opposer à la construction d'une centrale, réformateur et successeur pressenti de Boris Elstine, il était notamment le lien entre la Russie et l'Ukraine, militant pour que la paix puisse réeellement s'imposer dans cet Etat, dont une des caractéristiques est d'avoir été le berceau de l'empire russe.

Est-ce pour cette dernière raison qu'il a été tué? Un livre a été publié en France ces derniers jours, reprenant les notes de Boris Nemtsov sur la présence de l'armée russe en Ukraine, toujours démentie par les autorités.

Un an depuis l'assassinat de Boris Nemtsov

Les hommes qui semblent avoir commis le meurtre ont été arrêtés. Ce sont des Tchètchènes, ce qui invite à s'interroger sur la responsabilité de leur leader Ramzan Kadyrov, auquel Boris Nemtsov a eu l'occasion de s'opposer à plusieurs reprises.

Si les avis sont partagés sur les responsabilités et, si l'avocat de la victime peut désormais consulter les pièces de l'enquête, il semble que, comme pour les autres opposants ou journalistes assassinés ces dernières années, à l'exemple d'Anna Politkovskaïa en 2006 ou de Natalia Estemirova en 2009 les commanditaires ne seront jamais ni clairement identifiés, ni inquiétés...

Le courage se paie très cher dans ce pays... Et la vérité un idéal qui semble inaccessible...

Un rassemblement est prévu à Paris en hommage à Boris Nemtsov le 27 février de 15 à 17h face à l'Ambassade de Russie. Il est probable que d'autres soient organisés dans de nombreuses capitales, notamment à Moscou.

Repost 0
Published by writings2 - dans Destins
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 21:48
Un tatouage d'ombre et de lumière (Man Ray)

Sur cette photographie étonnante de Man Ray, un buste dénudé de femme s'offre à la lumière ou plus exactement à un jeu d'ombres. Ce sont ainsi des lignes, des courbes qui se dessinent et comme autant de tatouages sur les lignes et les courbes originelles de ce corps.

Le résultat est sensuel, troublant. Faut-il y voir une recherche esthétique ou y lire un message, une peau tatouée pouvant avoir bien des significations?

Le mystère s'épaissit au titre de l'oeuvre : Retour à la raison.

La raison est-elle dans ce corps dénudé, libéré tant de ses oripeaux que d'une certaine convention sociale? Doit-elle au contraire se lire dans ces ombres qui habillent ce buste, qui le subliment sans doute? Dans la capacité du photographe de prendre du recul face au désir que le sujet peut susciter et de réaliser ce cliché?

Quelle sera votre lecture?

Repost 0
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 18:55
Une place, lieu de rassemblement (République)
Une place, lieu de rassemblement (République)

Elle ne fut sans doute jamais autant peuplée qu'en ce dimanche de janvier 2015, mais elle est depuis bien longtemps un lieu de rassemblement, à l'exemple de la place de la Bastille ou de celle de la Nation.

Il s'agit bien sûr de la place de la République à Paris.

Les symbôles ne se décrètent pas, mais certains élements concourrent à l'usage des lieux publics, à commencer par leur place dans la ville.

Ici, trois arrondissements se côtoient, 7 grandes rues se rencontrent, 5 lignes de métro se croisent. Un noeud de communication qui explique sans doute le rôle de ce lieu dans les grandes mobilisations. Ici, les manifestations se font ou se défont.

Ironie de l'histoire, la place a été agrandie et une caserne érigée en son angle au XIXème siècle pour contrôler d'éventuelles émeutes et entourer au besoin le faubourg Saint Antoine, quartier ouvrier et revendicatif.

En son centre, une statue de la République et une allégorie de chacune des valeurs qui fondent la République et figurent dans la devise nationale. Un lion rugissant aussi, peut-être pour la protéger ou symbôliser un peuple prompt à se soulever.

Repost 0
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 12:21
Les hivers d'Emmanuel Boitier
Les hivers d'Emmanuel Boitier
Les hivers d'Emmanuel Boitier

Merveilleuse neige qui, lorsqu'elle recouvre les paysages, semble suspendre le cours du temps. Un blanc immaculé, des flocons féériques, un froid vif qui revigore mais qui peut aussi endormir à jamais. Qu'elle soit pureté ou rigueur, la neige ne peut laisser indifférent.

Et elle ne laisse pas de glace Emmanuel Boitier, qui sait en restituer la poèsie et les multiples facettes de ce blanc manteau qui sublime les lieux autant qu'il les isole.

L'Auvergne est une source d'inspiration majeure de ce photographe paysagiste, mais elle ne saurait à elle seule résumer un travail remarquable. il en est de même pour la neige, même si cette dernière est à l'origine d'une publication (livre photo), dont des photographies ont été reprises dans le cadre de la collaboration entre ce photographe et des magazines nature (Terre sauvage par exemple).

Je vous offre ces quelques photographies pour bien commencer l'année et vous invite à poursuivre la découverte en cliquant sur le lien suivant : http://www.emmari.net/

Les hivers d'Emmanuel Boitier
Les hivers d'Emmanuel Boitier
Les hivers d'Emmanuel Boitier
Repost 0
Published by writings2 - dans Photographes
commenter cet article
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 21:46
Une étrange maison modulaire
Une étrange maison modulaire

A Ové Glas, dans le parc naturel de Glaskogen, en Suède, s 'élève une bien étrange maison.

En effet, grâce à un système de poulie et à un châssis en acier monté sur des roulettes, cet étrange bâtiment peut s'agrandir pour gagner environ 20 m2 de surface. Ainsi développée, il est possible d'admirer la grande fenêtre de la maison, et sans doute plus encore, en étant dans le bâtiment, en profitant de la vue offerte par le parc. Repliée, la maison évoque une sorte de gros reptile...

A l'origine, il s'agissait d'une petite maison de pêcheur. Deux architectes, Maartje Lammers et Boris Zeisser, jusqu'à peu dirigeants de 24 H architecture, ont eu l'idée de la transformer en une résidence d'été.

Recouverte de bardeaux de cèdre, la maison se fond dans son environnement. L'intérieur, revêtu de lattes de bouleau argenté et de tentures en peaux de renne est encore plus surprenant.

Je ne suis pas sûre d'aimer, mais il est impossible de ne pas reconnaître l'originalité de cette construction. Son nom est assez compliqué (dragspelhuset), mais néanmoins empreint d'une petite touche d'humour car il semblerait que cela signifie la maison accordéon.

Une étrange maison modulaire
Une étrange maison modulaire
Une étrange maison modulaire
Repost 0
Published by writings2 - dans Archi
commenter cet article