Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 12:06
Saint Nicolas : la bonté venue d'Orient

Saint Nicolas marque pour beaucoup de personnes, dans le Nord et l'Est de la France en particulier le début des festivités de fin d'année.

Nommé évêque de Myre, dans ce qui est l'actuelle Turquie, en l'an 300, ce fervent défenseur de la foi chrétienne est connu pour sa droiture et sa générosité. Issu d'une famille aisée, il dote par exemple trois filles pauvres pour leur assurer le mariage et une vie digne. Il sauve également des marins en leur distribuant de la nourriture, évite à trois officiers la peine capitale...

Ce dernier fait est peut-être à l'origine de la légende actuelle de Saint Nicolas, qui protège les enfants, en raison de l'iconographie byzantine qui représente le saint homme bien plus grand que ses protégés.

Aujourd'hui, la prudence induite par les tristes évènements du 13 novembre privera les petits Nancéens de l'habituel défilé, une tradition qui ne se manque pourtant sous aucun prétexte et tant pis s'il fait froid ou s'il pleut...Mais la fête sera là...

Saint Nicolas, c'est l'esprit du partage, de l'attention portée aux autres, un moment de joie.

Joyeuse Saint Nicolas à tous!

Repost 0
Published by writings2 - dans Société
commenter cet article
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 11:00
Statuaire médiévale : Maître Gislebert
Statuaire médiévale : Maître Gislebert
Statuaire médiévale : Maître Gislebert

Son nom figure sur le fronton de l'église Saint Lazare d'Autun. La formulation est toutefois telle que les historiens s'interrogent pour savoir s'il s'agit de l'artiste ou du commanditaire.

Il est indéniable qu'un sculpteur de grand talent a œuvré dans ce lieu de culte au XIIème siècle, en pleine apogée de l'art roman en Bourgogne. Sans entrer dans des discussions de spécialistes, il semble plus simple d'utiliser pour le désigner le nom inscrit sur le fronton.

Le parcours de cet artiste est empli de mystères, le seul lien pour guider le visiteur étant le style des sculptures, sachant toutefois que le sculpteur a sans doute enseigné son art à des disciples, et que, dès lors, une certaine similitude entre différentes œuvres est possible alors même que l'auteur est différent.

Gislebert ou Gislebertus aurait été formé à Vézelay, avant de rejoindre le chantier de l'église Saint Lazare à Autun. Peut-être est-il également passé à Cluny.

Certaines des statues d'Autun lui sont formellement attribuées. tel est le cas du tympan de l'église, mais également des rois mages, d'Eve, de la fuite d'Egypte ou du suicide de Judas, ces dernières ornant des chapiteaux.

Selon les scènes décrites, le style change. Le jugement dernier du tympan ou le suicide de Judas sont sombres et dépouillées, supposées inspirer la peur face au mal, avec des démons comme témoins. Pour les autres scènes, les personnages semblent comme protégés par un cocon, la femme veillant sur l'enfant, l'ange sur les rois mages. Dans les gestes protecteurs, dans le regard de la mère, il y a une grande douceur, pour symboliser sans doute une part du meilleur en l'homme.

Ce sont, au-delà de la symbolique, très importante à une époque où la bible se raconte en images, ce sont de très belles sculptures, admirables par leur finesse.

Statuaire médiévale : Maître Gislebert
Statuaire médiévale : Maître Gislebert
Repost 0
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 19:14

... les jardins se parent d'une petite touche de poésie (ou d'un charme) supplémentaire.

Les photographies de Jo Whithworth savent mettre en valeur ce moment où tout semble s'arrêter sans doute pour mieux recommencer.

Après le givre...
Après le givre...
Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 12:09
Le temps du recueillement

A tous ceux dont le destin s'est brutalement arrêté hier soir, aux blessés et à leur famille.

Repost 0
Published by writings2
commenter cet article
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 10:02

Situé dans le Puy de Dôme, le lac de Montcineyre est d'origine volcanique.

C'est donc tout naturellement que cette installation d'Anaïs Lelievre, en 2014, a pris le nom d'éruption.

Elle est une adaptation d'un projet antérieur, Flottement cellulaire, avec des couleurs plus vives pour figurer la lave ou peut-être autre chose. Les grands ronds rouges sont en effet des images réalisées à partir de la photographie d'une langue. Il y a sans doute dans cette lave en fusion un bouillonnement organique, peut-être les prémices de la vie.

A chacun son interprétation d'une œuvre visuellement très réussie qui joue sur les contrastes des couleurs autant que sur la symbolique du lieu.

Eruption artistique
Repost 0
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 18:53
Surprenante baie de Somme

L'estuaire de la Baie de Somme, qui s'étend sur plus de 70 km2, abrite une importante réserve naturelle. C'est un lieu de villégiature pour de nombreux oiseaux migrateurs.

Ses reliefs et ses couleurs ont aussi un fort pouvoir d'attraction sur les humains. De nombreux artistes y ont trouvé l'inspiration, à l'exemple de Colette ou de Delacroix.

Le charme agit également sur les photographes, à l'exemple ici de Frédéric Larrey, qui nous offre ici une vision surprenante de l'estran au large de la réserve.

Un pur régal pour les yeux que je vous laisse savourer.

Repost 0
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 14:36
Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.
Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.
Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.

Chaïm Soutine fait partie de ces nombreux artistes étrangers venus à Paris au début du XXème siècle chercher un état d'esprit, une inspiration, les conditions d'épanouissement de leur talent dans un bouillonnement culturel intense auxquels tous participent.

Pour Chaïm Soutine, il semble toutefois que tout bascule un peu plus tard, après la mort de Modigliani, quand il découvre le Sud, en particulier Cagnes et Céret.

Ces lieux ont inspiré bien des peintres. Ils donnent à la peinture de Soutine une énergie, presque une rage qu'elle ne connaissait pas avant.

Les maisons de Soutine en sont un exemple. Bien que simples et souvent colorées dès l'origine, elles restent sages, presque conventionnelles, cette sérénité revenant avec le temps, comme en atteste la dernière toile.

Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.
Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.

Mais à Cagnes et à Céret, c'est l'explosion : les couleurs sont plus vives que jamais, les formes se distendent, soit en s'étirant vers le ciel, soit au contraire en s'écrasant sous la masse de leur environnement, notamment des arbres.

Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.
Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.
Les maisons de Chaïm Soutine : rage et création.

La première peinture porte le titre de maison hantée. Par qui? Par quoi? Par les fantômes du passé? Les angoisses qui étreignent l'artiste?

Partout le sol semble bouger. Le trait devient appuyé, rageur comme si le peintre lui-même devenait possédé par une énergie inouïe, une force créatrice sans mesure...

Il y a quelque chose dans ces toiles qui vous bouscule, une énergie qui vous envahit alors même que le monde semble moins sûr, que vous cherchez vos appuis car vous êtes littéralement happé!

Ces toiles sont exposées au musée de l'orangerie. N'hésitez pas à clore la visite par les immenses nymphéas de Monet pour retrouver calme et sérénité...

Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 15:03
De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)
De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)

Matériau noble et naturel, le bois se prête à merveille à cet hommage que les œuvres d'Alain Mailland rendent à la nature et à ces créations terrestres ou marines.

Les essences utilisées sont souvent locales. Le résultat est toujours surprenant qu'il s'agisse de rendre hommage aux arbres, à des fleurs délicates, à des créatures des abysses, ou peut-être d'adresser un clin d'œil à tout un monde, entre histoire et imaginaire, à l'exemple des drakkars (objet de la seconde photographie).

Un monde poétique voit le jour, tout en finesse.

Je vous laisse apprécier.

Et pour les plus doués ou les amoureux du bois, Alain Mailland propose des formations dans son atelier du Gard. Sans atteindre sa dextérité, ce doit être une façon très intéressante de découvrir le bois, les caractéristiques des essences et ce que chacune permet en créativité.

De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)
De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)
De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)De subtiles sculptures de bois (Alain Mailland)
Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière Sculptures et statues
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 18:54
Quelques pensionnaires de Beauval
Quelques pensionnaires de BeauvalQuelques pensionnaires de BeauvalQuelques pensionnaires de Beauval

Ils sont près de 5700. Ce sont les animaux du zoo de Beauval.

Ce lieu, situé dans la région Centre- Val de Loire, serait le plus grand zoo de France, voire d'Europe. il s'étend sur plus de 35 hectares et accueille chaque année un million de visiteurs.

Les animaux y sont magnifiques. Certains, à l'exemple du paresseux, circulent librement, ici dans le cadre d'une grande verrière où il convient de lever la tête pour le voir évoluer lentement...

Beaucoup ne se rencontrent que rarement dans les zoos, à l'exemple du couple de pandas, qui viennent de Chine et ne sont effectivement que pensionnaires puisqu'ils repartiront un jour, au terme de l'accord signé par le zoo.

De nombreux bébés animaux naissent ici, à l'exemple des tigres blancs, pour ensuite essaimer.

Que d'émerveillement à la vue de tant de grâce ou de puissance, de cette diversité ! Je serais bien repartie avec un joli springbok ou un adorable panda, mais sans la compétence de leurs soigneurs, j'aurais sans doute été vite dépassée...

Je reviendrai, et tant pis si l'entrée est un peu chère...

Quelques pensionnaires de Beauval
Quelques pensionnaires de BeauvalQuelques pensionnaires de BeauvalQuelques pensionnaires de Beauval
Quelques pensionnaires de BeauvalQuelques pensionnaires de Beauval
Repost 0
Published by writings2 - dans Val de Loire
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 19:20
Un arbre joliment symbôlique

Dans l'extravagance du jardin de Daniel Spoerri en Toscane, plus de quatre vingt œuvres sont en écho avec la végétation environnante.

C'est sur une de ces œuvres que je souhaiterais m'arrêter aujourd'hui. Signée Dani Karavan, elle s'intitule Adam et Eve.

C'est une blessure béante, un arbre comme foudroyé par la foudre, dont le tronc ne peut plus n'être qu'un, mais dont les feuilles se caressent, se rapprochant au gré du vent. Eternel pas de deux, entre fusion et division. Une belle image du couple sans doute. Et que dire de cette feuille d'or, éblouissante, qui recouvre la plaie? Une allégorie de l'amour ou de la patine du temps, celle qui enflamme ou celle qui apaise les passions?

Dani Karavan sait jouer avec les symboles. Il nous le montre une fois encore, sur un espace concentré (Nous sommes loin en effet des 3 km du chemin de la paix du Néguev), mais avec autant d'interrogations et de lectures qu'il peut y avoir de conceptions du couple, de la nature, car l'œuvre est avant tout un arbre, et de l'art...

Repost 0
Published by writings2 - dans Art et lumière
commenter cet article